Catégorie : Philosophie

Sortir de la servitude

[Παρακάτω στα Ελληνικά] « La destruction de la société totalitaire marchande n’est pas une affaire d’opinion. Elle est une nécessité absolue dans un monde que l’on sait condamné. Puisque le pouvoir est partout, c’est partout et tout le temps qu’il faut le combattre. » Jean-François BRIENT, De la servitude moderne, 2009 Film De la servitude moderne (durée 52 minutes) « Η καταστροφή της εμπορικής ολοκληρωτικής κοινωνίας δεν είναι θέμα επιλογής. Είναι μια απόλυτη ανάγκη σ’αυτόν τον καταδικασμένο κόσμο. Δεδομένου ότι δεν υπάρχουν σύνορα στην εξουσία, η τελευταία πρέπει να αντιμετωπίζεται παντού και πάντα. » Jean-François BRIENT, Σε σύγχρονη δουλεία, 2009...

Non, je ne voterai pas demain

On me demande si je vais voter ou pas, et le cas échéant pour qui. Cela n’a pas grand intérêt. Faites comme bon vous semble. Mais puisque quelques ami.es insistent pour savoir, je vais tout de même répondre. NON, JE NE VOTERAI PAS DEMAIN La raison principale est simple et je ne m’en suis jamais caché : je suis anarchiste. Je suis contre ce système politique et économique nauséabond. Je n’en peux plus de la démocratie représentative et du capitalisme qui nous rabaissent et nous écrasent. Je considère les élections comme un piège, pour la bonne et simple raison que...

Vous voulez la paix ?

Contre le pacifisme hipster, esthétique et apolitique. VOUS VOULEZ LA PAIX ? SUPPRIMEZ LE POUVOIR Aussi magnanime que puisse paraitre son dépositaire, l’exercice du pouvoir n’est pas un acte de paix, mais un acte de guerre. D’abord, parce qu’il génère tous les abus en se prévalant de l’intérêt général. Ensuite, parce qu’il sème la discorde en se prévalant de la concorde. Enfin, parce qu’il est fondé sur l’illusion, la division et la domination. Tous les rapports de domination sont des formes de guerres : politique autoritaire, économie capitaliste, habitudes patriarcales, comportements racistes, oppression des mineurs, barbarie spéciste, abrutissement consumériste, crédulité...

Enfants, désertez !

Dans notre société stressante et autoritaire, parmi les innombrables dominés, on oublie trop souvent ceux qui se trouvent tout en bas de la hiérarchie sociale : les enfants. ENFANTS, DÉSERTEZ ! Des enfants qu’on rabaisse en parlant de « bas-âge » et « d’âge bête », auxquels on demande très peu leur avis, auxquels on répond souvent « pas le temps » ou « on en parlera plus tard » quand ils font part de leurs interrogations, auxquels on ne donne que rarement accès à la philosophie qui pourtant les passionne, comme si un enfant n’était pas capable de raisonner par lui-même et pour lui-même. Des enfants épuisés...

Être radical, mais jamais sectaire

Ni saint ni sage, ni pur ni parfait. ÊTRE RADICAL, MAIS JAMAIS SECTAIRE Il faudrait expliquer (et réexpliquer encore et encore) à certain.es que déterminé ne veut pas dire dogmatique et que radical ne veut pas dire sectaire. Rappelons-nous que, tou.tes autant que nous sommes, nous ne sommes pas le ou la même qu’il y a quelques années, qu’il nous a parfois fallu du temps, des lectures, des rencontres pour évoluer, et que, si à ces rencontres s’étaient substitués des rejets humiliants, nous n’aurions peut-être pas eu conscience de certaines choses. Qui n’a jamais commis d’erreur ? Qui est parfait...

Larmes de pharaons

Drame national. Souscription nationale. Union nationale avec les milliardaires. Breaking news après breaking news, Macron reprend de la hauteur, la famille Pineau repeint son image, les médias retrouvent de l’audience, l’hexagone retient son souffle, en état de choc. LARMES DE PHARAONS Au moment même où le pouvoir était sur la sellette, alors que les renseignements évoquaient la radicalisation de l’opinion et un risque insurrectionnel recrudescent, alors que le printemps ne faisait que commencer, cet incendie surgit comme un miracle. La flèche de Notre-Dame est tombée à pic et son incendie va continuer à nous enfumer pour quelques jours encore. Le...

Derrière les mots du pouvoir

Le piège politique dans lequel nous nous trouvons se situe d’abord au niveau des mots. Dans des inversions courantes et, surtout, dans une confusion entre le pouvoir en tant que nom et en tant que verbe. DERRIÈRE LES MOTS DU POUVOIR Qui casse quoi ? Qui pille quoi ? Le pouvoir est un prédateur narcissique et pervers qui accuse de ses propres méfaits toutes celles et ceux qui lui résistent. Quand nous demandons du pain et du bon sens, il nous traite d’égoïstes et d’irresponsables. Quand nous refusons sa tyrannie, Il nous accuse de ne pas être démocrates. Quand nous...

Ne jamais oublier nos camarades victimes de la répression

Depuis mon retour de Barcelone, je découvre le nombre énorme de mes ami.es, jeunes ou vieux compagnons de luttes, victimes de la répression depuis un mois en France : matraquages, tirs tendus de flashball, interpellations musclées, comparutions immédiates, perquisitions, assignations à domicile, frais de justice, dommages et intérêts, amendes et, surtout, la prison. NE JAMAIS OUBLIER NOS CAMARADES VICTIMES DE LA RÉPRESSION Faire le choix de lutter, aux côtés de milliers de compagnons de luttes, c’est s’engager par-là même à rester solidaires face aux représailles du pouvoir. Il y a une part de nous-même dans toutes les prisons. Une part...

Par amour de la vie

Toi qui crois être seul.e dans ce monde, n’écoute pas les innombrables sentences amères et absurdes de ceux qui se désolent de la mort inévitable de leur petite personne. Non, bien sûr que non, tu ne viens pas du néant, mais de la foule des Terriens et de leurs amours. PAR AMOUR DE LA VIE L’enjeu n’est donc pas de te sauver, mais de sauver la vie, cette vie qui te précède, t’entoure et te poursuivra. Personne ne se tirera d’affaire. Personne. Même le plus riche, puissant et égoïste. La liberté et le bonheur sont des joies à construire ensemble,...