Catégorie : Les amis

La navigatrice et sauveteuse en mer Pia Klemp refuse la médaille de la ville de Paris !!!

[English below] [Aidez-nous à partager massivement] LA NAVIGATRICE ET SAUVETEUSE EN MER PIA KLEMP REFUSE LA MÉDAILLE DE LA VILLE DE PARIS !!! Menacée de 20 ans de prison en Italie pour avoir sauvé des milliers de migrant.es en Méditerranée à la barre du Iuventa puis du Sea Watch 3, la navigatrice et sauveteuse en mer Pia Klemp a décidé de refuser la médaille que voulait lui remettre Anne Hidalgo, maire de Paris. Après avoir évoqué cette intention à Athènes samedi soir, elle vient d’annoncer officiellement son refus sur sa page Facebook il y a quelques minutes. Voici la lettre...

Pia Klemp à Exarcheia !

Η PIA KLEMP ΣΤΑ ΕΞΑΡΧΕΙΑ ! (αφίσα στα ελληνικά) PIA KLEMP IN EXARCHEIA ! (poster in english) PIA KLEMP VIENT NOUS REJOINDRE À EXARCHEIA ! UN SOUTIEN QUI FAIT CHAUD AU CŒUR ! Avec Maud, on est fou amoureux d’elle. Pia Klemp est une femme irrésistible qui lutte sur tous les fronts et ne se laisse pas intimider, même par un Salvini, même par la menace de 20 ans de prison en Italie. Ce que beaucoup ne savent pas, c’est que Pia est aussi chercheuse en biologie, amoureuse du cinéma et des livres et bien sûr activiste résolue et infatigable...

Liège et Berne avec Exarcheia !

Merci de vos messages, communiqués et photos de soutien. LIÈGE ET BERNE AVEC EXARCHEIA ! Nos camarades et compagnons de Liège, en Belgique francophone, et de Berne, en Suisse germanophone, nous ont envoyé ces photos. Des photos qui nous encouragent, encore et encore, et qui nous rappellent que nos luttes pour la liberté, la justice et l’entraide n’ont pas de frontières. Des photos prises à l’ouest de l’Europe qui font écho à la présence à l’autre bout du continent, sur place à Exarcheia, de plusieurs camarades de Berne et de Liège parmi les défenseurs du quartier venus d’un peu partout....

Interview de Yannis au congrès des bibliothécaires de France

Message de Maud :  Quand j’étais plus jeune, je rêvais d’être bibliothécaire. Finalement, je me contente d’être lectrice et promeneuse dans les bibliothèques, mais c’est déjà un immense plaisir 💕 Le mois dernier, de passage à Paris, Yannis était l’invité du congrès de l’ ABF – Association des Bibliothécaires de France, des lieux dans lesquels il travaille souvent (ateliers philo, éduc à l’image…), mais aussi où nous aimons nous poser quelques heures quand nous sommes en tournée, entre les projections-débats. En Grèce, nous faisons la même chose, mais dans l’autogestion : au sein des espaces sociaux libres, des centres sociaux...

Friture sur la ligne

[Note de service] FRITURE SUR LA LIGNE Je suis désolé, mais je suis incapable de répondre à l’avalanche de questions et demandes de toutes sortes reçues ces dernières heures. D’autant plus que je suis très pris en ce moment, vous l’aurez compris, et souvent sans téléphone ni aucun appareil électronique, et ce, volontairement. Cela n’a rien à voir avec vous, bien sûr ! Maud se propose de m’aider à vous répondre : maud@lamouretlarevolution.net Par contre, si ça concerne des hébergements, nous ne pouvons pas vous aider : nous cherchons à longueur d’année des lits et des abris pour des personnes...

« Les lâchistes »

Texte reçu ce matin d’un ancien élève qui participait à mon atelier poésie dans un collège près de Toulouse, il y a une quinzaine d’années : « Les fascistes, ça n’a que de la gueule. Ça hurle au sang et à l’honneur, Mais ça rôde à la nuit tombée. Ça frappe des femmes, des enfants, Des Pakistanais maigres et affamés Qui pèsent deux ou trois fois moins qu’eux. Ça tend des pièges aux antifas, À trois, cinq ou même dix contre un, Puis ça détale devant les passants. Ça fait du bruit pour pas grand chose, Ça défend l’ordre capitaliste,...

Solidaires dans la lutte pour l’émancipation des enfants

Il y a une autre forme de lutte, moins visible, mais tout aussi importante dans la vie de Yannis : la lutte pour l’émancipation des enfants, « premiers dominés de la société autoritaire ». Nous venons de recevoir trois communiqués de soutien qui l’ont beaucoup touché, cette fois de la part de ses collègues de travail dans la recherche pédagogique anti-autoritaire et dans la philosophie avec les enfants (à l’école et hors de l’école, en particulier dans les médiathèques). Pour celles et ceux qui ne connaissent pas son travail dans ce domaine, j’ajoute quelques liens en dessous et un petit bouquet de...

Victoire de la solidarité internationale : Rouvikonas est libre !

  ————–> GIORGOS & NIKOS <————– —> ΕΛΕΥΘΕΡΟΙ ! LIBRES ! FREE ! LIBERI ! <— ★ Μεγάλη νίκη της καμπάνιας διεθνούς αλληλεγγύης στον ΡΟΥΒΙΚΩΝΑ ! Η αλληλεγγύη το όπλο των λαών, πόλεμο στον πόλεμο των αφετνικών ! ✊🏴 ★ Grande victoire de la campagne internationale de solidarité avec ROUVIKONAS ! La solidarité est l’arme du peuple, riposte à la guerre des chefs ! ✊🏴 ★ Great victory of the international solidarity campaign with ROUVIKONAS! Solidarity is the weapon of the people, riposte to the war of the leaders! ✊🏴 ★ Grande vittoria della campagna di solidarietà internazionale con ROUVIKONAS!...

Des nouvelles de Yannis et un grand merci

Six jours ont passé depuis l’agression nazie contre Yannis au Pirée, mais nos messageries ne désemplissent pas. Pour l’instant, Yannis est encore dans l’incapacité de tout lire et de rédiger des réponses. Il doit d’abord se reposer encore quelques jours et limiter son activité. Il a encore mal. Entre nous, je pense que ses agresseurs doivent avoir mal aussi. Yannis est surtout impatient de fêter la victoire de la solidarité avec Rouvikonas, sans doute ce soir. Je crois qu’il aura bien mérité un petit verre de raki . En attendant, les messages continuent de nous arriver, parfois de très loin :...

Deuxième anniversaire de l’espace social libre Favela au Pirée

Το ΠαρασκευοΣάββατο που μας έρχεται η Φαβέλα γιορτάζει τα δύο χρόνια της. https://www.facebook.com/events/308401606756331/ En ce moment au Pirée, on prépare la fête de demain et samedi à l’espace social libre Favela* pour son deuxième anniversaire. Deux années très denses en initiatives, créations et luttes, avec, entre autres, le soutien des films et convois solidaires. Ne vivons plus comme des esclaves avait inauguré le ciné club dans des locaux tout neufs, avec la participation de Mimi et nous avions ensuite suivi l’évolution du lieu et les épreuves à chaque fois surmontées. La solidarité est notre arme ! Longue vie à Favela...