Catégorie : Les amis

« Alliances terrestres » : un magnifique film sur la lutte contre le projet d’autoroute A69 Castres-Toulouse

Alors qu’un grand rassemblement a lieu ce week-end contre l’A69 dans le Tarn : appel à soutien pour la production d’un film extrêmement important !« ALLIANCES TERRESTRES » : UN MAGNIFIQUE FILM SUR LA LUTTE CONTRE LE PROJET D’AUTOROUTE A69 CASTRES-TOULOUSE Depuis plusieurs années, Isabelle Haelvoet participe à la montée en puissance de ce soulèvement, dans le Tarn, tout en préparant un film essentiel sur le sujet. Un documentaire alliant patience et poésie, force et beauté, montrant la diversité de celles et ceux qui résistent et l’énergie sublime qu’apporte la convergence des luttes.Une fois de plus, dans le camp d’en face, se...

Parmi nous en Grèce : un fourgon du syndicat Solidaires

Plaisir de la diversité et convergence de luttes.PARMI NOUS EN GRÈCE : UN FOURGON DU SYNDICAT SOLIDAIRES Dans les convois vers la Grèce, depuis une douzaine d’années, nous rejoignent souvent des fourgons de syndicats, d’organisations libertaires ou anticapitalistes, de luttes environnementales ou pour les droits humains…Par exemple, sont déjà venus avec nous : des fourgons ATTAC, Ligue des droits de l’homme, ZAD de Notre-Dame-des-Landes, FA, UCL, CNT, CGT, Solidaires et bien d’autres, souvent avec un drapeau ou une affiche sur le véhicule ou encore des autocollants sur les cartons. Cette fois, un fourgon du syndicat Solidaires est venu avec nous,...

Une pensée pour Clément Méric, ses proches et ses compagnons de luttes

Ce soir en Grèce, on parle de Clément, onze ans après, et on vous envoie tout notre soutien. On parle aussi de la situation face à l’extrême-droite en France et ailleurs… . UNE PENSÉE POUR CLÉMENT MÉRIC, SES PROCHES ET SES COMPAGNON.NE.S DE LUTTES . Alors que la réunion de ce soir porte sur la diversité des luttes contre le fascisme, on a bien sûr noté que cela fait exactement onze ans, aujourd’hui, que Clément a été assassiné. Bien qu’à 2000 km de Paris, on a bien sûr une pensée pour lui, pour ses proches et pour vous toutes et...

Une petite anecdote, prétexte pour une confidence

Pas de simples livreurs.UNE PETITE ANECDOTE, PRÉTEXTE POUR UNE CONFIDENCELa plupart de nos nombreux compagnons de voyage sont très dévoués et ne font pas seulement des efforts énormes pour tout préparer durant des mois : chercher, rassembler et transporter jusqu’en Grèce. Face aux besoins énormes de certaines lieux, ils craquent souvent et vont directement dans un magasin sur place chercher ce qui manque dans la liste de ce que nous venons d’apporter.Parmi les vieux amis encore sur place après le dernier convoi solidaire, Christian et Patrick ont remarqué que la cuisine gratuite autogérée du K*Vox fonctionnait avec une seule marmite...

Dernière phase des actions et livraisons solidaires en Grèce

Un grand merci et quelques réflexions.DERNIÈRE PHASE DES ACTIONS ET LIVRAISONS SOLIDAIRES EN GRÈCE Depuis quelques jours, les nombreux projets préparés durant le dernier convoi reprennent force et vigueur. Avec l’aide d’autres compagnon.ne.s de voyage arrivés récemment, les actions et les livraisons se multiplient à nouveau et vont continuer jusqu’à la fin du mois de juin.Un bel exemple : 3600 serviettes féminines (et de l’argent) viennent d’être livrés à la section féministe de Rouvikonas qui aide les femmes précaires à Athènes. Un grand merci à nos amies de l’association marseillaise Plurielles pour leur formidable participation, une fois de plus !...

Ce n’est qu’un au revoir !

CE N’EST QU’UN AU REVOIR !Voici mes trois dernières projections-débats en France, avant d’aller participer aux dernières actions et livraisons du convoi solidaire en Grèce, puis d’aller présenter le film ailleurs (Allemagne, Espagne, suite de la tournée en Grèce, etc.)Ce soir à Frontignan et demain à Toulouse, ce sera à prix libre. Puis, jeudi à Auch, si le tarif du cinéma est trop élevé pour vous, faites-moi signe, comme toujours : je demanderai une invitation qui vous attendra à la caisse du ciné, à votre nom.Ces trois dernières projections en France (pour l’instant) seront aussi l’occasion pour vous de découvrir...

L’écho d’un lointain souvenir

L’ÉCHO D’UN LOINTAIN SOUVENIR Il fut un temps où ma modeste poésie ne s’exprimait pas à l’écran, mais sur les pages de quelques revues et livres. Sur les murs parfois aussi. Au fil des années, des musiciens amis ou inconnus y ont pioché quelques sources d’inspirations, connaissant mon refus du copyright et ma préférence pour le partage et le bien commun. Parmi ces poèmes, Super Mâché est une salve métaphorique contre les temples de la consommation, publiée dans le recueil Revol Vers, en 1999.Jacques Durbec fut le premier à l’adapter en chanson en 2003, avant d’adapter d’autres textes du même...

Convergences de luttes et retrouvailles amicales

CONVERGENCES DE LUTTES ET RETROUVAILLES AMICALES La cuvée 2024 du rassemblement des Glières a été formidable ! Un pur plaisir ! Énormément de bienveillance et d’envie d’avancer ensemble, par-delà nos différences. Beaucoup de libertaires cette année, anarchistes et objecteurs de croissance qui sont venus me voir et me dire combien ils étaient agréablement surpris de la générosité de l’accueil, de l’ouverture, de la richesse des moments partagés, des échanges sans langue de bois et des pauses festives. La conférence-débat « Changement de société, avec ou sans État ? » semble avoir rempli toutes ses promesses à ce qu’on m’a dit....

« Je reviens parce que ça donne la pêche ! »

« JE REVIENS PARCE QUE ÇA DONNE LA PÊCHE ! »Encore et toujours complet pour « Nous n’avons pas peur des ruines », ce soir à Die, dans la Drôme. Une fois de plus, il a fallu trouver d’autres chaises et des bancs, grimper sur des tables et s’asseoir par terre sous l’écran… Une ambiance enthousiaste et chaleureuse, la présence de Christine et Patrick qui rentrent de Grèce avec moi, les retrouvailles avec Stéphane Trouille et d’autres vieux copains et copines, l’appui technique de Filou et de la CNT ce soir. Un grand merci à toutes et tous de faire...

Les visages magnifiques

LES VISAGES MAGNIFIQUES Malheureusement, c’est encore complet, à Milan comme ailleurs ! Une trentaine de personnes n’ont pas pu rentrer voir le film. A l’intérieur, il y a plein de gens debout et assis par terre, de tous côtés, dans tous les coins… Depuis la porte d’entrée, je les vois sourire devant l’écran dont le reflet éclaire leurs visages radieux et émus. C’est la plus belle récompense d’un réalisateur « lost in translation » : simplement voir le bonheur du public, passer par toutes les émotions devant le film dans une langue qu’il ne connait (presque) pas.Sitôt le débat fini,...