Catégorie : Luttes

Les ripostes nocturnes se multiplient

À quatre jours du procès kafkaïen de deux militants politiques qui risquent la prison à vie : . LES RIPOSTES NOCTURNES SE MULTIPLIENT EN GRÈCE ! . Des destructions et des actions de sabotages sont actuellement signalés dans plusieurs coins d’Athènes et dans des villes de provinces (Trikala, Thessalonique, Héraklion, Patras, Volos…). Principales cibles : des banques, certains bâtiments de l’État et parfois des locaux du parti de droite au pouvoir, « Nouvelle Démocratie », qui gouverne avec d’anciens leaders nationalistes et fascistes. . Les tags et banderoles se multiplient également, évoquant le machiavélisme du pouvoir et sa menace d’enfermer à vie...

« Nous n’avons pas encore perdu à Kastelli ! » (et livraison d’huile d’olive à des lieux et collectifs solidaires)

. La solidarité continue avec les collectifs et lieux autogérés en Grèce, malgré les pressions et intimidations du pouvoir. 4ème épisode des livraisons en cours : . « NOUS N’AVONS PAS ENCORE PERDU À KASTELLI ! » (ET LIVRAISON D’HUILE D’OLIVE À DES LIEUX ET COLLECTIFS SOLIDAIRES) . Une fois de plus, nous sommes allés chercher de l’huile d’olive à Kastelli pour soutenir à la fois les paysans en lutte contre le projet d’aéroport et les lieux et collectifs solidaires qui en ont besoin ailleurs en Grèce. L’huile de Giorgi (qui intervient dans l’Amour et la Révolution) est une des meilleures de...

Nouvelle victoire de l’usine autogérée BIO.ME (et livraison de ses produits ménagers à des lieux et collectifs solidaires)

La solidarité continue avec les collectifs et lieux autogérés en Grèce, malgré les pressions et intimidations du pouvoir. 3ème épisode des livraisons en cours : . NOUVELLE VICTOIRE DE L’USINE AUTOGÉRÉE BIO.ME (ET LIVRAISON DE SES PRODUITS MÉNAGERS À DES LIEUX ET COLLECTIFS SOLIDAIRES) . Ces derniers jours, une nouvelle tentative du vente aux enchères du terrain de l’usine BIO.ME vient d’échouer ! Malgré un contexte très difficile, les ouvriers tiennent bon, après être passé en autogestion il y a dix ans ! Une fois de plus, la solidarité internationale a contribué à mettre la pression sur le Tribunal de...

Ne vous trompez pas de premier mai !

Merci, mais je n’aime pas le muguet, du moins aujourd’hui. Si vous ne le saviez pas, en choisissant le muguet vous relayez un symbole imposé par Pétain en remplacement de l’églantine rouge. En effet, le but du Régime de Vichy était de changer le sens de cette journée de luttes contre le capitalisme et l’État, une journée initialement célébrée à la mémoire de la manifestation du 1er mai 1886 à Chicago, violemment réprimée, ainsi qu’à la mémoire des 5 anarcho-syndicalistes pendus par la suite, après un simulacre de Justice. À coup de muguet et de propagande, cette journée a été...

Les quartiers d’Athènes se soulèvent !

Vendredi 12 mars 2021. Dimitris Koufontinas est encore vivant. Dix ans après le mouvement des places, la Grèce commence à redescendre dans la rue pour une autre société. Tout d’abord, regardez ce visuel qui tourne beaucoup en ce moment sur Internet en Grèce : le personnage du centre représente le fameux quartier d’Exarcheia qui, autrefois, était l’épicentre de la révolte à Athènes. Depuis, l’arrivée de Mitsotakis au pouvoir, le vieux quartier anarchiste a été frappé de plein fouet à de nombreuses reprises et s’est un peu affaibli. Oui mais, comme le montre la croissance fulgurante des autres quartiers tout autour,...

Un parfum de 17 novembre 1973 sur la Grèce

Mercredi 10 mars 2021. Dimitris Koufontinas est encore vivant. La tension ne retombe pas à Athènes. Ce soir, un autre policier voltigeur vient d’être attaqué, cette fois à Patras. Le gouvernement Mitsotakis est dans l’impasse. . Ce jour-là, il y a bientôt un demi siècle, la foule avait dit stop à la junte des colonels et à ses violences, ses tortures, ses assassinats. Rassemblée durant plusieurs jours autour de l’École polytechnique d’Athènes, dans le quartier d’Exarcheia, elle fut finalement écrasée dans un bain de sang, sous une répression toujours plus violente. Mais le régime allait finir par tomber. . Un...

Émeutes à Athènes, le Conseil d’État rejette à son tour la demande de Koufontinas, Rouvikonas dans le collimateur du pouvoir

Mardi 9 mars 2021. Dimitris Koufontinas est encore vivant. Les révoltes se multiplient contre l’arrogance du pouvoir et la répression féroce. Les blessés sont nombreux, dont un policier gravement. . Alors que les médecins s’inquiètent de l’épuisement du gréviste de la faim (depuis 61 jours), le Conseil d’État a rejeté aujourd’hui l’examen de son transfert à la prison de haute-sécurité de Domokos (demande d’ordonnance temporaire pour geler la décision). Il s’avère de plus en plus que cette décision était bien purement politique, prise en haut-lieu, et rien d’autre. Le gouvernement s’acharne sur le prisonnier pour le pousser à bout, privé...

Andy est mort, mais pas son utopie

Salut compagnon ! . ANDY EST MORT, MAIS PAS SON UTOPIE . Nous venons d’apprendre par Skippy la nouvelle du décès de Andy, qui avait participé au convoi solidaire d’Anepos en février 2019. . Il était un formidable compagnon de lutte, actif et vaillant. Avec le collectif Rouen dans la rue, Andy avait longuement préparé le départ du convoi à destination de la résistance athénienne et crétoise contre le productivisme, le capitalisme et la société autoritaire. Nous avions passé ensuite plusieurs jours ensemble de Martigues à Patras puis de Exarcheia à Kastelli en Crète, contre un nouveau projet d’aéroport aussi...