Catégorie : solidarité

Dernières semaines avant de quitter la France

Le temps passe. Nous allons bientôt retourner vivre et travailler en Grèce, reprendre l’écriture de nos projets de livres et rejoindre nos collectifs de luttes à Exarcheia, à Thessalonique, en Égée orientale et en Crète. DERNIÈRES SEMAINES AVANT DE QUITTER LA FRANCE Nous quitterons précisément l’hexagone avec le prochain convoi solidaire (de 30 fourgons et 80 compagnons de voyage) que nous préparons pour février. Avant cela, nous tournerons encore à trois reprises en France, Suisse et Belgique avec L’Amour et la Révolution (tout en allant soutenir des luttes locales). —> Jusqu’au 29/11 : Nous serons ce soir à UZERCHE, demain...

Et si on prenait nos vies en mains ?

Non, le fond du problème n’est pas de se procurer du carburant moins cher, ni de faire partir Macron. Le fond du problème, c’est de sortir du capitalisme au plus vite, avant qu’il ne soit trop tard, et de nous libérer du pouvoir qui nous maltraite. ET SI ON PRENAIT NOS VIES EN MAINS ? Une proposition dans ce but vient d’être lancée de plusieurs régions du monde, sans coordination, ni responsable, ni mode d’emploi. À chacun.e d’imaginer sa participation, discrète ou visible, seul.e ou avec des proches. Le 10 décembre, de nombreuses actions surprises se dérouleront simultanément dans de...

Le pot commun pour soutenir nos camarades antifascistes lyonnais.es vient d’être lancé !

À faire tourner massivement : LE POT COMMUN POUR SOUTENIR NOS CAMARADES ANTIFASCISTES LYONNAIS.ES VIENT D’ÊTRE LANCÉ ! https://www.lepotcommun.fr/pot/9svw75wb Il est accompagné d’un texte qui rappelle, entre autres, la liste complète des LIVRES DÉTRUITS PAR LA POLICE FRANÇAISE après les perquisitions à leur domicile et au domicile de leurs parents : une décision très grave qui n’augure rien de bon et rappelle des heures sombres. De plus, c’est avec des béliers et des armes automatiques que la police les a réveillé : une nouvelle tentative d’intimidation du mouvement social qui montre, une fois de plus, que l’État adore terroriser. Soutien...

La police française s’attaque aussi aux livres !

C’est très grave ! Une nouvelle étape vient d’être franchie cette semaine à Lyon : la police française a osé saisir des livres critiquant le racisme et le fascisme, et a annoncé qu’elle allait les détruire, une attitude qui rappelle des années sombres. LA POLICE FRANÇAISE S’ATTAQUE AUSSI AUX LIVRES ! Selon nos camarades du Groupe Antifasciste Lyon et Environs (GALE), qui étaient perquisitionnés rudement il y a trois jours (avec bélier et armes automatiques) suite à l’accusation d’avoir simplement muré le local fasciste du Bastion social en avril dernier ont été pris à leur domicile et au domicile de...

Solidarité avec les antifascistes lyonnais.es

Au lieu de s’occuper des fascistes et d’empêcher leurs opérations racistes et criminelles, l’État français continue de frapper leurs opposant.es, chaque jour plus violemment. SOLIDARITÉ AVEC LES ANTIFASCISTES LYONNAIS.ES Six camarades de la GALE (Groupe Antifasciste Lyon et Environs) viennent de subir un traitement odieux, similaire à une descente antiterroriste. Le but du pouvoir est, comme toujours, d’intimider, de surveiller et de réprimer, une fois de plus. Un rassemblement est en cours devant le Tribunal de Grande Instance de Lyon, au 67 rue Servient, dans le troisième arrondissement, où vont sans doute être jugé.es en comparution immédiate nos camarades. Pourquoi...

Plus il va faire froid, plus ça va chauffer !

Notre seul média c’est toi, ceux du pouvoir on n’en veut pas. PLUS IL VA FAIRE FROID, PLUS ÇA VA CHAUFFER ! Nous reprenons aujourd’hui notre tournée avec L’Amour et la Révolution jusqu’à fin novembre. Ce soir, nous serons à St-Savinien en Charentes-Maritimes, puis autour d’Oléron, Poitiers, Rochefort (Tonnay), Bordeaux (Samonac), Toulouse (Auterive), Uzerche, Limoges, Montluçon (avec Tancrede Ramonet et son groupe Achab), Souillac et Agen. Ensuite, du 1er au 8 décembre, nous serons à Athènes pour plusieurs raisons (luttes, projections du film, mais aussi pour les dix ans des émeutes de décembre 2008 et, bien sûr, pour discuter des...

Appel à action web urgente

Le jeune Ibrahima Doucouré, sorti hier du dispositif d’évaluation d’Albi a été embarqué par les gendarmes et placé en retenue sur demande de la préfecture du Tarn. Il n’a pu être assisté d’un-e avocat-e. Il est désormais au CRA de Cornebarrieu. Ni la présomption de minorité ni son droit de faire un recours auprès de la juge des enfants n’ont été respectés. Il y a une atteinte grave et manifestement illégale aux droits de ce jeune. Il faudrait qu’un maximum de personnes envoient des mails à la préfecture pour dénoncer cette mesure illégale et demander la libération immédiate de ce...

Appel à soutien pour se pourvoir en cassation

C’est décidé : on va contre-attaquer contre les fachos de Defend Europe ! APPEL À SOUTIEN POUR SE POURVOIR EN CASSATION Pour tout vous dire, dans un premier temps, on hésitait un peu. Tout d’abord parce que nous étions sous le choc de l’ampleur des condamnations sur tous les chefs d’accusation (même si on s’y attendait un peu malheureusement, au vu du déroulement bizarre à la Cour d’Appel d’Aix). Ensuite, on hésitait aussi, tout simplement, parce que financièrement, on ne roule pas sur l’or, c’est même tout le contraire. Pour le dire autrement, on va déjà devoir trimer et vendre...

Comme un air de Grèce qui flotte sur la France

En voyageant quotidiennement dans les coins les plus reculés de l’hexagone, au fil des mois, j’assiste non seulement aux difficultés croissantes des plus précaires, particulièrement touchés, mais j’observe aussi l’appauvrissement brutal d’une classe moyenne qui se croyait à l’abri. COMME UN AIR DE GRÈCE QUI FLOTTE SUR LA FRANCE Un ami, pourtant légèrement endetté, vient de perdre brutalement sa maison, un autre dort depuis des semaines dans sa voiture, un troisième s’est construit une petite cabane en palettes au fond du jardin de ses parents âgés et modestes. Une amie quadragénaire m’a raconté ses nouvelles contraintes professionnelles consternantes, une autre...

Dissertation de circonstance

Étant donné que : – frapper des migrants conduit à une relaxe ; – aider des migrants conduit à une condamnation ; – entraver le sauvetage en mer de migrants ne conduit à aucune poursuite ; – critiquer cette entrave conduit à une condamnation. Dissertation : Peut-on vouloir la justice au mépris du droit ? Vous avez 4 heures.