Catégorie : solidarité

Alerte à Exarcheia contre l’évacuation du squat historique Notara 26 !

  Alors que l’Union Européenne et le gouvernement grec sont en train de négocier la construction de 5 camps supplémentaires dans les îles grecques : . ALERTE À EXARCHEIA CONTRE L’ÉVACUATION DU SQUAT HISTORIQUE NOTARA 26 ! . Nos compagnons sont en train de se mobiliser à Athènes. Un symbole majeur est en passe d’être attaqué. Premier squat historique athénien de la crise des réfugiés en 2015 et ultime squat de réfugiés d’Exarcheia, le Notara 26, est dans le collimateur de l’État. Parmi les signaux : le fait que l’électricité ait été coupée ce mardi par des techniciens escortés par...

Servez-vous !

Bonjour, Nous avons reçu plusieurs demandes du mouvement d’occupations dans différentes villes de France pour projeter nos films en soutien à la lutte des intermittent.es. Avec plaisir ! Mais pas besoin de nous demander : nos films sont en Creative Commons* et sont utilisables comme bon vous semble pour soutenir les luttes. Si les entrées sont à prix libre, gardez les sous pour la lutte des intermittent.es. Bonnes projections et avec vous de tout cœur ! Maud et Yannis Youlountas po/ collectif artistique et solidaire Anepos * Téléchargez-les sur youtube, par exemple.

Convergence de luttes contre le pouvoir ★

Ça continue en Grèce : . Hier soir encore, au cœur d’Athènes, beaucoup de monde est descendu dans la rue. Mais cette fois, le problème de la santé a été placé au premier plan. Pas question de laisser les infirmiers et médecins lutter seuls. Les manifestants ont souligné le discours hypocrite du pouvoir qui, en Grèce comme en France, saccage les moyens de se soigner et qui, ensuite, tente de nous culpabiliser et de nous soumettre à des décisions arbitraires voire grotesques. Le pouvoir fonctionne comme un pompier pyromane, avec notre santé comme avec tout le reste. . En première...

Entretien vidéo sur l’actu en Grèce (12 minutes)

Bonjour les ami.es. . Si besoin, je suis rentré en France pour un bref séjour avant de repartir (plusieurs rdv importants). J’en profite pour rechercher, entre autres choses, des livres en Farsi, Ourdou, Anglais, Arabe et Ouïghour pour plusieurs bibliothèques sociales dont je m’occupe en Grèce. . D’autre part, nos sites internet sont partis en fumée dans l’incendie d’OVH (sites de films, mon site pro irapep.net, etc.), comme Wikileaks et bien d’autres. Du coup, il ne me reste plus que le blog. . Enfin, le Groupe Antifasciste Lyon et Environs m’a sollicité pour un petit entretien de 12 minutes afin de...

Nombreuses manifestations contre la société autoritaire et l’État policier

  Samedi et dimanche, un peu partout en Grèce, un puissant mouvement de protestation est descendu dans la rue. . Anarchistes, révolutionnaires, gauchistes de tous les courants, babs, écolos, militants multicartes, mais aussi personnes peu politisées qui en ont simplement marre, dont certaines ont évoqué le mouvement des Gilets Jaunes en France : les rues grecques ont vu défiler pas mal de monde, hier et samedi. Par contre, il y a eu moins d’occupations de places que prévu, mais ce n’est qu’un début. Pour le moment, le mouvement grandit, dans beaucoup de quartiers d’Athènes et dans d’autres villes de Grèce...

Koufontinas arrête sa grève de la faim !

Hier, un bulletin de santé alarmant annonçait une étape irréversible au niveau des dommages cérébraux, en attendant la mort. Aujourd’hui, de nombreuses personnes, partout en Grèce, l’exhortaient à stopper son bras de fer in extremis. KOUFONTINAS ARRÊTE SA GRÈVE DE LA FAIM ! Après 66 jours de grève de la faim, à peine conscient et sous la pression de ses proches — famille, médecins personnels et compagnons de lutte — Dimitris Koufontinas a finalement accepté sa réalimentation progressive. Son état est tellement grave qu’il peut encore mourir dans les prochains jours, malgré l’arrêt de sa grève de la faim. Il...

Les quartiers d’Athènes se soulèvent !

Vendredi 12 mars 2021. Dimitris Koufontinas est encore vivant. Dix ans après le mouvement des places, la Grèce commence à redescendre dans la rue pour une autre société. Tout d’abord, regardez ce visuel qui tourne beaucoup en ce moment sur Internet en Grèce : le personnage du centre représente le fameux quartier d’Exarcheia qui, autrefois, était l’épicentre de la révolte à Athènes. Depuis, l’arrivée de Mitsotakis au pouvoir, le vieux quartier anarchiste a été frappé de plein fouet à de nombreuses reprises et s’est un peu affaibli. Oui mais, comme le montre la croissance fulgurante des autres quartiers tout autour,...

Émeutes à Athènes, le Conseil d’État rejette à son tour la demande de Koufontinas, Rouvikonas dans le collimateur du pouvoir

Mardi 9 mars 2021. Dimitris Koufontinas est encore vivant. Les révoltes se multiplient contre l’arrogance du pouvoir et la répression féroce. Les blessés sont nombreux, dont un policier gravement. . Alors que les médecins s’inquiètent de l’épuisement du gréviste de la faim (depuis 61 jours), le Conseil d’État a rejeté aujourd’hui l’examen de son transfert à la prison de haute-sécurité de Domokos (demande d’ordonnance temporaire pour geler la décision). Il s’avère de plus en plus que cette décision était bien purement politique, prise en haut-lieu, et rien d’autre. Le gouvernement s’acharne sur le prisonnier pour le pousser à bout, privé...

Nouveau refus du tribunal et multiplication des attaques nocturnes contre le parti au pouvoir

8 mars 2021. Dimitris Koufontinas est encore vivant. Bien que très fragile, sa santé s’est un peu stabilisée, pour l’instant, grâce à l’effet du sérum depuis trois jours. Mais le risque de mort subite reste très élevé. Il y a quelques minutes, le Conseil judiciaire de Lamia a rejeté la demande d’annulation de son transfert à la prison de haute sécurité de Domokos. Les avocats de Dimitris Koufontinas se trouvent dans l’impasse face à l’influence du premier ministre sur les organes de décision sollicités, (les principaux interlocuteurs appartiennent souvent au parti de droite Nouvelle Démocratie) et du fait du refus...

Nombreuses ripostes, cette nuit encore dans Athènes

7 mars 2021. Dimitris Koufontinas est encore vivant. Ayant accepté le sérum vendredi, après avoir failli mourir, Dimitris Koufontinas est en sursis, mais le coma ou la mort subite le guettent. Toujours pas de réponse du Comité central des transferts (KEM) qui joue la montre avec cruauté, concernant sa demande de transfert à la prison de Korydallos à l’ouest d’Athènes. Cette nuit dans la capitale grecque, de nombreuses ripostes ont à nouveau été recensées, principalement contre des banques et des bâtiments de l’État. En particulier : à Cholargos, le bureau des impôts a été soufflé par une bombe incendiaire et,...