Catégorie : solidarité

Les compagnonnes de Rouvikonas ont remis les pendules à l’heure

Hier soir, la section d’action féministe de Rouvikonas a envahi un centre esthétique dans le quartier bourgeois de Kolonaki, à 2 km au sud-est d’Exarcheia. LES COMPAGNONNES DE ROUVIKONAS ONT REMIS LES PENDULES À L’HEURE Dans ce centre esthétique, les employées étaient notoirement maltraitées, insultées et harcelées psychologiquement voire plus. Poussées à obéir au doigt et à l’œil, comme des machines, et à travailler beaucoup plus que prévu, les salariées n’étaient jamais rémunérées pour leurs heures supplémentaires. Les pauses n’étaient pas non plus respectées. Parfois, les employées étaient renvoyées chez elle, à l’improviste et sans rémunération, au prétexte d’éventuelles baisses...

Derrière les barreaux, simplement pour avoir dit non

Une pensée pour Giorgos qui, ce soir, à nouveau, dort dans une cellule au commissariat de police, uniquement pour avoir exprimé son désir de riposter aux menaces et attaques tous azimuts du nouveau gouvernement. DERRIÈRE DES BARREAUX, SIMPLEMENT POUR AVOIR DIT NON Soutien également aux deux autres membres de Rouvikonas arrêtés hier et relâchés aujourd’hui, suite à l’attaque du siège du Medef grec, dimanche au centre d’Athènes. Puissent toutes les victimes du capitalisme être encore plus solidaires, dans les temps à venir, avec celles et ceux qui osent le combattre. Nous n’arriverons à le vaincre qu’ensemble, en participant à la...

Exarcheia : no pasaran !

À l’ouest d’Exarcheia, une banderole noire et rouge barre la rue Notara : NO PASARAN Une fois de plus dans l’Histoire, la société autoritaire va essayer d’éliminer toute perspective de lui échapper, d’inventer autre chose, d’effleurer l’utopie de vivre libres et égaux. Une fois de plus, le vieux monde qui n’en finit pas de mourir va tenter d’entrainer dans sa chute l’un des berceaux d’un autre monde. Une fois de plus, ceux qui prétendent nous gouverner vont lancer l’assaut contre une zone rebelle à leur fonctionnement hiérarchique et bureaucratique. Une fois de plus, des solidaires arrivent, jour après jour, de...

Exarcheia se prépare

Mardi 16 juillet au crépuscule. Les va et vient se multiplient dans le quartier : réunions, déménagements de personnes et de matériel, protection de certaines choses et organisation de la résistance imminente à l’attaque annoncée par le nouveau gouvernement. EXARCHEIA SE PRÉPARE Durant la journée, nos listes d’échanges sécurisées ont chauffé pour modifier et harmoniser les horaires des réunions du soir. Par exemple, j’avais en même temps l’assemblée d’urgence de ADYE (structure autogérée de santé d’Exarcheia) et celle du squat de réfugié.es/migrant.es Notara 26, sans parler d’autres discussions préparatoires dont on ne peut pas parler ici. Heureusement, tout a été...

Une pensée pour l’infatigable Mimi

À l’heure de retourner monter la garde avec mes compagnons de lutte, une pensée pour l’infatigable Mimi. Bonne nuit. Certains restent, d’autres partent, Les humains comme les paquets, Les livres comme les jouets. Certains restent, d’autres partent, Laissant quelques pièces vides, Et nos joues parfois humides. Certains restent, d’autres partent, Sans trop savoir où aller, À l’heure de nous embrasser. Certains restent, d’autres partent, Notara perd ses enfants, Un par un dans le néant. Certains restent, d’autres partent, Avant l’aube policière, Devant l’antre familière. Certains restent, d’autres partent, Car la nuit des solidaires Est peut-être la dernière. Certains partent, d’autres...

Soutien de Pia Klemp à Notara 26 et à Exarcheia

Des messages du monde entier affluent d’heure en heure en soutien à Exarcheia, quartier rebelle et solidaire d’Athènes bientôt attaqué par le nouveau gouvernement grec avec la bénédiction des dirigeants européens. Je viens de recevoir à l’instant celui d’une camarade bien connue pour son courage dans le sauvetage des migrants en Méditerranée : SOUTIEN DE PIA KLEMP À NOTARA 26 ET À EXARCHEIA « IN SUPPORT OF NOTARA 26 AND EXARCHEIA NEIGHBORHOOD IN ATHENS We are born without being asked and then we die against our will. Our only chance to be and to decide is embedded between those two...

Vous ne pouvez pas expulser un mouvement !

Le jour se lève à Exarcheia. La résistance tient bon. Le mouvement social discute de plus en plus. Les nombreux lieux et collectifs multiplient les réunions et assemblées. Une nouvelle banderole est dressée au nord-ouest du quartier : « VOUS NE POUVEZ PAS EXPULSER UN MOUVEMENT ! LA SOLIDARITÉ VA GAGNER ! » #N26_RESIST #EXARCHEIA_RESIST

Les renforts arrivent à Exarcheia

Les renforts arrivent à Exarcheia, y compris de France : ce soir, c’est Clément qui vient d’arriver pour participer immédiatement aux tours de garde du squat Notara 26 et défendre plus globalement le quartier. D’autres sont arrivés d’Allemagne, de Suisse, d’Angleterre et de Hollande pour défendre Exarcheia. Demain matin, du beau monde va encore arriver de l’hexagone, puis d’Italie pour s’interposer. En menaçant le quartier rebelle d’Athènes, le pouvoir n’a réussi qu’une seule chose : unir contre lui tous les collectifs d’Exarcheia et susciter un soutien immédiat au-delà des frontières. Dans la chaleur de la nuit et la joie des...

Exarcheia se prépare à résister

8h30 du mat’ à Athènes. Je vais me coucher, après plusieurs assemblées puis une nuit de garde au squat Notara26 avec d’autres solidaires et résidents. EXARCHEIA SE PRÉPARE À RÉSISTER Tout le monde est décidé à ne pas céder face aux menaces de l’État qui s’apprête à attaquer. Plusieurs coupures d’électricité d’aujourd’hui, notamment au Notara26, confirment la proximité de l’assaut. Des informations nous parviennent. Les flics se préparent. Le nouveau gouvernement veut absolument nous mettre à genoux au plus vite. Tout le quartier redouble de méfiance. Les nombreux lieux et collectifs resserrent leurs liens pour résister. Exarcheia se réunit, réfléchit,...