Catégorie : Infos minute

Zeugen der anklage enthüllen die machenschaften des staates gegen anarchisten!

[Merci à Yann Döhner pour la traduction en allemand] Wir steuern auf einen neuen politischen Skandal in Griechenland zu! ZEUGEN DER ANKLAGE ENTHÜLLEN DIE MACHENSCHAFTEN DES STAATES GEGEN ANARCHISTEN! Was gerade in Athen passiert ist, ist enorm! Ein Ereignis, das all denen bekannt gemacht werden sollte, die noch nicht verstanden haben, was der Staat ist und wie er mit seinen Feinden umgeht. Heute Morgen begann der absurde und kafkaeske Prozess, in dem zwei Aktivisten der anarchistischen Gruppe Rouvikonas wegen Mordes angeklagt sind. Giorgos Kalaitzidis und Nikos Mataragkas drohten lebenslange Haft! Die erste Zeugin der Anklage war eine Bewohnerin des Viertels...

As testemunhas do julgamento denunciam a orquestração do estado contra os anarquistas!

[Merci à José alias José Bengala pour la traduction en portugais] Estamos a caminhar direto para um novo escândalo político na Grécia! AS TESTEMUNHAS DO JULGAMENTO DENUNCIAM A ORQUESTRAÇÃO DO ESTADO CONTRA OS ANARQUISTAS! O que aconteceu em Atenas é enorme! Este é um acontecimento para todos aqueles que ainda não compreenderam o que é o Estado e como ele trata os seus inimigos. Esta manhã, dois activistas do grupo anarquista Rouvikonas foram processados ​​por homicídio, num principio de processo absurdo e kafkiano. Giorgos Kalaitzidis e Nikos Mataragkas arriscam a prisão perpétua! Há duas horas, a primeira testemunha de acusação...

Les témoins à charge lors du procès dévoilent la machination de l’État contre les anarchistes !

On se dirige tout droit vers un nouveau scandale politique en Grèce ! LES TÉMOINS À CHARGE LORS DU PROCÈS DÉVOILENT LA MACHINATION DE L’ÉTAT CONTRE LES ANARCHISTES ! Ce qui vient de se passer à Athènes est énorme ! C’est un événement à faire savoir à toutes celles et ceux qui n’ont pas encore compris ce qu’est l’État et comment il traite ses ennemis. Ce matin, deux militants du groupe anarchiste Rouvikonas étaient poursuivis pour meurtre, dans un début de procès absurde et kafkaïen. Giorgos Kalaitzidis et Nikos Mataragkas risquaient la prison à vie ! Il y a deux...

Deux anarchistes menacés de prison à vie en Grèce : premier jour d’un procès kafkaïen ! (vidéo)

Deux anarchistes menacés de prison à vie en Grèce : premier jour d’un procès kafkaïen ! . LE RASSEMBLEMENT POUR GIORGOS ET NIKOS COMMENCE (VIDÉO) . Malgré des filtrages policiers tout autour du palais de Justice, de plus en plus de gens parviennent à passer et à rejoindre le rassemblement. Devant nous, 3 cars de MAT (CRS). De l’autre côté, d’autres compagnons et camarades sont également bloqués face à 5 cars de MAT. Dans les ruelles alentours, on signale la présence des voltigeurs Drasi (ex Delta) qui harcèlent les passants et multiplient les contrôles musclés. . Tout est fait pour...

Les livraisons à Exarcheia ont commencé ! (premier épisode)

La solidarité continue avec les collectifs et lieux autogérés en Grèce, malgré les pressions et intimidations du pouvoir. Depuis hier, les livraisons à Exarcheia ont commencé. Elles seront étalées sur plusieurs semaines. Comme toujours, c’est avec le Notara 26, premier squat historique de réfugié-es et migrant-es au centre d’Athènes*, que nos actions simultanées ont quitté d’autres régions de Grèce pour converger sur les catacombes de la capitale. En pleine canicule, les enfants et adultes du squat nous ont chaleureusement accueilli-es dans les accolades et les sourires. Certains visages sont connus depuis longtemps, d’autres sont nouveaux, tous sont affectueux comme lors...

Nouvelle coupure puis rétablissement de l’électricité au Notara 26

La nuit passée, l’Etat grec a coupé l’électricité du squat de réfugiés et migrants Notara 26 à Exarcheia, pour la troisième fois en un mois. La menace d’une évacuation est dans toutes les têtes. Au bout de quelques heures, heureusement, des compagnons et camarades ont réussi à rétablir l’électricité… soulageant ainsi les bébés et leurs parents inquiets. Dans le quartier, les soutiens du squat sont sur le qui-vive.   Photos Alexandre Katsis

Koufontinas arrête sa grève de la faim !

Hier, un bulletin de santé alarmant annonçait une étape irréversible au niveau des dommages cérébraux, en attendant la mort. Aujourd’hui, de nombreuses personnes, partout en Grèce, l’exhortaient à stopper son bras de fer in extremis. KOUFONTINAS ARRÊTE SA GRÈVE DE LA FAIM ! Après 66 jours de grève de la faim, à peine conscient et sous la pression de ses proches — famille, médecins personnels et compagnons de lutte — Dimitris Koufontinas a finalement accepté sa réalimentation progressive. Son état est tellement grave qu’il peut encore mourir dans les prochains jours, malgré l’arrêt de sa grève de la faim. Il...

Nouveau refus du tribunal et multiplication des attaques nocturnes contre le parti au pouvoir

8 mars 2021. Dimitris Koufontinas est encore vivant. Bien que très fragile, sa santé s’est un peu stabilisée, pour l’instant, grâce à l’effet du sérum depuis trois jours. Mais le risque de mort subite reste très élevé. Il y a quelques minutes, le Conseil judiciaire de Lamia a rejeté la demande d’annulation de son transfert à la prison de haute sécurité de Domokos. Les avocats de Dimitris Koufontinas se trouvent dans l’impasse face à l’influence du premier ministre sur les organes de décision sollicités, (les principaux interlocuteurs appartiennent souvent au parti de droite Nouvelle Démocratie) et du fait du refus...

Nombreuses ripostes, cette nuit encore dans Athènes

7 mars 2021. Dimitris Koufontinas est encore vivant. Ayant accepté le sérum vendredi, après avoir failli mourir, Dimitris Koufontinas est en sursis, mais le coma ou la mort subite le guettent. Toujours pas de réponse du Comité central des transferts (KEM) qui joue la montre avec cruauté, concernant sa demande de transfert à la prison de Korydallos à l’ouest d’Athènes. Cette nuit dans la capitale grecque, de nombreuses ripostes ont à nouveau été recensées, principalement contre des banques et des bâtiments de l’État. En particulier : à Cholargos, le bureau des impôts a été soufflé par une bombe incendiaire et,...

« Koufontinas nous montre le vrai visage du pouvoir»

6 mars 2021. Dimitris Koufontinas est encore vivant, après avoir frôlé la mort hier. Ses médecins personnels restent privés du droit de pénétrer dans l’hôpital gardé par la police. L’État joue la montre, fait durer la dernière décision attendue, tout en l’empêchant de mourir. Une torture mentale et physique que les manifestants ont dénoncée hier soir avant d’être violemment réprimés. Nouveaux rassemblements en ce moment, partout en Grèce, appuyés par des actions solidaires ailleurs dans le monde. Le fils de Dimitris vient d’être arrêté à l’instant… « KOUFONTINAS NOUS MONTRE LE VRAI VISAGE DU POUVOIR» Cette phrase a été prononcée par...