Catégorie : Infos minute

Exarcheia : les menaces se multiplient

Hier, des flics en motos sont passés à l’extérieur du squat de réfugié.es Notara 26 (angle nord-ouest d’Exarcheia) et ont crié en direction des camarades qui assuraient le tour de garde : «la baston et la prison arrivent bientôt !» Χθες, μπάτσοι με μηχανές πέρασαν έξω από την κατάληψη Notara26 και φώναξαν προς την περιφρούρηση : «έρχεται ξύλο και φυλακή!»

Les voix qui ont manqué à Tsipras ont été retrouvées !

Rebondissement à Athènes ! LES VOIX QUI ONT MANQUÉ À TSIPRAS POUR GAGNER ONT ÉTÉ RETROUVÉES ! L’une des deux urnes électorales volées hier par les méchants anarchistes, peu avant la fin des élections, a été retrouvée dans Exarcheia, le quartier tristement célèbre des ennemis de la démocratie et de la paix sociale. Mais, c’est ballot, l’urne pleine de bulletins de vote a été brûlée, ce qui rend difficile le décompte des voix. Reste à savoir si les représentants de Syriza vont saisir la commission électorale pour faire examiner les cendres et trouver, qui sait, les voix qui ont manqué...

ALERTE GRÈCE !!! (aéroport Crète, prison Rouvikonas, convoi solidaire…)

Bonjour à toutes et tous,   Ce message d’information horizontale et directe est de la plus haute importance. Prenez le temps de le lire. Nous sommes actuellement en alerte sur tous les plans : alerte aéroport en Crète, alerte prison pour nos camarades de Rouvikonas, alerte également au niveau des chiffres du chômage et de la dette qui viennent de tomber, alerte enfin concernant le prochain convoi qui va partir d’ici peu vers nos lieux solidaires autogérés à Athènes (dont les réserves sont dramatiquement vides, y compris les occupations solidaires et les cuisines sociales).   ALERTE AÉROPORT DE KASTELLI EN...

Le groupe anarchiste Rouvikonas vient d’attaquer les bureaux de Turkish Airlines à Athènes (vidéo)

Ce matin, en solidarité avec les nombreux prisonniers politiques en Turquie : LE GROUPE ANARCHISTE ROUVIKONAS VIENT D’ATTAQUER LES BUREAUX DE TURKISH AIRLINES À ATHÈNES (VIDÉO) Dans son communiqué, le groupe basé à Exarcheia précise : « Face à la persécution des opposants, personne ne peut rester insensible et neutre. C’est avec une pensée pour Nuriye, Semih et tous les autres camarades qui perdent actuellement leur vie et leur liberté parce qu’ils désirent un autre monde, que nous avons attaqué les bureaux de Turkish Airlines. » (Απέναντι στις διώξεις αγωνιστών, κανείς δεν μπορεί να στέκεται απαθής και αμέτοχος. Εμείς, έχοντας την σκέψη...

Thessalonique sous haute-tension

En ce moment, dans la deuxième ville de Grèce. THESSALONIQUE SOUS HAUTE-TENSION Le cortège du bloc antiautoritaire avance actuellement, encore plus encadré que d’habitude par un nombre énorme de flics (en rangs serrés, de part et d’autre, sur tout le parcours). Deux hélicoptères, au lieu d’un. Des dizaines de cars de MAT (CRS) venus en renfort d’Athènes. Ambiance très tendue depuis la tombée de la nuit. Un peu plus tôt, en début de soirée, Tsipras a été chahuté à la foire internationale de la ville, pendant son discours sur « les réformes à poursuivre ». Des syndicalistes ont réussi à soulever les...

Besoins médicaux à Exarcheia et pour l’aide aux réfugié-e-s et migrant-e-s

Urgent : nouvelle liste. BESOINS MÉDICAUX À EXARCHEIA ET POUR L’AIDE AUX RÉFUGIÉ-E-S ET MIGRANT-E-S Aerolin inh Flixotide 250mcg Dexa-Rhina spray Strepsils Normal Saline amps Droll otic drops Synalar-Otic Amoxil tb 500mg Augmentin tb Fucidin gauzes diclofenac Benzyl benzoate Blood Sugar Test Strips Tongue depressors blood pressure monitor (manual, not digital) inhalers (aerolin, atrovent, symbicort, flixotide 250mcg ) norgesic antiacid tablets, eg maalox nexium injections antidiabetic tablets- gliptin class cream: proctosynalar, daktarin, daktodor, fucidin, fucicort Solidairement, Structure autogérée de santé d’Exarcheia (ADYE) Équipe médicale de l’Initiative solidaire pour les réfugié-e-s (Health Team Solitarity Initiative) Collectif artistique et solidaire ANEPOS Photo :...

« Non, on ne dit pas merci ! »

Grèce, ce matin. Un jeune journaliste de la télé publique (pro-Tsipras), micro en main, peine à faire son reportage de propagande (mélo) dans la queue des petits retraités qui vont chercher leur ristourne de Noël depuis hier. Un dame lui répond : « Dire merci à Tsipras ? Mon petit, tu vas pas bien* ? Ce pantin** nous a coupé de 22% les retraites, exactement comme ses prédécesseurs ! Non, on ne dit pas merci ! Non, on n’est pas content ! » (applaudissements) * Παιδι μου πας καλά; ** Καραγκιόζης  

Les anarchistes n’ont pas de cœur !

A lire demain matin, au sujet de la crise grecque, dans toute la presse française : LES ANARCHISTES N’ONT PAS DE CŒUR ! Ils ne respectent même pas Noël, Coca-cola et la trêve annuelle pour accueillir la naissance du petit Jésus, en communiant devant la téloche un bout de gras à la main. Heureusement, les mass-médias sont là qui veillent pour nous informer de tout ce qui se passe en Grèce et pour dénoncer les vrais responsables. Non, vraiment, les anarchistes n’ont pas de cœur ! Y.Y.

Le bras de fer continue en Grèce !

L’organisation des travailleurs de la mer (PNO) vient de décider de prolonger sa grève et son blocage complet des ports, alors que la pénurie commence à toucher les îles et même certaines villes de la Grèce continentale. LE BRAS DE FER CONTINUE EN GRÈCE ! Après les affrontements d’avant-hier dans une dizaine de villes et en pleine grève générale aujourd’hui dans tout le pays, on attendait avec impatience la décision des marins, déterminante pour bloquer l’économie grecque (approvisionnement principal du pays par la mer Adriatique, rotations agro-alimentaires Crète-Athènes, forte dépendance des autres îles, mouvement des personnes et des matériels, carburants,...

La barricade dans la nuit

Dans ce genre de circonstances, on pense aux êtres chers et aux camarades lointains. LA BARRICADE DANS LA NUIT On pense aux enfants, car c’est d’abord pour eux qu’on lutte, qu’on refuse l’inacceptable. On pense aux proches, avec lesquels on partage des moments de vie d’ordinaire plus calmes et moins risqués. On pense aussi et surtout aux camarades qu’on aimerait voir avec soi sur la même barricade ou dans la même assemblée d’occupation. Parmi tant d’autres, je pense aux lignes de Sarah Haidar sur le parfum des émeutes. Je pense aux chansons de Serge Utgé-Royo sur la Commune de Paris. Je pense...