Catégorie : Grèce

Liste des événements et points collectes pour soutenir le convoi solidaire de novembre

Le dernier convoi solidaire avant l’hiver est le plus crucial. Les lieux autogérés du mouvement social et les réfugiés/migrants bloqués en Grèce comptent sur nous. Nous serons cette fois entre 14 et 20 fourgons. LISTE DES ÉVÉNEMENTS ET POINTS COLLECTES POUR SOUTENIR LE CONVOI SOLIDAIRE DE NOVEMBRE VENDREDI 20 OCTOBRE À TOUGET (32) 20h30 : Ferme de la culture de Touget Projection du film JE LUTTE DONC JE SUIS suivie d’un débat avec le réalisateur Bande-annonce :  Participation libre (pour le prochain convoi solidaire du collectif Anepos à destination des initiatives solidaires autogérées du mouvement social en Grèce) Collecte sur...

Solidarité paysanne en Crète

A chaque fois que nous quittons la Crète, où je travaille près de ma famille, des paysans solidaires nous offrent des fruits et légumes pour nos lieux autogérés à Athènes. Les propositions sont de plus en plus nombreuses. SOLIDARITÉ PAYSANNE EN CRÈTE Ici, parmi nos ramassages, celui des derniers haricots de Katerina, juste avant l’arrachage des plants, dans la région d’Héraklion. Lors de notre départ, nous avons embarqué tout ça sur le ferry à destination du Pirée et, nous l’avons livré à nos principaux lieux, notamment à Exarcheia. Les derniers haricots, étant devenus un peu durs, ils mijoteront simplement plus...

Reprendre les rues commence par les murs

La semaine dernière, au milieu de la nuit, j’ai participé à une petite opération de ravalement des rues d’Athènes, notamment dans des zones tenues par les identitaires et Aube dorée. REPRENDRE LES RUES COMMENCE PAR LES MURS Se retrouver entre compagnons de lutte pour aller virer les lambdas et méandres, détourner les croix gammées et celtiques, est un vrai plaisir. Nos interventions s’agrémentent parfois d’ajouts, de blagues ou de dédicaces, comme ici un petit hommage perso à mes camarades de Rouvikonas (Rubicon) sans cesse poursuivis et sanctionnés pour leurs actions coups de poing contre le pouvoir, mais qui continuent sans relâche....

David, le discobole iranien au pays d’Hercule

Inquiété dans son pays natal pour sa liberté d’opinion et d’expression, David a quitté l’Iran pour la Grèce en 2015, où il espère encore obtenir l’asile politique. Combattant pour la liberté, l’égalité et un monde sans discrimination ni frontières, David est un ennemi pour le régime iranien. En cas d’expulsion vers l’Iran, sa vie serait en danger. Divers châtiments, jusqu’à la peine de mort, menacent là-bas tous les athées, mais aussi les croyants des religions minoritaires, et visent encore plus les opposants politiques au régime de Téhéran. Dans sa nouvelle vie athénienne, en attendant de connaitre son sort, David continue...

Athènes : une jeune fille de 15 ans sous les verrous

Scandale à Athènes : UNE JEUNE FILLE DE QUINZE ANS ENFERMÉE DANS UNE CELLULE, POUR… UN SPRAY ET UN FOULARD TROUVÉS DANS SON SAC ! C’est la stupeur aujourd’hui en Grèce, où une jeune fille de quinze ans attend actuellement son jugement en prison, au moins jusqu’à mercredi. Sa participation à la manifestation athénienne de samedi — à la mémoire de Pavlos Fyssas — était la toute première de sa vie. Dans son sac ? Ni lance-pierre, ni Molotov, ni marteau (et quand bien même), mais juste un spray de peinture et un simple foulard « au cas où », les gazages...

Médias mainstream : comment « Le Monde » désinforme sur la situation réelle en Grèce

Désintox. MÉDIAS MAINSTREAM : COMMENT « LE MONDE » DÉSINFORME SUR LA SITUATION RÉELLE EN GRÈCE Nouvelle correction des éléments de langage, déformations et occultations du journal « Le Monde », parmi la presse de caniveau tout juste bonne à allumer la cheminée et ou à déménager la vaisselle. Pas un centime pour ces médias au service du pouvoir politique et économique. Pour en savoir plus sur notre camarade Pavlos Fyssas, assassiné le 18 septembre 2013, il y a exactement 4 ans aujourd’hui : Y.Y. (sur place)

Des travaux à Notara 26 grâce à vous !

Merci à tou-te-s les camarades qui ont soutenu avec nous le Notara26. Grâce à eux, en plus de l’aide habituelle, nous avons pu également co-financer d’indispensables travaux de réfection, d’assainissement et de sécurité qui ont commencé dans la foulée. Nous avons également transmis votre solidarité à d’autres lieux comme le Spirou Trikoupi 17 (un autre squat de réfugiés/migrants que nous soutenons depuis sa création et où nous avons participé à la dernière assemblée pour étudier la situation et les prochains besoins), la structure autogéré de santé de santé d’Exarcheia (ADYE), la cuisine sociale L’autre humain, des camarades courageux en grandes...

Le groupe anarchiste Rouvikonas vient d’attaquer les bureaux de Turkish Airlines à Athènes (vidéo)

Ce matin, en solidarité avec les nombreux prisonniers politiques en Turquie : LE GROUPE ANARCHISTE ROUVIKONAS VIENT D’ATTAQUER LES BUREAUX DE TURKISH AIRLINES À ATHÈNES (VIDÉO) Dans son communiqué, le groupe basé à Exarcheia précise : « Face à la persécution des opposants, personne ne peut rester insensible et neutre. C’est avec une pensée pour Nuriye, Semih et tous les autres camarades qui perdent actuellement leur vie et leur liberté parce qu’ils désirent un autre monde, que nous avons attaqué les bureaux de Turkish Airlines. » (Απέναντι στις διώξεις αγωνιστών, κανείς δεν μπορεί να στέκεται απαθής και αμέτοχος. Εμείς, έχοντας την σκέψη...

Comme Macron, Tsipras professe la théorie du ruissellement

Tsipras ce soir : « nous avons réussi à éviter le Grexit et maintenant nous parvenons au Grinvest », « les investisseurs vont s’enrichir et le peuple grec avec eux ». COMME MACRON, TSIPRAS PROFESSE LA THÉORIE DU RUISSELLEMENT, DOGME LE PLUS ABSURDE DU CAPITALISME En réalité, si les hommes d’affaires et les PDG en tous genres pullulent maintenant en Grèce, c’est parce qu’ils peuvent y acheter du bien commun bradé à des prix dérisoires, ainsi que de la main d’œuvre deux fois moins chère qu’avant. Car tout est à vendre : la terre, l’eau, le sous-sol, les montagnes, les îles et, surtout, les bras...

Thessalonique sous haute-tension

En ce moment, dans la deuxième ville de Grèce. THESSALONIQUE SOUS HAUTE-TENSION Le cortège du bloc antiautoritaire avance actuellement, encore plus encadré que d’habitude par un nombre énorme de flics (en rangs serrés, de part et d’autre, sur tout le parcours). Deux hélicoptères, au lieu d’un. Des dizaines de cars de MAT (CRS) venus en renfort d’Athènes. Ambiance très tendue depuis la tombée de la nuit. Un peu plus tôt, en début de soirée, Tsipras a été chahuté à la foire internationale de la ville, pendant son discours sur « les réformes à poursuivre ». Des syndicalistes ont réussi à soulever les...