Catégorie : Réflexions

Quand l’état israélien enlevait des milliers d’enfants juifs yéménites pour en faire des cobayes humains

Après des décennies de secret d’État, sous la pression des familles des victimes, le gouvernement Netanyahou a finalement déclassifié les preuves formelles, actuellement en cours d’analyses, et commence à reconnaître les faits… QUAND L’ÉTAT ISRAÉLIEN ENLEVAIT DES MILLIERS D’ENFANTS JUIFS YÉMÉNITES POUR EN FAIRE DES COBAYES HUMAINS Il y a un an, je publiais l’article « Quand la firme Bayer achetait des lots de femmes à Auschwitz »(1) pour évoquer le trafic de cobayes humains pratiqué autour des camps de concentration en Allemagne et en Pologne, entre les dirigeants nazis et les patrons capitalistes. Je n’imaginais pas alors que, cinq ans après...

Une autre raison de détruire le pouvoir : la course contre la montre technologique

La démocratie directe et l’Anarchie ne sont pas seulement des utopies actuelles, mais surtout cruciales face aux enjeux de l’époque. Voici pourquoi. UNE AUTRE RAISON DE DÉTRUIRE LE POUVOIR : LA COURSE CONTRE LA MONTRE TECHNOLOGIQUE 80 ans après la révolution anti-autoritaire et libertaire en Espagne, certains profitent évidemment de cet anniversaire pour prétendre que les temps ont changé et que ces utopies ne sont plus d’actualité. Pourtant, l’abrutissement, l’exploitation et la domination n’ont fait que changer de forme. Il suffit de contempler la brochette de dirigeants planétaires qui mènent actuellement l’assaut contre l’humain, la vie et la Terre, détruisant partout,...

Convois solidaires : quelques mots sur la répartition de l’argent

Suite à mon article sur la dernière action coup de poing du groupe Rouvikonas à la mairie de Zografou, l’un d’entre vous m’a interrogé sur l’ampleur de notre soutien financier à ce groupe et sur le mode de ventilation de nos moyens. QUELQUES MOTS SUR LA RÉPARTITION DE L’ARGENT D’habitude, nous ne rentrons pas publiquement dans les détails chiffrés, et ce, à la demande des collectifs sur place, en lutte contre le pouvoir qui les surveillent et les répriment. Mais bon, je vais tout de même répondre quatre choses qui nous semblent importantes, à savoir : 1- La répartition des...

Pourquoi le groupe anarchiste Rouvikonas (Rubicon) vient d’attaquer la mairie de Zografou

Ce matin, encore une action coup de poing d’un groupe révolutionnaire dans Athènes (presque tous les jours en ce moment). POURQUOI LE GROUPE ANARCHISTE ROUVIKONAS (RUBICON) VIENT D’ATTAQUER LA MAIRIE DE ZOGRAFOU Le durcissement du capitalisme qui s’abat en Grèce est aussi un durcissement du hiérarchisme, sous toutes ses formes. Profitant du chômage de masse, des conditions de vie misérables et de la casse du droit du travail, les patrons privés et publics ne cessent d’inquiéter, de mal payer et d’épuiser les salariés et les travailleurs précaires. Un peu partout en Grèce, les conditions de travail deviennent insupportables, le stress...

L’ambassadeur à Athènes : un allemand comme les autres ?

Polémique à Athènes autour d’une cérémonie en hommage des victimes civiles du nazisme*. Le résistant Glézos a sauvé la face de l’ambassadeur allemand alors qu’il était chahuté par Zoé Konstantopoulou (et a humilié celle-ci). Du pain béni pour les médias, en Grèce comme en Allemagne. Glézos s’est ensuite justifié par cette phrase très commentée : « un fils n’est pas responsable des crimes de son père ». FALLAIT-IL SAUVER LA FACE DE L’AMBASSADEUR ALLEMAND ? Sur ce coup là, je ne suis évidemment pas d’accord avec Glézos et en particulier sa petite phrase. En effet, l’ambassadeur d’Allemagne en Grèce n’est pas n’importe...

Facebook, je m’inquiète pour toi

Cher Facebook, Je m’inquiète pour toi. Ce dimanche matin, alors que je me réveillais doucement et que je m’apprêtais à butiner les dernières nouvelles de mes ami-e-s tout en sirotant mon tsaï tou vouno (thé des montagnes crétoises), voilà que ton réseau social qui censure constamment la simple vue du corps humain vient de m’imposer la vision scabreuse de mutilations massives par des psychopathes en uniforme et lunettes noires, tortionnaires et assassins dont tu relaies puissamment la promotion. Voilà encore un signe de tes profondes contradictions qui — parlons-nous franchement — dans ce cas particulièrement abject, me semble un symptôme...

Lettre à Facebook

Cher Facebook, Tu le sais, on n’a jamais été copains. Pendant des années, je t’ai boycotté, jusqu’à ce que des proches arrivent à me convaincre (il y a deux ans) de l’utilité d’être présent dans ton agitation stérile pour essayer de faire connaître et propager nos idées en tous points opposées aux tiennes. Dès le début, notre rencontre a été houleuse : tu as suspendu mon compte à plusieurs reprises, comme beaucoup d’autres, allant jusqu’à exiger une copie de ma carte d’identité pour prouver que j’étais bien une personne réelle dans ton réseau pourtant chimérique : ton monde d’apparence où...

Une attaque terroriste aujourd’hui à Athènes ?

Désintox. FAUT-IL CROIRE LES MÉDIAS FRANÇAIS QUI ÉVOQUENT UNE « ATTAQUE TERRORISTE » CONTRE L’ANCIEN PREMIER MINISTRE GREC AUJOURD’HUI À ATHÈNES ? Non, l’attaque contre Lucas Papademos, aujourd’hui à Athènes, n’était pas du terrorisme, mais de la lutte révolutionnaire, quoi qu’on en pense par ailleurs. Le terrorisme, c’est l’horreur des massacres des fous de religion sur des innocents dans les rues de Paris, car ils frappent au hasard et sèment la terreur. Le terrorisme, c’est l’horreur des bombardements des fous de pétrole sur des populations civiles d’un bout à l’autre du globe, car ils frappent au hasard et sèment la terreur. Le...

Ceci n’est plus une élection

J’observe que beaucoup se déchirent encore sur la question du vote et sur celle de descendre dans la rue, en opposant hâtivement les deux. Je me permets d’intervenir car je trouve absurde cette opposition et cette action hémiplégique, d’autant plus que la situation n’est plus du tout la même qu’il y a un mois. Ne tournons pas autour du pot et appelons un chat un chat : CECI N’EST PLUS UNE ÉLECTION C’est clairement devenu un référendum révocatoire accompagné de mobilisations dans la rue, sous diverses formes, qui se poursuivront bien au-delà du second tour. Ce référendum imprévu donne l’opportunité...

Voter FN, c’est voter Daech

A trois jours du premier tour, on commençait à s’étonner de ne pas avoir reçu la consigne de vote de Daech. La voici, toujours pareille : VOTER FN, C’EST VOTER DAECH La raison est simple. Daech et le FN soutiennent tous deux la haine de la différence et le « choc des civilisations », caressent le rêve d’une nouvelle guerre de religions et veulent surtout, l’un et l’autre, fonder des sociétés expurgées, uniformes et autoritaires. Sauf qu’en piquant quelques gogos à la baudruche Macron qui s’empressent depuis hier soir de foncer chez Le Pen ou Fillon, les intolérants de tous bords dégagent...