Catégorie : Réflexions

Un film à voir : « La nature qui se défend »

Trois ans après, Doc du réel revient sur la lutte de la ZAD du Testet, en forêt de Sivens, et dresse un bilan implacable de la stratégie mortifère de l’État et de ses vassaux locaux qui a mené à la mort de Rémi Fraisse : « LA NATURE QUI SE DÉFEND » Un excellent film documentaire d’une heure, avec le soutien de Lundi matin, visible gratuitement en ligne : https://lundi.am/LA-NATURE-QUI-SE-DEFEND Personnellement, j’avais complètement oublié avoir répondu à quelques questions entre août et octobre 2014, durant ma présence sur place, avant de repartir à Athènes. Et surtout, j’avais oublié à quel point notre...

Le pari du consensus

Pendant que mouvement social poursuit la chimère du pouvoir, la nébuleuse révolutionnaire poursuit celle de l’orthodoxie à coup d’anathèmes. Dans les deux cas, il s’agit encore de rapports de domination : celui d’une majorité qui décide ce qui est bon et celui d’une avant-garde qui assène ses vérités. LE PARI DU CONSENSUS Ces deux formes de sectarisme politique recherchent obstinément l’uniformité, obsédées par leurs voisins dans les luttes, au lieu de se concentrer sur le pouvoir mortifère et ses valets. Pourtant, c’est bien notre diversité qui fait notre force, notre richesse, notre génie. C’est pour elle et par elle que...

Faire la révolution de la tête aux pieds

Le sport sans le pouvoir : FAIRE LA RÉVOLUTION DE LA TÊTE AUX PIEDS Le sport plonge ses racines dans l’enfance, jusqu’à nos origines animales. Tous les jeux enfantins, à commencer par les activités sportives, sont une reproduction des schémas animaliers qui visent, dans toutes les espèces, l’apprentissage de la vie d’adulte par l’amusement et la mise en situation fictive. L’essentiel est que le jeu sans enjeu de l’enfance humaine ou animale prépare aux enjeux de l’existence postérieure et permette l’entrée progressive dans le monde des « grands », découvrant à la fois l’autonomie et les synergies possibles avec autrui. Faire du...

Une pensée pour Daphné, assassinée hier à Malte dans l’explosion de sa voiture

Daphné nous avait prévenus que « son » premier ministre Joseph Muscat trompait son monde et qu’il laisserait finalement partir les identitaires du C-Star.UNE PENSÉE POUR DAPHNÉ, ASSASSINÉE HIER À MALTE DANS L’EXPLOSION DE SA VOITURELe 19 août dernier, coincés au large de Malte, les identitaires du C-Star étaient, une fois de plus, ridiculisés, ratant leur rendez-vous lyonnais avec leurs fans(1). Un rassemblement au complet pourtant annoncé depuis plusieurs jours en grande pompe. Les hipsters-fachos en était même arrivés à lancer une pétition sur Change pour demander à leurs soutiens d’interpeller le gouvernement maltais pour obtenir leur rapatriement.Au lieu d’évoquer la pression de...

Reprendre les rues commence par les murs

La semaine dernière, au milieu de la nuit, j’ai participé à une petite opération de ravalement des rues d’Athènes, notamment dans des zones tenues par les identitaires et Aube dorée. REPRENDRE LES RUES COMMENCE PAR LES MURS Se retrouver entre compagnons de lutte pour aller virer les lambdas et méandres, détourner les croix gammées et celtiques, est un vrai plaisir. Nos interventions s’agrémentent parfois d’ajouts, de blagues ou de dédicaces, comme ici un petit hommage perso à mes camarades de Rouvikonas (Rubicon) sans cesse poursuivis et sanctionnés pour leurs actions coups de poing contre le pouvoir, mais qui continuent sans relâche....

Mercredi noir

La journée d’hier a montré, une fois de plus, que l’ennemi en face de nous n’est pas vaguement la finance ou le gouvernement, mais bien l’État. MERCREDI NOIR C’est l’État qui, ce mercredi 11 octobre, a frappé d’une main, en condamnant sans preuve à de lourdes peines dans l’affaire du Quai de Valmy, et qui a mis en garde de l’autre, en adoptant au même moment un vaste projet loi sécuritaire et liberticide au parlement. C’est l’État qui, dans un seul et même mouvement, punit et menace. C’est l’État qui, tout en rognant, jour après jour, ses prérogatives sociales, renforce...

Le pouvoir ne représente que lui-même

L’exemple de la chasse est flagrant : LE POUVOIR NE REPRÉSENTE QUE LUI-MÊME Au sommet de l’Etat comme parmi ses vassaux régionaux, les partenariats et financements se poursuivent pour appuyer des opérations de propagande pro-chasse. La nouvelle affiche soutenue par la Région Auvergne-Rhône-Alpes est complètement partiale, alors même que 79% des personnes interrogées demandent l’arrêt immédiat de la chasse le dimanche(1) et une large majorité l’abolition pure et simple de ce loisir mortifère. Comme la plupart des dirigeants politiques et notables en province, Macron soutient complètement les chasseurs(2)(3) et les laisse faire presque n’importe quoi(4)(5)(6). Poutant, la chasse blesse plus...

Athènes : une jeune fille de 15 ans sous les verrous

Scandale à Athènes : UNE JEUNE FILLE DE QUINZE ANS ENFERMÉE DANS UNE CELLULE, POUR… UN SPRAY ET UN FOULARD TROUVÉS DANS SON SAC ! C’est la stupeur aujourd’hui en Grèce, où une jeune fille de quinze ans attend actuellement son jugement en prison, au moins jusqu’à mercredi. Sa participation à la manifestation athénienne de samedi — à la mémoire de Pavlos Fyssas — était la toute première de sa vie. Dans son sac ? Ni lance-pierre, ni Molotov, ni marteau (et quand bien même), mais juste un spray de peinture et un simple foulard « au cas où », les gazages...

De la conscience à la puissance

Descendre dans la rue, c’est bien. Y rester, c’est encore mieux. DE LA CONSCIENCE À LA PUISSANCE Si le grand nombre prenait conscience de sa puissance, les heures du pouvoir seraient aussitôt comptées. L’Histoire l’a montré, depuis longtemps et jusqu’il y a peu, comme en Tunisie par exemple : quand la foule est à bout, quand l’arrogance des dirigeants atteint son paroxysme, quand l’humiliation devient insupportable, chasser ceux qui nous oppriment devient alors un jeu d’enfant. Tout est question de nombre et de détermination, on le sait, mais aussi d’utopie : quelle société désirons-nous ? La liberté véritable ? L’égalité...

Le suppositoire qui va nous sauver !

Pour l’instant, évidemment, cette trouvaille semble encore complètement inutile et saugrenue. Mais c’est mal connaitre le capitalisme ! LE SUPPOSITOIRE QUI VA NOUS SAUVER ! Dans quelques temps, à grand renfort de pub et de mimétisme social, une majorité de consommateurs, peu convaincue au départ, finira par se laver les dents avec des suppos (ou des pastilles si vous préférez, ou encore une piqûre annuelle). Bon, c’est vrai : en réalité, on ne gagnera pas de temps, puisqu’au lieu de prendre trois minutes pour se laver les dents, il faudra bosser trois minutes de plus pour se payer le suppo...