Catégorie : Réflexions

Festival du film libertaire dans le Tarn

Actuellement à l’est de Toulouse, organisé par le groupe ELAFF (écolos libertaires antifascistes et féministes) : FESTIVAL DU FILM LIBERTAIRE DANS LE TARN 🏴 Aujourd’hui au Café Plùm (10:30 puis 15:30), projection des deux premiers épisodes de « Ni dieu ni maître, une histoire de l’anarchisme » et discussion avec le réalisateur Tancrede Ramonet ★ Bande-annonce : Ce soir, toujours au Café Plùm (21:00), concert du groupe Achab ★ Deux des chansons d’Achab qui s’est fait censurer ses clips : Ne manquez pas, demain à 15:30, le troisième volet inédit de « Ni dieu ni maître, une histoire de l’anarchisme », suivi d’un concert...

Η αλλαγή θα έρθει μόνο από εμάς τους ίδιους (GR/FR)

[en français en dessous] Δεν έχουμε ανάγκη από οδηγό για να προχωρήσουμε στο άγνωστο. Ο μόνος μας σωτήρας είναι ο ίδιος ο εαυτός μας. Μόνη οικογένειά μας, η ανθρωπότητα. Μόνη πατρίδα μας, η γη. Όλα τα όπλα του κόσμου δεν θα μας σταματήσουν. Η ΑΛΛΑΓΗ ΘΑ ΕΡΘΕΙ ΜΟΝΟ ΑΠΟ ΕΜΑΣ ΤΟΥΣ ΙΔΙΟΥΣ Μια μέρα θα έρθουν νέοι καιροί. Όταν το έμβρυο θα παλεύει να έρθει στη ζωή. Όταν η ζωή θα είναι έξω, παντού και παραπέρα. Όταν θα απελευθερωθούν ο λόγος, το φαντασιακό, η εξέγερση και η δημιουργία. Όταν δεν θα φοβόμαστε πια. Ο φόβος διαταράσσει, αλλοιώνει, καταστρέφει την ελπίδα....

Qui protège qui ?

Qui protège la police ? La loi. Qui écrit la loi ? Le politiciens élus. Et qui protège la police quand elle est hors-la-loi ? La hiérarchie de l’État. Qui dirige l’État ? Les politiciens élus et les hauts fonctionnaires qu’ils nomment. Qui fait élire les politiciens ? Les médias de masse et ceux qui les possèdent. Qui possèdent les médias de masse ? Le pouvoir économique et politique. Qui protège le pouvoir économique et politique ? La police. Y.Y. Photo : La rue ou rien

Αθλητισμός χωρίς εξουσία

[en français en dessous] Αθλητισμός χωρίς εξουσία: ΕΠΑΝΑΣΤΑΣΗ ΑΠΟ ΤΗΝ ΚΟΡΦΗ ΩΣ ΤΑ ΝΥΧΙΑ Ο αθλητισμός πηγάζει από την παιδική μας ηλικία και τα ζωικά μας ένστικτα. Όλα τα παιδικά παιχνίδια, ξεκινώντας από τις αθλητικές δραστηριότητες, αποτελούν αναπαραγωγή ζωικών σχημάτων που αποσκοπούν, σε όλα τα είδη, στο να μας μάθουν την ενήλικη ζωή μέσα από τη διασκέδαση και τη φαντασία. Το σημαντικό είναι ότι το παιχνίδι χωρίς διακύβευμα της παιδικής ηλικίας σε ανθρώπους και ζώα μας προετοιμάζει για τις προκλήσεις της μετέπειτα ζωής και μας δίνει τη δυνατότητα για μια σταδιακή είσοδο στον κόσμο των «μεγάλων», ανακαλύπτοντας ταυτόχρονα την αυτονομία...

49 ans malgré tout

Plus qu’un an et j’aurai atteint un demi-siècle. Jamais je n’aurais cru atteindre cet âge. 49 ANS MALGRÉ TOUT Quand j’étais adolescent, je ne supportais pas ce monde, avant de comprendre que ce n’était pas le monde qui était « pourri », mais la société : façonnée et contrôlée d’une main de fer par les hommes les plus voraces. Une société à détruire et à rebâtir sur d’autres bases. Quand j’étais jeune amoureux, j’ai souffert d’une séparation déchirante au point d’effleurer les bras de la faucheuse, avant de comprendre que l’amour ne doit pas être mesuré à sa durée, mais à la...

Η τελική μάχη

[en français en dessous] Οι καιροί αλλάζουν. Η ΤΕΛΙΚΗ ΜΑΧΗ Κάποτε, αγωνιζόμασταν για την ισότητα και την ελευθερία. Εδώ και αιώνες, οι δυο αυτές λέξεις είναι χαραγμένες στα όνειρα και τα βιβλία μας. Το είδαμε με τα μάτια μας τον τελευταίο αιώνα, από ανατολή σε δύση, ότι δε μπορεί να λειτουργήσει η μια χωρίς την άλλη. Αυτό όμως δεν αρκεί. Σήμερα, το ζήτημα δεν είναι μόνο να αλλάξουμε τη ζωή μας, αλλά και να τη σώσουμε. Μια μάχη χωρίς προηγούμενο αναπόφευκτα θα εξαπολυθεί ενάντια στον καπιταλισμό και την εξουσιαστική κοινωνία. Μια μάχη ως το θάνατο. Μια μάχη ενάντια στο θάνατο....

Exarcheia, mon amour !

Hier, une rumeur insistante évoquait une possible évacuation du squat Notara 26 pour ce lundi matin, une semaine exactement après l’évacuation de Spirou Trikoupi 17. EXARCHEIA, MON AMOUR ! Alors, je suis venu, bien que je n’étais pas de garde. Je suis venu par solidarité pour le lieu et pour celles et ceux qui y vivent. Je suis venu également pour partager la responsabilité en cas d’arrestation. Mais je suis venu aussi par amour. Nos lieux sont des histoires, des histoires de luttes, des histoires de vie, des histoires d’amour. Venir passer la nuit entière, quand on n’a pas dormi...

« Nous allons bientôt avoir des morts à Exarcheia »

Au vu des violences policières quotidiennes qui s’intensifient depuis le début de l’occupation du quartier rebelle et solidaire d’Athènes : « NOUS ALLONS BIENTÔT AVOIR DES MORTS À EXARCHEIA» Cette phrase, beaucoup la prononcent ce matin, dans un coin du quartier où nous avons déjeuné à quelques uns, en faisant le point sur la situation. Un vieux compagnon anarchiste est convaincu que nous allons revivre 1985 ou 2008. Ces années-là, un jeune militant avait été assassiné par un policier, provoquant à chaque fois des émeutes très importantes. En décembre 2008, le pouvoir avait tremblé. Plus de 300 banques et magasins...

Je me demande…

Je me demande ce qui s’est passé dans la tête de cet ouvrier qui a muré le squat « Spirou Trikoupi 17 », parpaing après parpaing, sous la protection des policiers, à la mi-journée. Si tou.tes les exploité.es cessaient de se faire du tort mutuellement et unissaient leurs forces contre les tyrans, le règne du vieux monde ne tiendrait plus longtemps.

Attaque d’Exarcheia (suite) : ils ne parviendront jamais à évacuer notre mémoire

Un texte de mon ami photographe Alexandros Katsis que je viens de traduire du grec : ATTAQUE D’EXARCHEIA (SUITE 2) : « ILS NE PARVIENDRONT JAMAIS À ÉVACUER NOTRE MÉMOIRE » « Spirou Trikoupi est un batiment vide aujourd’hui, avec des policiers à l’extérieur. Avant l’évacuation par la police, c’était un lieu de joie et de lien social. Moi, je m’en rappellerai ainsi, comme sur la photo ci-dessous que j’ai prise en octobre 2016. Deux réfugiés syriens avaient décidé de refaire leur vie après la catastrophe. Ils s’étaient mariés. La fête de leur mariage s’était déroulée dans le squat Spirou...