Catégorie : Réflexions

Mercredi noir

La journée d’hier a montré, une fois de plus, que l’ennemi en face de nous n’est pas vaguement la finance ou le gouvernement, mais bien l’État. MERCREDI NOIR C’est l’État qui, ce mercredi 11 octobre, a frappé d’une main, en condamnant sans preuve à de lourdes peines dans l’affaire du Quai de Valmy, et qui a mis en garde de l’autre, en adoptant au même moment un vaste projet loi sécuritaire et liberticide au parlement. C’est l’État qui, dans un seul et même mouvement, punit et menace. C’est l’État qui, tout en rognant, jour après jour, ses prérogatives sociales, renforce...

Le pouvoir ne représente que lui-même

L’exemple de la chasse est flagrant : LE POUVOIR NE REPRÉSENTE QUE LUI-MÊME Au sommet de l’Etat comme parmi ses vassaux régionaux, les partenariats et financements se poursuivent pour appuyer des opérations de propagande pro-chasse. La nouvelle affiche soutenue par la Région Auvergne-Rhône-Alpes est complètement partiale, alors même que 79% des personnes interrogées demandent l’arrêt immédiat de la chasse le dimanche(1) et une large majorité l’abolition pure et simple de ce loisir mortifère. Comme la plupart des dirigeants politiques et notables en province, Macron soutient complètement les chasseurs(2)(3) et les laisse faire presque n’importe quoi(4)(5)(6). Poutant, la chasse blesse plus...

Athènes : une jeune fille de 15 ans sous les verrous

Scandale à Athènes : UNE JEUNE FILLE DE QUINZE ANS ENFERMÉE DANS UNE CELLULE, POUR… UN SPRAY ET UN FOULARD TROUVÉS DANS SON SAC ! C’est la stupeur aujourd’hui en Grèce, où une jeune fille de quinze ans attend actuellement son jugement en prison, au moins jusqu’à mercredi. Sa participation à la manifestation athénienne de samedi — à la mémoire de Pavlos Fyssas — était la toute première de sa vie. Dans son sac ? Ni lance-pierre, ni Molotov, ni marteau (et quand bien même), mais juste un spray de peinture et un simple foulard « au cas où », les gazages...

De la conscience à la puissance

Descendre dans la rue, c’est bien. Y rester, c’est encore mieux. DE LA CONSCIENCE À LA PUISSANCE Si le grand nombre prenait conscience de sa puissance, les heures du pouvoir seraient aussitôt comptées. L’Histoire l’a montré, depuis longtemps et jusqu’il y a peu, comme en Tunisie par exemple : quand la foule est à bout, quand l’arrogance des dirigeants atteint son paroxysme, quand l’humiliation devient insupportable, chasser ceux qui nous oppriment devient alors un jeu d’enfant. Tout est question de nombre et de détermination, on le sait, mais aussi d’utopie : quelle société désirons-nous ? La liberté véritable ? L’égalité...

Le suppositoire qui va nous sauver !

Pour l’instant, évidemment, cette trouvaille semble encore complètement inutile et saugrenue. Mais c’est mal connaitre le capitalisme ! LE SUPPOSITOIRE QUI VA NOUS SAUVER ! Dans quelques temps, à grand renfort de pub et de mimétisme social, une majorité de consommateurs, peu convaincue au départ, finira par se laver les dents avec des suppos (ou des pastilles si vous préférez, ou encore une piqûre annuelle). Bon, c’est vrai : en réalité, on ne gagnera pas de temps, puisqu’au lieu de prendre trois minutes pour se laver les dents, il faudra bosser trois minutes de plus pour se payer le suppo...

Nouvelle tentative de récupération du pouvoir et de ses valets

Cette semaine, en plein convoi solidaire, notre collectif Anepos vient de recevoir une nouvelle série de sollicitations des autorités françaises en Grèce et de plusieurs médias mainstream. Étrange tir groupé : une dizaine de demandes en cinq jours, après six mois de silence total. NOUVELLE TENTATIVE DE RÉCUPÉRATION DU POUVOIR ET DE SES VALETS Nous sommes actuellement dans trois régions différentes de Grèce, dans le prolongement du convoi du 28 août, exceptés quelques camarades restés en France pour préparer le prochain convoi solidaire, qui sera plus important encore(1)(2)(3) et partira en novembre vers Athènes, Le Pirée, Thessalonique et plusieurs îles....

L’imposture Bricmont

A mes contacts qui me demandent, depuis quelques temps, de réviser mon jugement sur Bricmont, soit-disant « authentique libertaire » et « ardent défenseur de la liberté d’expression ». L’IMPOSTURE BRICMONT Tout d’abord, comment peut-on oser dire que Jean Bricmont est un défenseur des négationistes et des antisémites « par amour de la liberté d’expression », puisqu’il a déjà lui-même relayé ces mêmes idées à plusieurs reprises ? C’est absurde. Quand un nazi défend un autre nazi, par exemple, est-il pour autant un défenseur de la liberté d’expression ? Non, c’est simplement un nazi qui défend son propre camp. Il en est de même pour Bricmont,...

Charlivarol

Je suis athée, je combats le cléricalisme, je n’ai aucune estime pour les religions, mais je n’admets pas qu’on se prête à des amalgames qui salissent des innocents et attisent le racisme. CHARLIVAROL Avec sa nouvelle couverture, Charlie mets tous les musulmans dans le même sac — à la manière de Minute et de Rivarol — et rejoint fièrement les rangs de la propagande raciste qui bat son plein depuis l’attentat de Barcelone. Et si c’était un bombardement à Gaza, aurait-on eu droit à une tirade antisémite au lieu d’une attaque en règle contre les dirigeants d’Israël ? Et à...

L’Union européenne va payer les bourreaux libyens pour empêcher leurs victimes de fuir

A l’initiative du président français et en dépit des nouvelles preuves de l’horreur perpétrée en Libye : L’UNION EUROPÉENNE VA PAYER LES BOURREAUX LIBYENS POUR EMPÊCHER LEURS VICTIMES DE FUIR Hier à La Haye, la Cour pénale internationale vient de lancer un quatrième mandat d’arrêt contre un officier du maréchal Haftar pour des exécutions sommaires commises en Libye(1). Plusieurs rapports évoquent également la multiplication des viols et des persécutions sur de nombreux civils libyens, parmi lesquels des enfants. Mais Macron et les dirigeants de l’Union européenne restent totalement sourds et obstinés : ils ont décidé d’empêcher les personnes effrayées de...

Pour en finir avec Varoufakis

A l’attention des irréductibles groupies de l’ex comédien des finances grec. POUR EN FINIR AVEC VAROUFAKIS Sur le site du CADTM*, mon camarade et ami Eric Toussaint s’est lancé dans une éclairante analyse critique du nouveau livre égotique du chevalier blanc Varoufakis (550 pages de « moi je ») et démontre encore toute l’imposture du personnage. Eric vient notamment de nous dénicher la preuve formelle que Tsipras, Varoufakis et Dragasakis s’étaient bien mis d’accord en secret dès novembre 2014, c’est-à-dire deux mois avant l’élection de Tsipras, pour ne jamais appliquer le programme de Thessalonique. Ce programme, largement adopté lors du congrès de SYRIZA en...