Catégorie : Poésie

Terre de résistance

Il est 5h30 du matin au sud de la Crète et nous n’avons pas sommeil. Salut amical à vous tou-te-s. TERRE DE RÉSISTANCE J’aime les musiciens d’une passion fraternelle. Sans eux, mes films ne seraient rien et mes utopies dormiraient d’un sommeil lourd et triste. Sur l’île de mes ancêtres, j’ai la chance de connaître la plupart des grands musiciens crétois : Léonidas Lainakis, Lefteris et Spiros Panagiotakis, Dimitris Bakakis ou encore Antonis Martsanis. Ce soir, ou plutôt cette nuit, j’ai le plaisir de rendre un service à Antonis et ses camarades : leur faire quelques nouvelles photos (et vous...

Orient, mon amour

A l’inverse des racistes et paranos de tous bords qui propagent leur venin en France et en Grèce, j’ai toujours été amoureux des rives sud et est de la Méditerranée. ORIENT, MON AMOUR Depuis ma plus tendre enfance, rien ne m’a plus attiré que l’Orient, ses mythes, ses déserts, ses arômes, ses parfums, ses visages. Mon premier amour était d’origine tunisienne. Ma première fugue était avec une égyptienne. Ma première correspondance platonique avec une palestinienne. Avec le temps, j’ai compris que les Grecs de l’antiquité n’avaient pas tant inventé que fait la synthèse des savoirs de leur temps, presque tous...

L’ apprentissage du philosopher avec les enfants est un projet de philosophie politique

Allez hop ! Aujourd’hui, reprise du cycle de goûters-philo à la médiathèque d’Aussillon dans le Tarn, une séquence par mois avec toutes les classes de CM1, CM2, quatrièmes et troisièmes. Et le mois prochain, même chose à Athènes en duo avec mon ami Babis Baltas et le réseau Freinet d’Exarcheia. « L’APPRENTISSAGE DU PHILOSOPHER AVEC LES ENFANTS EST UN PROJET DE PHILOSOPHIE POLITIQUE. » (Michel Tozzi) « La philosophie dans sa pratique vive n’a que faire des murs épistémologiques et des lieux réservés. Comme disait Georges Canguilhem, elle se nourrit de son autre, et n’est pas un temple, mais un...

Il s’appelait Stélios Youlountas…

Il s’appelait Stélios Youlountas (Στέλιος Γιουλούντας), il avait 69 ans. Il était comme un père pour moi. Le mois dernier, de passage chez lui, en Crète, je savais malheureusement que je ne le reverrais pas. Il est mort hier et je n’ai pas pu être présent à ses obsèques aujourd’hui. « VA TRANQUILLE, N’ESPÈRE RIEN, NE CRAINS RIEN, AGIS EN HOMME LIBRE » C’était l’un des 7 frères et sœurs de mon père, tous originaires de Crète et membres d’une famille très modeste, ouvrière et musicienne. En effet, mon grand-père, dont je porte à la fois le nom et le prénom, jouait...

Je viens de retrouver ce texte de Yannis sur la carte d’une amie. En fait, il est tiré d’une conférence de 2011 qui avait pour titre : « Grèce, du mythe à la tragédie ». C’est même l’ouverture. Merci de ce souvenir, Maud « IL EST UNE TERRE AU BOUT DE L’EUROPE qui tient plus du mythe que de la réalité. Une terre minuscule, mais où, paraît-il, tout ou presque aurait commencé : philosophie, médecine, science, sport, théâtre, démocratie, Europe… Une terre de géants légendaires dont on ne sait plus lesquels étaient des hommes et lesquels étaient des dieux.  Une terre où l’on peine...