Catégorie : Analyses

Le bras de fer à Exarcheia s’étend à toute la Grèce !

Nouveau point sur la situation en Grèce, où ça chauffe également. Faites passer. LE BRAS DE FER À EXARCHEIA S’ÉTEND À TOUTE LA GRÈCE ! Depuis son arrivée au pouvoir, début juillet, le nouveau premier ministre grec faisait une fixation sur Exarcheia qu’il voulait « nettoyer » au plus vite. Dans sa ligne de mire : migrants, anarchistes et autres révolutionnaires, et leurs locaux pour la plupart squattés. Mais devant la résistance du quartier (qui s’organise de plus en plus au fil des mois, après un été laborieux) et sa volonté d’essaimer un peu partout pour ne pas se laisser...

Grèce : une chape de plomb s’abat sur le mouvement social !

Lundi 11 novembre au petit matin. Après un long silence en partie forcé, voici nos dernières nouvelles de Grèce, depuis la Crète puis l’Épire (près de l’Albanie) en passant par Athènes avec une vague sans précédent de perquisitions et d’arrestations, de fausses accusations contre Rouvikonas, la fin du procès d’Aube Dorée et Exarcheia qui devient une poudrière. GRÈCE : UNE CHAPE DE PLOMB S’ABAT SUR LE MOUVEMENT SOCIAL ! En tout temps et en tous lieux, à chaque fois que le pouvoir s’est durci, il a toujours nommé de façon extravagante ceux qui lui résistaient. Sous l’occupation nazie ou la junte...

Comprendre notre impuissance politique

Ces jours-ci, le pouvoir nous attaque partout simultanément : armada policière dans Exarcheia depuis fin août, attaque militaire contre le Rojava depuis trois jours, expulsion de la ZAD de l’Amassada dans l’Aveyron il y a 48 heures et début de l’arrachage des oliviers de Kastelli en Crète hier matin. COMPRENDRE NOTRE IMPUISSANCE POLITIQUE Alors qu’à Athènes, le quartier rebelle et solidaire d’Exarcheia reste partiellement occupé par la police et tente de résister aux tentatives d’évacuation des squats et autres lieux autogérés, nous vivons partout ailleurs une semaine désastreuse pour nos luttes sociales et environnementales, en particulier dans nos poches de...

L’enfer des camps en Grèce : après les incendies, le déluge !

Le cauchemar continue pour les milliers d’enfermés au sein du plus grand camp européen. Hier à Moria, sur l’île de Lesbos, de nombreuses tentes et affaires personnelles des réfugiés ont été emportées dans le vent, l’orage et les eaux diluviennes ! L’ENFER DES CAMPS EN GRÈCE : APRÈS LES INCENDIES, LE DÉLUGE ! Les semaines se succèdent et la souffrance continue. Après de nouveaux noyés aux environs, adultes et enfants, puis un petit garçon de 5 ans écrasé par un camion alors qu‘il jouait dans une boîte en carton, puis encore, il y a cinq jours, un gigantesque incendie qui...

Incendie de Moria : comment l’AFP nous manipule

[DÉSINTOX] Suite à l’incendie mortel dans le camp de Moria en Grèce, la palme de la langue de bois revient une fois de plus à l’Agence France Presse. INCENDIE DE MORIA : COMMENT L’AFP NOUS MANIPULE Il n’y a rien de pire que d’instrumentaliser des circonstances atroces pour rendre l’avenir des victimes encore plus horrible. Il n’y a rien de pire, après l’incendie de Moria, que de justifier, au prétexte d’un motif imaginaire, le renvoi d’une partie des victimes vers la Turquie, c’est-à-dire vers un danger encore plus grand. C’est pourtant ce que fait l’Agence France Presse, relayée ici par...

Greenwashing à la grecque !

En ce moment, place Exarcheia : armada de flics et de journalistes mainstream, main dans la main, pour une opération de com du maire d’Athènes et du premier ministre. GREENWASHING À LA GRECQUE ! Le maire Kostas Bakoyannis a fait envoyer ses paysagistes et jardiniers pour la plus grande joie de son oncle, Kyriakos Mitsotakis, qui a sonné le rappel des larbins à matraques et à caméras. Le but ? Reprendre l’opération de « nettoyage d’Exarcheia » sous l’apparence d’un aménagement écolo, avec plus d’arbustes, des éclairages publics améliorés et des colonnes repeintes. Du greenwashing à la grecque, sous le feu des...

Qui protège qui ?

Qui protège la police ? La loi. Qui écrit la loi ? Le politiciens élus. Et qui protège la police quand elle est hors-la-loi ? La hiérarchie de l’État. Qui dirige l’État ? Les politiciens élus et les hauts fonctionnaires qu’ils nomment. Qui fait élire les politiciens ? Les médias de masse et ceux qui les possèdent. Qui possèdent les médias de masse ? Le pouvoir économique et politique. Qui protège le pouvoir économique et politique ? La police. Y.Y. Photo : La rue ou rien

Mitsotakis tente de sauver la face en évacuant deux squats à côté d’Exarcheia

Le nouveau premier ministre grec tente de sauver la face, après bientôt un mois d’enlisement, freiné par une forte mobilisation locale et internationale. ATHÈNES : ÉVACUATION DE DEUX SQUATS À CÔTÉ D’EXARCHEIA Le « Jasmine Refugee Squat » est actuellement évacué par la police au 22 rue Acharnon à Athènes, à quelques centaines de mètres à l’ouest d’Exarcheia. Ce squat occupait un bâtiment scolaire abandonné. Une autre squat juste à côté, rue Sourmeli, est également en cours d’évacuation. L’opération a commencé juste avant l’aube. Au total, 230 réfugiés ont été raflés dont 70 enfants. Ces squats hébergeaient principalement des familles pour leur...

Pas touche à la manif !

Les médias du pouvoir racontent que la police grecque a été impeccable en restant à bonne distance, hier à Athènes. PAS TOUCHE À LA MANIF ! La réalité est toute autre : depuis des années, nous n’avions pas aussi bien protégé un cortège de tous les côtés, connaissant la volonté du pouvoir de semer la confusion pour dissuader d’autres personnes de venir nous rejoindre. Ici, par exemple, tout le flanc avant gauche de la manif était sous la protection des compagnon.nes du K*Vox et de Rouvikonas, équipé.es de casques, de masques à gaz et de manches de pioche en guise...

Un jour de plus !

Bilan à Exarcheia : 18 interpellations et 4 arrestations qui seront transférés au tribunal ce matin à 11h pour utilisation de cocktails Molotov. UN JOUR DE PLUS ! Beaucoup de monde était présent cette nuit pour effectuer les gardes de notre côté, mais nettement plus de police secrète aussi (pas plus de MAT, mais plus d’asfalitès, en civil). La situation reste tendue. Un bref affrontement a eu lieu en fin de nuit à l’est du quartier et quelques tentatives d’intimidation au nord-ouest. Aucune évacuation à l’aube. Depuis trois semaines, le pouvoir est au point mort et a interrompu complètement son...