Catégorie : Analyse

Le procès fabriqué des membres de Rouvikonas fait l’effet d’une bombe en Grèce !

Voici la traduction des titres des principaux médias grecs hier soir et aujourd’hui : . LE PROCÈS FABRIQUÉ DES MEMBRES DE ROUVIKONAS FAIT L’EFFET D’UNE BOMBE EN GRÈCE ! . Monstrueux ! La police grecque a essayé de faire condamner à la prison à vie deux anarchistes innocents, membres d’un collectif gênant pour le pouvoir économique et politique, en fabriquant des faux témoignages à charge. Qui est à l’origine de ce complot ? Uniquement des policiers ou des dirigeants politiques également ? En arrivant au pouvoir en 2019, Mitsotakis avait promis d’en finir avec Rouvikonas « par tous les moyens...

Sur « la montée du fascisme » et la façon de le combattre

Sur les écrans, dans la rue, au pouvoir… SUR « LA MONTÉE DU FASCISME » ET LA FAÇON DE LE COMBATTRE En Grèce comme en France, les attaques fascistes se multiplient à nouveau ces temps-ci : à Thessalonique et à Athènes, toujours plus violentes, sur fond de propagande médiatique. En effet, on ne compte plus les délires propagés dans les cerveaux disponibles par les amis du gouvernement Mitsotakis fortement teinté de brun. Par exemple, les pseudos alertes contre le « risque d’invasion de réfugiés afghans » face auxquels il faudrait se barricader et « totalement leur refuser l’hospitalité » parce que « trop c’est trop ». Pendant ce...

Une limace sur une rose

Au sujet de la résignation, de l’indifférence et de la résistance. Le monde est une limace sur une rose. Là où nous croyons voir un mélange de brun et de pourpre, se distingue en réalité un combat mortel entre des forces que tout oppose. Ouvrir les yeux, élever sa conscience, plonger les mains dans la boue de la lutte, embrasser les corps épuisés dans l’entraide pour la survie, c’est voir la guerre mondiale qui s’étend partout autour de nous, dans les moindres replis de nos paupières encore lourdes du sommeil de l’indifférence. Non, le monde n’est pas neutre. Rien n’est...

Doit-on prendre l’extrême droite au sérieux ?

À l’occasion de l’anniversaire de la libération du camp de Dachau, fin avril 1945, j’aimerais évoquer trois choses qui me semblent très importantes et qu’on devrait rappeler autour de nous. Tout d’abord, ce camp a été ouvert très rapidement : moins de deux mois après l’arrivée au pouvoir des nationaux-socialistes ! En effet, Hitler a été nommé chancelier le 30 janvier 1933 sur les conseils de la haute bourgeoisie allemande qui croyait pouvoir le manipuler et en faire sa marionnette, notamment l’ancien président de la Reichsbank et d’autres banquiers et hommes d’affaires réputés. Aucun d’eux ne prenait au sérieux ses...