Au moins 27 migrants brûlés vifs dans le nord-est de la Grèce

Parmi les 8 incendies majeurs qui ravagent en ce moment même plusieurs régions de Grèce, l’un d’entre eux s’est déclaré au nord de la ville portuaire d’Alexandropolis, tout près de la frontière turque.

Du fait des vents violents, il s’est propagé en direction de la forêt de Dadia, un point de passage connu des migrants qui tentent la traversée des Balkans. 18 migrants ont été pris au piège de l’incendie, dans une cabane encerclée par les flammes. Au moins 9 autres ont été retrouvés carbonisés. Et ce n’est probablement pas fini !

Comme d’autres bâtiments, l’hôpital général a été évacué et ses réserves d’oxygène et d’autres substances ont explosé. Les 204 patients ont été évacués, dont 90 en ferry.

Les nuages provoqués par les gigantesques incendies en Grèce sont, une fois de plus, visibles sur les images satellites. Morceaux par morceaux, le vieux monde part en fumée et ses principales victimes sont, comme souvent, les plus précaires.

L’État étant complètement dépassé, la plupart des habitants sont livrés à eux-mêmes, dans l’entraide et l’autogestion. Dans les moments difficiles, on se rappelle ce qui fonctionne le mieux : prendre nos vies en mains.

Y.Y.

Dessin de Eleni Papagiannopoulou.