Blog YY
« La seule façon de te sauver toi-même,
c'est de lutter pour sauver tous les autres. »

Nikos KAZANTZAKIS

Ceci n’est plus une élection

J’observe que beaucoup se déchirent encore sur la question du vote et sur celle de descendre dans la rue, en opposant hâtivement les deux. Je me permets d’intervenir car je trouve absurde cette opposition et cette action hémiplégique, d’autant plus que la situation n’est plus du tout la même qu’il y a un mois. Ne tournons pas autour du pot et appelons un chat un chat : CECI N’EST PLUS UNE ÉLECTION C’est clairement devenu un référendum révocatoire accompagné de mobilisations dans la rue, sous diverses formes, qui se poursuivront bien au-delà du second tour. Ce référendum imprévu donne l’opportunité...

Voter FN, c’est voter Daech

A trois jours du premier tour, on commençait à s’étonner de ne pas avoir reçu la consigne de vote de Daech. La voici, toujours pareille : VOTER FN, C’EST VOTER DAECH La raison est simple. Daech et le FN soutiennent tous deux la haine de la différence et le « choc des civilisations », caressent le rêve d’une nouvelle guerre de religions et veulent surtout, l’un et l’autre, fonder des sociétés expurgées, uniformes et autoritaires. Sauf qu’en piquant quelques gogos à la baudruche Macron qui s’empressent depuis hier soir de foncer chez Le Pen ou Fillon, les intolérants de tous bords dégagent...

Quand Eurobank fait boum !

Encore une banque défoncée à coup de bombe incendiaire, hier soir à Athènes. QUAND EUROBANK FAIT BOUM ! Vers 22h40, c’est l’une des principales banques qui participent au harcèlement, à l’humiliation et à l’expulsion des familles pauvres qui vient de partir en fumée, en plein centre de la capitale. Les auteurs (sans doute le groupe Lutte révolutionnaire, mais ce n’est pas encore revendiqué) ont pris soin de téléphoner 35 minutes auparavant (vers 22h05) pour s’assurer qu’il n’y avait personne à l’intérieur. Bien connue des manifestants athéniens, parce que située entre les rues Panepistimiou et Stadiou (précisément au 7 rue Santaroza)...

Grèce 2015, France 2017 ?

Bon, je réponds à une question insistante qu’on m’a posé plusieurs fois ces jours-ci, en tant qu’observateur lointain de la campagne électorale française : « UNE SURPRISE ÉLECTORALE À LA GRECQUE EST-ELLE POSSIBLE EN FRANCE, DEUX ANS APRÈS LA VICTOIRE DE SYRIZA ? Y’ A-T-IL DES SIMILITUDES ? » Oui, j’en vois au moins trois : 1- LE PROFIT DE LUTTES RÉCENTES Durant les mois de novembre et décembre 2014 en Grèce, les luttes sociales avaient repris force et vigueur, par solidarité avec plusieurs prisonniers politiques — principalement anarchistes, à commencer par Nikos Romanos. Après plusieurs manifestations fleuves, un vaste mouvement d’occupation...

L’élection présidentielle française vue de Grèce

« L’IRRUPTION IN EXTREMIS DE HOLLANDE POUR ESSAYER D’EMPÊCHER MÉLENCHON DE GAGNER RAPPELLE EXACTEMENT CE QU’IL EST VENU FAIRE À ATHÈNES EN 2012 ! » Même au fin fond de la Crète où je me trouve actuellement, dans l’un des villages où vit une partie de ma famille, je suis étonné de voir autant de personnes me parler de la campagne présidentielle française. Surtout ces derniers jours. Apparemment, le suspens suscite de plus en plus d’intérêt, même parmi ceux qui ne votent pas, et a fortiori parmi les autres. Au lendemain du dimanche pascal, profitant du lundi férié, les discussions se déroulent...

L’atelier du poisson soluble

L’ATELIER DU POISSON SOLUBLE Les enfants grecs et réfugiés ont adoré. Et ils n’ont pas encore tout lu : comme les bouquins, c’est un peu lourd, on les amène au fur et à mesure, convoi après convoi. Du coup, les minots du bout de l’Europe attendent impatiemment notre prochaine arrivée (le 28 mars à Athènes, le 2 avril à Thessalonique, le 3 avril en Crète, puis à Lesbos, etc.) pour découvrir la suite des magnifiques publications de l’Atelier du Poisson Soluble, dont certaines sont sans paroles (très pratique pour des enfants qui ne lisent pas toujours le français) et dont...

La solidarité n’a pas d’âge

  Vendredi, bientôt minuit. 19 des 26 fourgons sont maintenant partis, y compris le suisse, le belge et l’andalou. Les 7 derniers partiront tôt demain matin. En fin d’après-midi, nous ne formerons plus qu’un, en direction du berceau agonisant de l’Europe matricide. À l’horizon, l’orient est rouge sang et la mer Égée pleure. LA SOLIDARITÉ N’A PAS D’ÂGE Parmi les 62 membres du convoi, il y a quatre enfants qui ont d’eux-mêmes voulu s’occuper de préparer les jouets pour leurs homologues grecs et réfugiés : Achille le crétois (7 ans et demi), Capucine et Constance les Auvergnates (8 ans et 5...

Bêtise de la pureté, pureté de la bêtise

Ma page facebook est un espace ouvert aux publications pour tou-te-s mes ami-e-s. Et si je pouvais en accepter plus, je le ferais volontiers. Mais par contre, merci me laisser en dehors des polémiques à deux balles. BÊTISE DE LA PURETÉ, PURETÉ DE LA BÊTISE Déchirez-vous si vous voulez pour savoir si voter, c’est hallal, et si s’abstenir, c’est cachère. Crevez-vous les yeux réciproquement pour avoir bouffé ceci ou cela. Dénoncez-vous à chaque poignée de main avec des voisins de lutte idéologiquement hétérodoxes. Faites les beaux, les purs, les parfaits… Mais fichez-moi la paix : personne ici ne va me...

Tsipras attaque à nouveau les squats, cette fois à Athènes !

La tension monte à Athènes depuis l’aube, suite à une nouvelle agression du pouvoir contre le mouvement social et les réfugiés.   TSIPRAS ATTAQUE À NOUVEAU LES SQUATS, CETTE FOIS À ATHÈNES !   Huit mois après l’attaque surprise et simultanée de trois squats à Thessalonique le 27 juillet 2016*, Tsipras vient de recommencer ce matin à l’aube, mais cette fois au centre de la capitale.   C’est à nouveau un squat de réfugiés et de migrants qui a été la victime principale de sa répression policière : le squat « Scholeio » (École) de la rue Alkiviadou (Alcibiade), dans le quartier...

Ce que nous faisons, nous le faisons contre vous

Réponse de notre collectif aux sollicitations des autorités françaises en Grèce et des médias mainstream : CE QUE NOUS FAISONS, NOUS LE FAISONS CONTRE VOUS Nous avons bien reçu vos invitations à collaborer autour de notre prochain convoi solidaire. Notre initiative vous intéresse parce qu’elle commence à prendre un peu d’ampleur, cette fois au départ de quatre pays d’Europe occidentale et à destination de la Grèce, portée par plusieurs milliers de personnes d’un bout à l’autre du continent, c’est-à-dire bien plus que nos 23 fourgons et 57 membres du convoi, et tout cela sans votre aide, qu’elle soit institutionnelle ou...