Blog YY
« La seule façon de te sauver toi-même,
c'est de lutter pour sauver tous les autres. »

Nikos KAZANTZAKIS

« Je ne veux pas mourir, mais vu la situation, ils ne me laissent pas le choix »

Alors que Mitsotakis a encore refusé cruellement de rétablir le prisonnier dans ses droits et que la présidente Sakellaropoulou se mure dans le silence malgré les nombreux appels à intervenir : . « JE NE VEUX PAS MOURIR, MAIS VU LA SITUATION, ILS NE ME LAISSENT PAS LE CHOIX » . C’est la dernière phrase qu’a réussi à prononcer Dimitris Koufontinas à son médecin, Katerina Douzepi, il y a deux heures, à l’Hôpital général de Lamia sous haute surveillance policière. Celle-ci l’a ensuite transmis aux médias à l’extérieur, en faisant savoir que son état de santé est alarmant et qu’il ne lui...

Grèce : la violence du pouvoir génère la révolte et la répression

Il y a quelques minutes, le secrétariat du premier ministre Kyriakos Mitsotakis vient de confirmer son refus de sauver le prisonnier en grève de la faim et de la soif. Koufontinas est à l’article de la mort. . Depuis des semaines, les manifs, rassemblements et actions se multiplient dans toute la Grèce, malgré une répression féroce. Même quand les mots d’ordre ne concernent pas Koufontinas, son nom est quand même présent sur les banderoles des cortèges d’étudiants ou d’infirmiers en colère. Désormais, l’agonie du prisonnier communiste révolutionnaire(1) symbolise pour tous, militants anarchistes ou de gauche, la violence absolue du pouvoir...

Jean-Claude Besson-Girard, artiste et penseur écolo-libertaire (1938-2021)

. J’ai la tristesse de vous annoncer la mort d’un ami et compagnon formidable : . JEAN-CLAUDE BESSON-GIRARD, ARTISTE ET PENSEUR ÉCOLO-LIBERTAIRE (1938-2021) . Jean-Claude avait participé au livre collectif « Que la fête commence ! » (Les Éditions Libertaires, 2015). Ce bouquin, nous l’avions conçu chez lui, à Cenves dans les collines du Mâconnais, durant l’été 2014, en nous réunissant avec Jean-François Brient, Sergio Ghirardi, Alessandro Di Giuseppe (le PAP40 de l’Église de la Très Sainte Consommation) et quelques autres. Serge Quadruppani, John Holloway et Noël Godin nous avaient ensuite rejoint dans cette aventure illustrée par Jiho. . Jean-Claude était également...

Lettre à Katerina Sakellaropoulou, présidente de la République Hellénique

  À Madame Katerina Sakellaropoulou Présidente de la République Hellénique Palais présidentiel Vassileos Georgiou B’2 Athènes T.K 10028 Madame Sakellaropoulou, On m’a appris que vous lisez le français et que vous connaissez nos films. C’est dans cette langue que je veux vous dire mon indignation et vous demander d’intervenir avant qu’il ne soit trop tard. Sachez que de plus en plus de voix s’élèvent en Europe contre l’agonie du prisonnier Dimitris Koufontinas, victime de la vengeance du gouvernement Mitsotakis. Vous êtes juriste, vous êtes une femme et surtout, en tant que présidente de la République Hellénique, vous êtes censée veiller...

Koufontinas : la Grèce retient son souffle

40 ans après Bobby Sands sous Thatcher, Koufontinas n’a plus que quelques heures à vivre sous le régime de plus en plus autoritaire de Mitsotakis, malgré de très nombreuses protestations. Déjà affaibli par une longue grève de la faim (en raison du changement brutal de ses conditions de détention et de la remise en question de sa perspective de libération conditionnelle à l’automne prochain), le prisonnier communiste révolutionnaire est entré en grève de la soif depuis plusieurs jours et refuse désormais l’ultime hydratation apportée par la perfusion d’antibiotique, ainsi que toute réanimation s’il perd connaissance. Il est donc condamné à...

Sid, chanteur hors cadre

. Sid est l’un des musiciens de nos films passés et à venir en plus d’être un ami et un compagnon de luttes. . Parmi ses nouvelles chansons, en voici une qu’on aime particulièrement, avec Maud, pour ce qu’elle dit de notre société autant que pour la beauté du clip réalisé par Olivier Genieys . . Ceci étant dit, bien sûr qu’on sourit, et même beaucoup, mais toujours avec un arrière-goût dans la bouche : l’amertume de voir un monde qui se meurt à petit feu parce que nous sommes encore trop peu nombreux à lutter et à oser un...

La réponse de Ruffin

Suite à ma lettre ouverte et beaucoup d’autres réactions à ses propos concernant les « anarchistes à la tête de l’État » : LA RÉPONSE DE RUFFIN (UN PEU PLUS BAS) Pour ne rien vous cacher, j’ai tout d’abord reçu un mail de François Ruffin dans la matinée dans lequel il m’expliquait pourquoi il avait hésité à me répondre ces derniers jours, souhaitant éviter « un échange de textes » qui, sur internet, peut parfois « tourner au pugilat » (sic). En guise d’explication, il m’a transmis la lettre qu’il venait d’écrire à l’une de ses modératrices sur les réseaux sociaux, une collaboratrice libertaire qui « s’est mise...

Dix citations pour le centenaire de Kropotkine

Pierre Kropotkine est mort il y a cent ans, le 8 février 1921. DIX CITATIONS POUR LE CENTENAIRE DE KROPOTKINE « Ne se courber devant aucune autorité, si respectée qu’elle soit ; n’accepter aucun principe, tant qu’il n’est pas établi par la raison. » La morale anarchiste, 1889 « Les libertés ne se donnent pas, elles se prennent. » L’entraide, 1902 « Oui, nous sommes riches, infiniment plus que nous ne le pensons. Riches par ce que nous possédons déjà ; encore plus riches par ce que nous pouvons produire avec l’outillage actuel. Infiniment plus riches par ce que nous...

Derrière les mots du pouvoir

  Le piège politique dans lequel nous nous trouvons se situe d’abord au niveau des mots. DERRIÈRE LES MOTS DU POUVOIR Dans son livre 1984, George Orwell soulignait déjà la puissance de la manipulation au moyen de l’inversion du langage : « La guerre c’est la paix, la liberté c’est l’esclavage, l’ignorance c’est la force ». Récemment, nous avons reparlé de cette inversion au sujet de l’anarchie (désordre absolu ou plus haute expression de l’ordre) et des anarchistes (égoïstes et je-m’en-foutistes ou, au contraire, pourvus d’un sens aigu de la liberté et de la responsabilité). Le gouvernement ne fait pas autre chose...

Andy est mort, mais pas son utopie

Salut compagnon ! . ANDY EST MORT, MAIS PAS SON UTOPIE . Nous venons d’apprendre par Skippy la nouvelle du décès de Andy, qui avait participé au convoi solidaire d’Anepos en février 2019. . Il était un formidable compagnon de lutte, actif et vaillant. Avec le collectif Rouen dans la rue, Andy avait longuement préparé le départ du convoi à destination de la résistance athénienne et crétoise contre le productivisme, le capitalisme et la société autoritaire. Nous avions passé ensuite plusieurs jours ensemble de Martigues à Patras puis de Exarcheia à Kastelli en Crète, contre un nouveau projet d’aéroport aussi...