Catégorie : Luttes internationales

Avec Yannis Michailidis vivant, parce que nous sommes du côté de la vie

Non, nous ne sommes pas des héros ni des martyrs, mais juste des humains amoureux de la vie à défendre. . AVEC YANNIS MICHAILIDIS VIVANT, PARCE QUE NOUS SOMMES DU CÔTÉ DE LA VIE . Ce matin, la lutte continue avec Yannis Michailidis à nos côtés, contre le pouvoir qui nous tyrannise et nous détruit. Résister, c’est se placer du côté de la vie face à la mort qui prétend nous gouverner, nous diriger, nous réprimer. Résister, c’est désobéir, se lever et rejoindre la grande famille de celles et ceux qui multiplient les obstacles, les bâtons dans les roues, les...

Message de soutien à Yannis Michailidis en provenance du réseau ZAD en France

[English below] MESSAGE DE SOUTIEN À YANNIS MICHAILIDIS EN PROVENANCE DU RÉSEAU ZAD EN FRANCE Soutien à Giannis Michailidis depuis l’ouest. Militant grec, Giannis Michailidis a lutté aux frontières, pour un accueil plus digne des réfugié.e.s syrien.ne.s, pour la fin des centres de rétention et plus généralement contre l’État capitaliste. Aujourd’hui, il paye le prix de sa solidarité et de son engagement : la réponse de l’État grec est l’enfermement. Prisonnier politique, après plus de 8 années enfermé, il est aujourd’hui en grève de la faim depuis le 23 mai 2022. Contre les déploiements de barbelés pour repousser celleux contraints...

Michailidis : « Avis de suspension – non cessation – de la grève de la faim »

Dans un état très critique, Yannis Michailidis suspend provisoirement sa grève de la faim, mais continue sa demande de libération. Voici son texte : « AVIS DE SUSPENSION – NON CESSATION – DE LA GRÈVE DE LA FAIM Je me trouve dans la position désagréable d’annoncer que j’arrête cette lutte difficile, sans avoir rien gagné de substantiel. Cependant, ce combat n’est pas terminé et je n’ai pas l’intention de le laisser inachevé. L’interruption est temporaire. Certaines des raisons sont évidentes. Certaines ne le sont pas. Je m’excuse auprès de ceux qui m’ont soutenu de ne pas pouvoir partager publiquement les raisons...

L’Etat grec confirme sa volonté d’assassiner Yannis Michailidis

La tension continue de monter : L’ÉTAT GREC CONFIRME SA VOLONTÉ D’ASSASSINER YANNIS MICHAILIDIS Du même avis que le gouvernement Mitsotakis, les juges de la commission d’appel de Lamia viennent de rejeter la juste demande de libération conditionnelle de Yannis Michailidis, bien qu’il ait purgé sa peine pour tout ce qui lui a été attribué, selon les standards des procédures de libérations en Grèce. Les avocats de la défense, Theodoros Mantas et Georgios Kakarnias, se sont dit surpris par tant d’inhumanité et d’insensibilité, rappelant que cette décision va conduire directement et précipitamment à la perte d’une vie humaine. L’équipe médicale...

Grèce : et maintenant les mairies occupées

GRÈCE : ET MAINTENANT LES MAIRIES OCCUPÉES Les actions et occupations se multiplient en Grèce, jusque dans les bâtiments officiels et les lieux de pouvoir, en soutien à l’anarchiste Yannis Michailidis en grève de la faim ! En Crète par exemple, l’occupation de la mairie d’Héraklion tient bon depuis deux jours et s’organise de plus en plus, en proposant de nombreuses activités : projections, discussions, actions solidaires, assemblées ouvertes… Un drapeau noir a remplacé le drapeau grec à l’entrée du bâtiment, ainsi que des banderoles (photo prise hier à Héraklion). Yannis Michailidis est en grève de la faim depuis le...

Le doigt sur la gâchette

Athènes à la croisée des chemins ? LE DOIGT SUR LA GÂCHETTE Ambiance ces jours-ci à Exarcheia et aux alentours : les violences se multiplient et les flics sont de plus en plus nerveux, parfois le doigt sur la gâchette. Nous ne sommes pas loin du point critique, du point de bascule, du point de non retour. Dans un contexte à nouveau très tendu. Dans le même temps, le gouvernement espère profiter du mois d’août qui approche, souvent au ralenti, pour avancer sur ses dossiers : gentrification de la colline de Strefi, aménagement de la place d’Exarcheia, préparation de l’arrivée...

« Pas question de baisser les bras ! »

Quelques photos du concert d’hier soir à Athènes, en soutien de l’anarchiste Yannis Michailidis en grève de la faim depuis le 23 mai. Beaucoup de monde malgré les blocages policiers qui nous ont obligés de changer de lieu. La solidarité est notre arme. Et comme le répétait l’un des musiciens : « Pas question de baisser les bras ! »

Sur la quête d’autonomie

. « Pour nommer l’alternative qui se cherchait confusément, le terme AUTONOMIE a fini par s’imposer. Car qu’est-ce que cette autonomie alimentaire ou énergétique à laquelle de plus en plus de gens aspirent aujourd’hui, si ce n’est la volonté de reprendre en charge une part de leur subsistance ? Derrière ce terme, il y a le désir de reconquérir une liberté que l’on a perdue en devenant dépendant du système industriel, donc de l’argent qui permet d’acheter les marchandises qu’il produit, donc (pour la plupart des gens) du salariat qui procure cet argent à condition de se soumettre aux emplois...