Catégorie : Grèce

Pola, Nikos et Constantina viennent d’arrêter leur grève de la faim et de la soif

Le petit Lambros est en route pour Kalamata avec sa grand-mère. POLA, NIKOS ET CONSTANTINA VIENNENT D’ARRÊTER LEUR GRÈVE DE LA FAIM ET DE LA SOIF Néanmoins, Pola et Constantina restent hospitalisées jusqu’à ce que leur état de santé s’améliore. Nikos, quant à lui, a bien tenu le choc (ce n’était pas sa première grève de la faim, ni de la soif). Ce soir, tous les mass-médias grecs mettent habilement le scandale de l’affaire Lambros(1) sous le tapis du contenu de la perquisition chez Pola Roupa : deux kalachnikov, des sous et quelques bricoles qui voilent tout le reste, à...

Grèce : le petit lambros, 6 ans, va enfin être libéré !

Victoire pour Pola Roupa et Nikos Maziotis. GRÈCE : LE PETIT LAMBROS, 6 ANS, VA ENFIN ÊTRE LIBÉRÉ ! Au terme d’un scandale retentissant(1)(2) en Grèce, l’État a lâché prise. La juge Nikolou vient officiellement de donner son feu vert à la libération de l’enfant du couple de prisonniers politiques le plus connu dans le pays. Par contre, pour ne pas donner l’impression de se soumettre à la colère générale, en étroite relation avec le ministre de la Justice et le premier ministre réunis aujourd’hui, la juge a décidé, à la surprise générale, de ne confier l’autorité parentale qu’à la...

Course contre la mort entre Athènes et Kalamata

L’affaire Lambros(1), du nom du petit garçon des prisonniers politiques Pola Roupa et Nikos Maziotis, provoque un immense scandale en Grèce. L’enfant n’a toujours pas été libéré, alors même que ses parents, en grève de la faim et de la soif, risquent de mourir. COURSE CONTRE LA MORT ENTRE ATHÈNES ET KALAMATA Depuis deux jours, les pétitions pleuvent sur le bureau de Tsipras, dont l’une d’elle signée par de nombreux professionnels de pédiatrie. Manolis Glézos et d’autres figures historiques de la résistance multiplient les missives contre le premier ministre grec et ont tenté, sans succès, de pénétrer dans l’hôpital où...

Lambros 6 ans, otage de l’État grec

L’État grec refuse de libérer leur fils de six ans ! SOLIDARITÉ AVEC LES ANARCHISTES POLA ROUPA ET NIKOS MAZIOTIS, PRISONNIERS POLITIQUES EN GRÈVE DE LA FAIM ET DE LA SOIF À ATHÈNES Pola était recherchée depuis quatre ans pour des attaques contre le bureau du FMI en Grèce, l’ambassade américaine, l’annexe de la BCE, le bureau de l’Agence France Presse et le siège de la banque nationale de Grèce (entre autres), avec l’organisation anarchiste Lutte Révolutionnaire. Elle vivait dans la clandestinité. Elle a été arrêtée avant-hier par la police grecque dans une maison au sud d’Athènes, avec son fils...

Des nouvelles du prochain convoi solidaire vers la Grèce

URGENT. Nous avons informé plusieurs des lieux autogérés concernés du détails des fournitures déjà collectées pour eux grâce à vous. A notre demande, ils viennent de nous transmettre la liste précise de ce qui manque encore. APPEL À FOURNITURES COMPLÉMENTAIRES POUR LE CONVOI SOLIDAIRE VERS ATHÈNES DU 23 JANVIER Voici la liste reçue de l’assemblée du squat de réfugiés Notara26 (Exarcheia), à laquelle nous avons ajouté les éléments également recherchés par ailleurs : – légumes secs, fruits secs – pâtes, riz, lentilles —> TRÈS RECHERCHÉ – café instantané, thé noir, jus de fruits – lait en poudre pour bébé (tous...

Objectif : répondre précisément aux besoins, avec zéro gâchis

Beaucoup de chouettes autocollants dans vos cartons à destination des initiatives solidaires autogérées en Grèce ! OBJECTIF : RÉPONDRE PRÉCISÉMENT AUX BESOINS, AVEC ZÉRO GÂCHIS Cet après-midi, on avait encore une réunion pour continuer à classer la collecte pour les prochains convois. Demain matin, une réunion téléphonique avec Mimi, membre du collectif solidaire sur place à Notara 26, nous permettra de vérifier ce dont a exactement besoin ce squat de réfugiés et migrants historique (le premier de la crise des réfugiés, ouvert en septembre 2015 à Exarcheia, et attaqué en août 2016 par des néo-nazis). Le but : préparer avec précision...

Poignante solidarité entre les mômes

Obligé de faire des pauses en triant les nouveaux colis reçus pour notre prochain convoi vers la Grèce : trop d’émotion. POIGNANTE SOLIDARITÉ ENTRE LES MÔMES Mes camarades aussi sont submergés. Maud n’a pas pu retenir ses larmes. Une bonne moitié des colis provient de marmots et d’ados qui ont voulu participer à l’élan de solidarité pour leurs homologues grecs, réfugiés de Syrie ou d’ailleurs. Une générosité bouleversante du fait de gestes très forts symboliquement : par exemple, des petites boites avec une partie de leurs propres jouets soigneusement enveloppés. Des témoignages : « J’aurais pu encore un peu jouer avec, mais je...

« Non, on ne dit pas merci ! »

Grèce, ce matin. Un jeune journaliste de la télé publique (pro-Tsipras), micro en main, peine à faire son reportage de propagande (mélo) dans la queue des petits retraités qui vont chercher leur ristourne de Noël depuis hier. Un dame lui répond : « Dire merci à Tsipras ? Mon petit, tu vas pas bien* ? Ce pantin** nous a coupé de 22% les retraites, exactement comme ses prédécesseurs ! Non, on ne dit pas merci ! Non, on n’est pas content ! » (applaudissements) * Παιδι μου πας καλά; ** Καραγκιόζης  

Comment les bobo-journalistes se moquent de nous ? Un exemple.

Parmi le feu d’artifice d’articles vomitifs sur la pseudo « renaissance grecque grâce à la cure d’austérité », on vient de me transmettre un reportage en Grèce du magazine suisse « l’Hebdo ». QUAND LE BOBO-JOURNALISME S’ÉBAHIT DES FRASQUES LUXUEUSES DE LA HAUTE-BOURGEOISIE ATHÉNIENNE On ne va pas s’amuser à faire ça pour chacun des articles des mass-médias occidentaux, mais puisque plusieurs camarades m’ont interpellé sur celui-là (dont mon ami Constant Kaimakis), prenons 5 petites minutes ensemble pour découper celui-là au scalpel, à titre d’exemple (bouchez vous le nez). Déjà, le choix du titre est évocateur : « A Athènes, les dieux retrouvent le sourire »*. Ben...

Polémique en Grèce autour d’un maillot de foot solidaire avec les réfugiés

Polémique autour d’un maillot de foot en Grèce : « LES ENFANTS RÉFUGIÉS SONT NOS ENFANTS » Malgré l’interdiction de la Superleague grecque, Le club de Larissa* a quand même porté son maillot solidaire avec les réfugiés, ce dimanche, durant son match contre le Panathinaïkos d’Athènes. Mais suite au signalement de cette « irrégularité » sur la feuille de match, la Superleague confirme qu’il y aura bien des sanctions contre le club, vu qu’il est « formellement interdit de se servir des maillots pour diffuser des discours politiques. » L’initiative est venue du joueur serbe Borislav Jovanovic, qui a déclaré avoir fuit la guerre quand il...