Catégorie : Digression

Compagnons d’utopie

Fin de soirée au coin du feu, hier près d’Aigurande, avec Nino, Nina, Tancrede*, Sabrina, Maud et quelques autres compagnons d’utopie. * Réalisateur de « Ni dieu ni maître, une histoire de l’Anarchisme » : et chanteur de Achab :

C’est la Saint Gloupier aujourd’hui !

Aujourd’hui, je ne fête pas Noël… mais je fête Noël Godin, Boudou pour les intimes ! C’EST LA SAINT GLOUPIER AUJOURD’HUI ! Entartons, entartons, les pompeux cornichons : gloup gloup les affreux, gloup gloup les fâcheux, gloup gloup les enrageux, gloup gloup les baveux ! Oui, c’est dans l’action concrète, pas dans les anathèmes en pantoufles, qu’on reconnait nos vrais compagnons de luttes :   40 ans de guérilla pâtissière, sans trêve et sans relâche, depuis 1968, ça se fête ! Un petit raki de la vieille cave d’Exarcheia, son préféré ! Άντε! Γεια μας και η μπάτσοι μακριά μας!...

Gaffe aux anarcho-libertaires !

Rappelons que les « anarcho-libertaires » sont un peu comme les communo-communistes, à la différence que leur drapeau est plutôt noir-noir que rouge-rouge. Selon nos informations, plusieurs lénino-léninistes, trosko-troskistes, guévaro-guévaristes et même des appelo-appelistes seraient également sous surveillo-surveillance. Une source proche du dossier précise que l’extrême-gauchisme de gauche, politiquement situé tout au fond à gauche de l’ultra-gauche gauchisée, est, plus que jamais, dans le collimateur de la police policière et des plus importants services de renseignements ultra-secrets chercho-investigatoires spécialisés dans la redondance superfétatoire du pléonasme amplificateur de la menace d’extrême-gauche ultra-gauchiste anarcho-libertaire.

Le suppositoire qui va nous sauver !

Pour l’instant, évidemment, cette trouvaille semble encore complètement inutile et saugrenue. Mais c’est mal connaitre le capitalisme ! LE SUPPOSITOIRE QUI VA NOUS SAUVER ! Dans quelques temps, à grand renfort de pub et de mimétisme social, une majorité de consommateurs, peu convaincue au départ, finira par se laver les dents avec des suppos (ou des pastilles si vous préférez, ou encore une piqûre annuelle). Bon, c’est vrai : en réalité, on ne gagnera pas de temps, puisqu’au lieu de prendre trois minutes pour se laver les dents, il faudra bosser trois minutes de plus pour se payer le suppo...

Facebook, je m’inquiète pour toi

Cher Facebook, Je m’inquiète pour toi. Ce dimanche matin, alors que je me réveillais doucement et que je m’apprêtais à butiner les dernières nouvelles de mes ami-e-s tout en sirotant mon tsaï tou vouno (thé des montagnes crétoises), voilà que ton réseau social qui censure constamment la simple vue du corps humain vient de m’imposer la vision scabreuse de mutilations massives par des psychopathes en uniforme et lunettes noires, tortionnaires et assassins dont tu relaies puissamment la promotion. Voilà encore un signe de tes profondes contradictions qui — parlons-nous franchement — dans ce cas particulièrement abject, me semble un symptôme...

Lettre à Facebook

Cher Facebook, Tu le sais, on n’a jamais été copains. Pendant des années, je t’ai boycotté, jusqu’à ce que des proches arrivent à me convaincre (il y a deux ans) de l’utilité d’être présent dans ton agitation stérile pour essayer de faire connaître et propager nos idées en tous points opposées aux tiennes. Dès le début, notre rencontre a été houleuse : tu as suspendu mon compte à plusieurs reprises, comme beaucoup d’autres, allant jusqu’à exiger une copie de ma carte d’identité pour prouver que j’étais bien une personne réelle dans ton réseau pourtant chimérique : ton monde d’apparence où...

Terre de résistance

Il est 5h30 du matin au sud de la Crète et nous n’avons pas sommeil. Salut amical à vous tou-te-s. TERRE DE RÉSISTANCE J’aime les musiciens d’une passion fraternelle. Sans eux, mes films ne seraient rien et mes utopies dormiraient d’un sommeil lourd et triste. Sur l’île de mes ancêtres, j’ai la chance de connaître la plupart des grands musiciens crétois : Léonidas Lainakis, Lefteris et Spiros Panagiotakis, Dimitris Bakakis ou encore Antonis Martsanis. Ce soir, ou plutôt cette nuit, j’ai le plaisir de rendre un service à Antonis et ses camarades : leur faire quelques nouvelles photos (et vous...

Voter FN, c’est voter Daech

A trois jours du premier tour, on commençait à s’étonner de ne pas avoir reçu la consigne de vote de Daech. La voici, toujours pareille : VOTER FN, C’EST VOTER DAECH La raison est simple. Daech et le FN soutiennent tous deux la haine de la différence et le « choc des civilisations », caressent le rêve d’une nouvelle guerre de religions et veulent surtout, l’un et l’autre, fonder des sociétés expurgées, uniformes et autoritaires. Sauf qu’en piquant quelques gogos à la baudruche Macron qui s’empressent depuis hier soir de foncer chez Le Pen ou Fillon, les intolérants de tous bords dégagent...