Catégorie : Grèce

Attaque très violente de la police grecque à Exarcheia : blessé.es, panique, arrestations

À l’instant à Athènes ! ATTAQUE TRÈS VIOLENTE DE LA POLICE GRECQUE À EXARCHEIA : BLESSÉ.ES, PANIQUE, ARRESTATIONS Alors que la soirée était conviviale et musicale, tant sur la place Exarcheia avec un concert gratuit que dans des centres sociaux autogérés comme le K*Vox où de nombreuses personnes écoutaient de la musique en buvant un verre, la police grecque vient d’attaquer subitement avec une violence inouïe. Les MAT (CRS) ont chargé à coup de gaz lacrymogènes, de grenades et ont matraqué de nombreuses personnes sur la place et jusqu’au K*Vox. Dans ce lieu très symbolique, connu pour être la base...

L’État grec et les fascistes ensemble contre Exarcheia : de nouvelles preuves !

Ce que nous vous avons annoncé hier se confirme ! L’ÉTAT GREC ET LES FASCISTES ENSEMBLE CONTRE EXARCHEIA : DE NOUVELLES PREUVES ! Non seulement beaucoup des policiers qui occupent Exarcheia porte sans s’en cacher des écussons fascistes(1), mais les civils qui agissent à leurs côtés ne sont pas discrets non plus. Sur cette photo prise hier matin à l’angle des rues Bouboulinas et Tositsa, l’homme à gauche porte un tee-shirt de « Opposta Fazione »(2), une organisation fasciste italienne connue pour ses nombreuses attaques contre les migrants, sa forte présence parmi les ultras de Rome et ses liens étroits avec les...

Exarcheia : l’État et les fascistes main dans la main contre les anarchistes et les migrants (preuves en images)

Alors que l’attaque contre le quartier rebelle et solidaire d’Athènes vient de commencer lundi, les masques tombent ! EXARCHEIA : L’ÉTAT ET LES FASCISTES MAIN DANS LA MAIN CONTRE LES ANARCHISTES ET LES MIGRANTS (PREUVES EN IMAGES) Oui, vous avez bien lu : parmi d’autres, ce sont des policiers portant des écussons fascistes qui ont commencé le « nettoyage d’Exarcheia » (photo #1). Ils ne se sont pas cachés de leur appartenance et n’ont pas manqué de faire du zèle. Alors qu’Aube Dorée est en train de disparaître, vaincu dans la rue par les groupes antifascistes, que ses locaux ferment les uns...

Apprenez la langue de bois avec l’ANA et l’AFP

[Désintox] APPRENEZ LA LANGUE DE BOIS AVEC L’ANA ET L’AFP 1- Ne dites pas des squats ou des immeubles, dites plutôt «des logements occupés illégalement.» 2- Ne dites pas une une attaque ou une rafle, dites plutôt «une opération de police.» 3- Ne dites pas un quartier rebelle ou anarchiste, dites plutôt «un quartier sensible.» 4- Dans ce genre de circonstances, n’utilisez pas non plus les mots et expressions : famille, enfant, vulnérable, sans-abri, répression, camp fermé… 5- Parmi vos photos d’illustration, ne montrez pas non plus d’enfant arraché à sa chambre, ni même d’enfant tout court. Montrez plutôt des...

Je me demande…

Je me demande ce qui s’est passé dans la tête de cet ouvrier qui a muré le squat « Spirou Trikoupi 17 », parpaing après parpaing, sous la protection des policiers, à la mi-journée. Si tou.tes les exploité.es cessaient de se faire du tort mutuellement et unissaient leurs forces contre les tyrans, le règne du vieux monde ne tiendrait plus longtemps.

Attaque d’Exarcheia (suite) : ils ne parviendront jamais à évacuer notre mémoire

Un texte de mon ami photographe Alexandros Katsis que je viens de traduire du grec : ATTAQUE D’EXARCHEIA (SUITE 2) : « ILS NE PARVIENDRONT JAMAIS À ÉVACUER NOTRE MÉMOIRE » « Spirou Trikoupi est un batiment vide aujourd’hui, avec des policiers à l’extérieur. Avant l’évacuation par la police, c’était un lieu de joie et de lien social. Moi, je m’en rappellerai ainsi, comme sur la photo ci-dessous que j’ai prise en octobre 2016. Deux réfugiés syriens avaient décidé de refaire leur vie après la catastrophe. Ils s’étaient mariés. La fête de leur mariage s’était déroulée dans le squat Spirou...

Attaque d’Exarcheia (suite) : le storytelling sur les méchants Français recommence !

[Désintox] ATTAQUE D’EXARCHEIA (SUITE) : LE STORYTELLING SUR LES MÉCHANTS FRANÇAIS RECOMMENCE ! Suite à l’attaque du quartier rebelle et solidaire d’Athènes ce matin par une armada policière(1), la propagande se déploie abondamment sur toutes les chaînes de télévision grecques et vise particulièrement les solidaires venus de France. À l’instant sur la chaîne de télé Skaï, le secrétaire du syndicat de la police vient de déclarer : « Il ne suffit pas d’évacuer les squats et les gens qui s’y trouvent. Il faut aussi s’attaquer aux vrais responsables qui sont derrière tout ce qui se passe à Exarcheia : les...

Exarcheia sous occupation policière !

[ALERTE !] Ce que nous vous annoncions depuis un mois et demi vient de commencer ce matin, peu avant l’aube : EXARCHEIA SOUS OCCUPATION POLICIÈRE Le célèbre quartier rebelle et solidaire d’Athènes est complètement encerclé par d’énormes forces de police : de nombreux bus de CRS (MAT), des jeeps de la police antiterroriste (OPKE), des voltigeurs (DIAS), des membres de la police secrète (asfalitès), ainsi qu’un hélicoptère et plusieurs drones. Lieu unique en Europe pour sa forte concentration de squats et d’autres espaces autogérés, mais aussi pour sa résistance contre la répression et sa solidarité avec les précaires et migrants,...

Médias de masse : l’art d’inverser les rôles

[Désintox, suite à une nouvelle action de Rouvikonas ce matin] MEDIAS DE MASSE : L’ART D’INVERSER LES RÔLES Voici encore un exemple des procédés nauséabonds de la plupart des chaînes et journaux, en Grèce comme ailleurs. Regardez bien comment procède aujourd’hui le site d’infos « Newsite » : 1- Newsite titre : « Rouvikonas frappe le restaurant de Botrini.» 2- Puis, en guise d’illustration, Newsite associe une photo sympa du restaurateur souriant et un gros plan de corps humain blessé. Dites-moi : qu’est-ce que vous comprenez, uniquement avec ces éléments, entre des dizaines d’autres lectures survolées en vitesse avant de faire autre...

La police grecque harcèle et menace les solidaires venus de France et de Belgique (témoignages)

Encore une nuit tendue autour d’Exarcheia, le quartier rebelle et solidaire d’Athènes. LA POLICE GRECQUE HARCÈLE ET MENACE LES SOLIDAIRES VENUS DE FRANCE ET DE BELGIQUE (TÉMOIGNAGES) Bien qu’annoncé en grande pompe depuis plus d’un mois par le nouveau premier ministre(1), l’assaut d’Exarcheia n’a pas encore eu lieu : les 2000 nouveaux voltigeurs prévus finissent de se préparer, le matériel de surveillance français est en cours de mise en place, l’asile universitaire vient d’être supprimé (privant les rebelles d’une zone de repli dans l’enceinte de l’école polytechnique, à l’ouest du quartier) et le code pénal est en train d’être modifié,...