Catégorie : Grèce

Persona non grata sur France-info ? C’est de bonne guerre !

Tiens, c’est la deuxième fois cette année qu’un journaliste français qui souhaitait faire un sujet avec moi essuie un refus de sa hiérarchie. En plus, il s’agissait cette fois d’une grande station de radio publique. PERSONA NON GRATA SUR FRANCE-INFO ? C’EST DE BONNE GUERRE ! Je n’ai pas exactement compris ce qui s’est passé, mais, ceci dit, ça m’arrange. Certes, je ne confonds pas radio et télé, mais je ne suis pas convaincu (et Maud non plus) de l’opportunité de mettre les pieds dans les grandes stations bourrées de pubs et de lieux communs. Même si je ne représente pas grand-chose,...

La rage n’a pas d’âge (vidéo)

Ce soir, j’étais longuement au téléphone avec des camarades d’Athènes, pendant la projection du film à Cergy. La température ne cesse de monter. Certains manifestants ont même pendu et brûlé un Καραγκιόζης (marionnette) à l’effigie de Tsipras. Énormément de gens sont choqués par les nombreuses images des gazages policiers à bout-portant sur les retraités, près du palais du premier ministre. Je vous en parlais le mois dernier, à mon retour de Thessalonique : Tsipras est de plus en plus sur la sellette*. Et après ? Y.Y. * http://blogyy.net/2016/09/11/tsipras-jusqua-quand

Quand le bord des routes réveille la haine

Même si la Crète est une des régions de Grèce les moins frappées par la « crise », grâce à son autarcie alimentaire et à ses liens de solidarité, la spéculation immobilière sur le dos des plus pauvres et des surendettés ne cesse d’augmenter au fil des années et devient insupportable. QUAND LE BORD DES ROUTES RÉVEILLE LA HAINE En plus, comme la plupart des panneaux de revente, au bord des routes crétoises, sont fait par des allemands pour des allemands, on n’est pas près de se débarrasser des relents de germanophobie en Grèce. Surtout sur l’île où la mémoire de l’occupation reste...

Le camp de Lesbos détruit après une manif d’extrême droite

Quelques heures après une manifestation d’extrême-droite L’IMMENSE CAMP DE RÉFUGIÉS « MORIA » DE LESBOS DÉVORÉ PAR LES FLAMMES En réalité, tout a commencé samedi, avec plusieurs affrontements entre fascistes et anarchistes, dont le principal dimanche en début de soirée, place Sappho à Mytilène, en présence de réfugiés et de militaires pour une histoire de drapeau, avec descourses-poursuites qui ont continué tard dans la nuit. Puis, le lundi matin à 10 heures, devant les bureau d’IKA (la sécurité sociale), l’extrême-droite a rassemblé tous les braves gens ne supportant plus l’afflux de « personnes pas comme nous parce que, vous comprenez, on n’a pas...

Collecte pour les réfugiés d’Athènes samedi à Toulouse

Suite à l’incendie du premier squat historique de la crise des réfugiés par des néo-nazis : COLLECTE POUR LES RÉFUGIÉS D’ATHÈNES SAMEDI À TOULOUSE Samedi, à l’occasion de l’intervention de Yannis pour l’Union antifasciste toulousaine à La Chapelle occupée à Toulouse(1), nous récupérerons : des livres jeunesse, des fournitures pour nourrissons, du matériel scolaire et médical et, éventuellement, quelques jouets pour les enfants du Notara 26 à Athènes(2). Ce grand squat de réfugiés, situé à l’ouest du quartier d’Exarcheia, a été incendié récemment par un groupe néo-nazi(3)(4). MERCI DE REGARDER D’ICI SAMEDI SI VOUS AVEZ QUELQUE CHOSE D’UTILE À TRANSMETTRE POUR...

Connaissez-vous Murray Bookchin ?

Discussion sur Bookchin et le Rojava avec Dimitrios Roussopoulos, chercheur en écologie et en municipalisme libertaire, que j’aurai le plaisir de revoir à Montréal en mars prochain. Dimitrios continue d’arpenter le monde pour faire connaitre l’œuvre et la pensée de son ami Murray Bookchin (1921-2006), l’un des plus grands philosophes de ces dernières décennies, bizarrement très mal connu en France, et dont le dernier acte aura été d’influencer le virage anti-autoritaire du PKK et d’Abdullah Öcalan qui a conduit à la révolution du Rojava (confédéralisme démocratique, féminisme, etc.). Quelques livres de Bookchin en français : http://www.ecologiesociale.ch/essais/ Une excellent compilation de...

Avis à celles et ceux qui souhaitent nous accueillir durant l’automne 2016

C’est la rentrée des luttes et des films qui les encouragent. AVIS À CELLES ET CEUX QUI SOUHAITENT NOUS ACCUEILLIR DURANT L’AUTOMNE 2016 (POUR ÉVITER LES ZIG-ZAGS ET LES AJOUTS AU DERNIER MOMENT) Tout d’abord, si vous êtes quelque part sur la carte ci-dessous et que vous aimeriez faire une projection-débat avec « Je lutte donc je suis » (ou « Ne vivons plus comme des esclaves »), merci de nous contacter rapidement : maud@jeluttedoncjesuis.net ou 06 18 26 84 95 (Maud). En effet, on sera au cinéma de Porrentruy (Suisse), près de Belfort, le mercredi 30 novembre et il nous encore deux dates, si ça...

Tsipras : jusqu’à quand ?

La bourgeoisie semble, de plus en plus, avoir choisi. TSIPRAS : JUSQU’À QUAND ? Elle a utilisé le traitre Tsipras jusqu’à la moelle. La plupart de ses exigences sont passées, dont beaucoup d’énormes concessions que la rue n’aurait jamais accepté d’un gouvernement « de droite ». Et maintenant ? La côte de popularité de Tsipras est au plus bas. La supercherie ne marche plus. Les derniers fans s’étiolent ou s’éloignent. Son nom est devenu une insulte pour beaucoup, servant de préfixe à de nombreuses variantes (néologismes en tsi-). L’exaspération n’a pas encore choisi sa forme d’expression, mais elle est palpable un peu...

Voici la liste des besoins urgents pour Notara26 à Athènes

Suite à l’incendie criminel, puis au réaménagement de ce grand squat solidaire (ancien immeuble du ministère du Travail occupé) où vivent plus d’une centaine de réfugiés, dont beaucoup d’enfants, à l’ouest d’Exarcheia : VOICI LA LISTE DES BESOINS URGENTS POUR LE NOTARA26 À ATHÈNES Si vous avez l’occasion de vous rendre sur place, n’hésitez pas à passer les voir et à leur apportez ce que vous pouvez, au numéro 26 de la rue Notara (à côté de la rue Stournari, entre l’école Polytechnique et la place Exarcheia). Sinon, à distance, vous pouvez passer par notre comité de soutien qui débute...