Deux mondes face à face

Bonne journée à ceux qui se lèvent.

DEUX MONDES FACE À FACE

Hier soir, assemblée des occupations d’Exarcheia longue de 4 heures dans l’École Polytechnique, avec des migrants, des grecs et des solidaires de toute l’Europe, puis assemblée du Notara 26 dans la foulée, puis nuit de garde jusqu’à l’aube.

Pas de pause depuis huit jours.

Forte tension.

Beaucoup de problèmes à régler.

Des voltigeurs de la police et des faux taxis qui tournent pendant la nuit pour faire des repérages.

Des patrouilles anarchistes avec des manches de pioche et des boucliers, des squats barricadés, des sentinelles aux points clés, des ateliers d’embouteillage très particuliers, des toits et des balcons qui se remplissent de matériel, des groupes d’action directe qui se préparent à venger Exarcheia et d’autres choses que je ne peux pas écrire ici.

Tenir le rythme.

Voir l’avenir se dessiner…

Deux mondes face à face.

Y.Y.