Faire ce qui est juste

Ce n’est pas le monde qui est horrible, mais la société. Un certain type de société qui nous afflige, frappe des milliards d’humains et détruit tout ce qui vit sur la planète.

FAIRE CE QUI EST JUSTE

Si nous étions plus nombreux à faire ce qui est juste sans nous soucier de ce qui est légal ou pas, nous aurions tôt fait de changer la société, congédier le pouvoir, abattre les murs et mettre en commun nos désirs pour bâtir une autre façon de vivre ensemble.

Carola Rackete fait partie de ces personnes qui ont choisi de ne pas attendre, de ne pas avoir peur, de suivre le chemin du bon sens qui nous chuchote ce qui est acceptable ou pas.

Carola a dit non. Simplement non. Fermement non. Et elle a agit en conséquence : elle a défendu une autre idée de la vie, de la justice, de la liberté.

Une vie qui n’accepte pas ne se laisser mourir. Une justice qui ne se rend pas dans les palais. Une liberté qui se prend comme on prend la mer.

Pas question ici de célébrer un héros ou une héroïne. Encore moins un homme ou une femme providentielle. Personne qui serait supérieur à autrui. Juste une petite sœur de la grande famille de celles et ceux qui s’attèlent à faire ce qui est juste, sans céder à la peur, sans baisser la tête, sans se laisser intimider par les ordres et les menaces.

Juste un petite sœur, une petite sœur juste.

Y.Y.