Gaffe aux anarcho-libertaires !

Rappelons que les « anarcho-libertaires » sont un peu comme les communo-communistes, à la différence que leur drapeau est plutôt noir-noir que rouge-rouge.

Selon nos informations, plusieurs lénino-léninistes, trosko-troskistes, guévaro-guévaristes et même des appelo-appelistes seraient également sous surveillo-surveillance.

Une source proche du dossier précise que l’extrême-gauchisme de gauche, politiquement situé tout au fond à gauche de l’ultra-gauche gauchisée, est, plus que jamais, dans le collimateur de la police policière et des plus importants services de renseignements ultra-secrets chercho-investigatoires spécialisés dans la redondance superfétatoire du pléonasme amplificateur de la menace d’extrême-gauche ultra-gauchiste anarcho-libertaire.