Les enfants privés de philo au moment où elle est la plus utile !

12227047_1518857745091514_6198758127972277653_n
Ce matin, le goûter-philo que je devais animer à 9h avec une classe de CM1 dans une médiathèque a été annulé* à cause du délire sécuritaire du gouvernement (tous les déplacements occasionnels des écoliers, même à 200 mètres, sont annulés durant toute la semaine).LES ENFANTS PRIVÉS DE PHILO AU MOMENT OÙ ELLE EST LA PLUS UTILE !

Car c’est pourtant dans ce genre de circonstances qu’il est indispensable de discuter avec les enfants, de les écouter, d’entendre leur interprétation des événements, de dissiper les malentendus, d’échanger les opinions, de découvrir les arguments et les présupposés, de sortir de l’inquiétude passive et de penser par soi-même.

Le brouhara des breaking news triomphe un peu partout : pendant que de nombreuses mairies ferment les musées et les centres culturels, l’éducation nationale prive, quant à elle, les enfants de sorties culturelles et de goûters-philo.

Le pouvoir aurait-il délibérément choisi le bourrage de crâne par tous les moyens possible ?

Veut-il nous inciter à ne plus penser ?

Yannis Youlountas

– – – – – – –
Prochaines projections-débats du film « Je lutte donc je suis » :
Ce soir 16/11 TOULOUSE cinéma Utopia (rue Montardy) 20h30
Mardi 17/11 CARCASSONNE cinéma Le Colisée 20h30
Mercredi 18/11 LASALLE (30) salle de la filature 20h00
Jeudi 19/11 LE VIGAN (30) cinéma le Palace 20h30
Vendredi 20/11 POUCHARRAMET (31) Maison de la Terre 20h30
Samedi 21/11 MAS D’AZIL (09) centre culturel toute la journée
Dimanche 22/11 CAHORS bourse du travail 15h30
Lundi 23/11 BÉZIERS lieu surprise monsieur Ménard ! 20h00
Mercredi 25/11 MILLAU cinéma 20h30
Jeudi 26/11 AVIGNON cinéma Utopia 20h30
Dimanche 29/11 FRÉJUS cinéma Vox 17h00
Lundi 30/11 MONTPELLIER cinéma Utopia 20h00
(…)
Les détails et la suite :
http://jeluttedoncjesuis.net/spip.php?article16

* La première classe n’est carrément pas venue à la médiathèque à 9h, (sans même nous prévenir, car croyant qu’on avait reçu la circulaire). Alors, on a pris les devants, avec la bibliothécaire partenaire : on a téléphoné à la classe suivante (pas la même école) et on a foncé sur place pour éviter l’annulation de la séance de 10h30. Mais beaucoup d’autres activités culturelles sont apparemment touchées : par exemple, des enfants n’iront pas voir du théâtre demain parce que le décor ne peut pas être amené à l’école…