Les visages magnifiques

LES VISAGES MAGNIFIQUES

Malheureusement, c’est encore complet, à Milan comme ailleurs ! Une trentaine de personnes n’ont pas pu rentrer voir le film. A l’intérieur, il y a plein de gens debout et assis par terre, de tous côtés, dans tous les coins… Depuis la porte d’entrée, je les vois sourire devant l’écran dont le reflet éclaire leurs visages radieux et émus. C’est la plus belle récompense d’un réalisateur « lost in translation » : simplement voir le bonheur du public, passer par toutes les émotions devant le film dans une langue qu’il ne connait (presque) pas.

Sitôt le débat fini, je reprendrai la route dans la nuit pour traverser les Alpes et rejoindre le rassemblement des Glières (à 3h30 d’ici). Dans la nuit, je penserai encore à elles, à eux, et je me rappellerai, encore et encore, leurs visages magnifiques !

Y.Y.