Convergence de luttes

Ce lundi va débuter notre dernière tournée en Belgique puis dans le nord de l’hexagone, avec beaucoup de soutiens et de partenaires : jusqu’à 14 co-organisateurs rien que pour la soirée de demain ! Une belle reconnaissance pour un film à l’écart du spectacle médiatique, du lucre et des enjeux de pouvoir.

CONVERGENCE DE LUTTES

Notre plus grande joie avec « L’Amour et la Révolution » aura été de toucher du monde au-delà des convaincus, des clans et des courants, même si son enracinement politique est profond, radical et sans le moindre doute possible. Des dizaines de jeunes et même des pré-adolescents nous ont écrit leur passion pour ce modeste documentaire rebelle et musical. Il y a quelques semaines, il a même été présenté dans un collège à des classes de… cinquième ! Bref, ce troisième film, avec ses tout petits moyens, semble avoir atteint son but : ne pas être seulement un miroir des luttes pour celles et ceux qui les vivent au quotidien.

À Mulhouse, la soirée était organisée par Attac et la Ligue des Droits de l’Homme avec le soutien de l’Action Antifasciste Mulhouse et la participation visible de nombreux libertaires et gilets jaunes.

Demain à Liège, le hall du cinéma « Le Parc » sera bondé de stands et de tables de presse, à découvrir dès 19h00, avant la projection qui débutera à 20h00 :
– Alternative Libertaire Liège
– Attac Liège
– Audit citoyen de la dette à Liège
– Barricade asbl
– CADTM
– Comité de soutien à la Voix des sans-papiers
– Collectif liégeois du convoi Solidaire vers Exarcheia
– CRACPE
– Initiative Solidarité
– Maison des femmes d’ici et d’ailleurs FPS Liège
– Migrations Libres
– mpOC-Liège
– La Voix des Sans-Papiers de Liège
– et Riposte Cte

Les deux fourgons qui partiront de Liège dans quelques jours pour rejoindre le reste de notre convoi vers la Grèce seront, bien sûr, présents pour ramasser la collecte (liste des besoins principaux : http://lamouretlarevolution.net ) et le public pourra rencontrer les camarades liégeois qui prépare ce départ.

Enfin, après la projection du film, vers 21h30, j’animerai le débat aux côtés de mon amie Eva Betavatzi du CADTM.

Idem les jours suivants avec 2 à 8 co-organisateurs quotidiens !

L’occasion de nous rappeler que nous ne changerons pas ce monde chacun dans notre coin, avec notre recette miracle qui seule serait la bonne et en combattant perpétuellement tous les autres.

Le dogmatisme et le sectarisme n’ont pas leur place dans nos luttes : être des femmes et des hommes de conviction ne signifie pas pour autant être stupidement fermés à la diversité de celles et ceux qui rêvent d’une société différente, bâtie sur d’autres bases.

C’est le capitalisme qui produit l’uniformité à travers l’information, la culture de masse, le conformisme des modes de vie, du travail salarié à la société de consommation, d’un bout à l’autre du monde.

C’est le fascisme qui fantasme frénétiquement sur l’uniformité d’une seule couleur de peau, d’une seule religion, d’une seule orientation sexuelle et, surtout, sur l’obéissance absolue à des références communes imposées.

Nous ne voulons pas de cette uniformité, tant pour la liberté des individus que pour celles des groupes. Nous n’en voulons pas non plus parce que nous sommes convaincus que la diversité est une richesse.

Alors prouvons-le !

Yannis Youlountas