Pour la défense des justes

Αλληλεγγύη στον Ρουβίκωνα! Premier grand procès de Rouvikonas demain matin à Athènes :

POUR LA DÉFENSE DES JUSTES

C’est en citant le révolutionnaire français Danton que le groupe anarchiste Rouvikonas vient d’appeler « la classe des opprimé-e-s » et le « mouvement social » à se rassembler demain matin, à 10h00, devant le Tribunal Elvelpidon à Athènes :
« Pour vaincre, il nous faut de l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace ! »

Pour la première fois en Grèce, la prétendue Justice (qui n’est en réalité que la Justice de classe au service de l’ordre en place c’est-à-dire celui des puissants) va tenter de frapper un grand coup à l’encontre de 12 membres du groupe qui vont être jugés simultanément pour 8 actions* de résistance, pourtant largement soutenues par une bonne partie de l’opinion publique.

A la veille du procès, on peut s’interroger cependant : les opprimé-e-s défendu-e-s par ces 12 justes vont-ils se déplacer à ce rassemblement pour les défendre ? Vont-ils au moins sortir de chez eux, faire l’effort de se rendre devant le Tribunal et oser montrer publiquement leur soutien aux actions de ce groupe courageux qui prend le risque de subir des années de prison ? Les autres membres du mouvement social vont-ils aussi se déplacer, par-delà les clivages et le sectarisme, les jalousies et les vieilles querelles ?

Réponse demain matin à 10h00.

Personnellement, à l’heure qu’il est, je suis sur le ferry crétois qui vogue dans la nuit en direction du Pirée. Pour rien au monde, je n’aurais manqué ce rendez-vous. Pour rien au monde, je n’aurais utilisé je ne sais quel prétexte. Pour rien au monde, je n’aurais trahi ma parole donnée il y a quelques jours, alors que Rouvikonas escortait solidairement notre convoi solidaire de Exarcheia au Pirée. Ce soir, seul sur le pont, incapable de distinguer les étoiles de la côte de celles du ciel, je songe à mes compagnons de lutte, à commencer par Γιωργος Καλα’ι’τζιδης.

Demain, je serai aux côtés des justes qui vivent et luttent debout face à l’injustice.

Demain, je serai aux côtés de celles et ceux qui ont choisi « l’audace », coûte que coûte, tel un cap lumineux dans la nuit des résignés.

Demain, je serai avec les plus conscients de ma classe et les plus lucides de mes camarades pour la défense des justes.

Yannis Youlountas

* Détails des 8 actions qui ont provoqué ces poursuites :
http://blogyy.net/2018/06/06/proces-de-rouvikonas-le-pouvoir-na-pas-de-lecon-de-justice-a-nous-donner/

PS : à la veille de son procès, loin de se reposer et encore moins d’être intimidé, le groupe Rouvikonas vient également d’oser une action de plus, cette fois carrément au ministère de l’intérieur, lui causant pas moins de 20 arrestations. Toutefois, nous le savons bien, le problème n’est pas l’audace de Rouvikonas, mais le manque d’audace de l’immense foule anonyme des opprimé-e-s.