Message de l’une des victimes des néonazis au Pirée

 

Suite à l’attaque néonazie(1), hier soir, contre le centre social autogéré Favela au Pirée.

MESSAGE DE L’UNE DES VICTIMES : ELEFTERIA TOBATZOGLOU(2), FRAPPÉE À COUP DE BARRE DE FER SUR LA TÊTE

« Aujourd’hui, vous allez mourir, aujourd’hui nous allons vous brûler.

En nous menaçant de la sorte, les fascistes d’Aube dorée ont cru nous faire peur, hier soir au Pirée, avec leurs barres de fer, leurs torches et leurs fusées éclairantes.

Ils ont cru pouvoir nous arrêter, à les voir ainsi que les fous qui les suivent.

Mais ce qu’ils ne savent pas et qu’ils ne comprendront jamais, c’est que nous ne fonctionnons pas ainsi.

Ils ne savent pas qu’au lieu de nous faire peur, ils nous renforcent.

Ils ne savent pas que notre volonté d’ouvrir un espace de liberté au Pirée est une décision politique consciente que nous soutiendrons jusqu’au bout.

Ils ne savent pas que, tant que nous serons debout, nous nous battrons pour une société égalitaire et solidaire.

Ils ne savent pas que le Pirée nous appartient.

Et, ce qu’ils ne savent certainement pas, c’est que, hier, ils ont brisé les mauvaises têtes.

Elefteria TOBATZOGLOU »

(1) Détails de l’attaque : http://blogyy.net/2018/02/26/attaque-fasciste-contre-un-centre-social-autogere-au-piree/
(2) Elefteria Tobatzoglou est l’avocate de la famille de Pavlos Fyssas contre l’auteur et les commanditaires de l’assassinat du rappeur antifasciste.