Tout savoir sur notre prochain convoi solidaire vers la Grèce de fin mars 2017

On remet ça : appel à fourgons et à convoyeurs solidaires pour un voyage inoubliable. Hauts les cœurs !

TOUT SAVOIR SUR NOTRE PROCHAIN CONVOI SOLIDAIRE VERS LA GRÈCE DE FIN MARS 2017 (+ NOUVELLE LISTE DES BESOINS)

Notre prochain convoi solidaire partira de plusieurs régions de France le samedi 25 mars au matin (et non le 28 comme envisagé précédemment) et arrivera à Athènes le mardi 28 mars en début d’après-midi (retour en France à votre convenance).
Principale zone de départ : Tarn et sud-ouest (mais toutes les zones de l’hexagone peuvent nous rejoindre sur le parcours pour continuer la route, puis la traversée en ferry avec nous, grâce à des points de rendez-vous, par exemple le fourgon de Nico, soutenu par des réseaux de Chambéry et Grenoble partira d’Alberville et passera par les Alpes et Turin pour nous rejoindre près de Bologne le 25 au soir).
Principale zone d’arrivée : quartier d’Exarcheia à Athènes (mais aussi Thessalonique, Lesbos et la Crète pour certains véhicules).

Vous trouverez ci-dessous tous les détails utiles, classés en douze points :
1- Objectif
2- Historique
3- Dénomination : convoi solidaire ou humanitaire ?
4- Raison d’agir : pas de lutte sans solidarité
5- Conditions pour rejoindre notre convoi
6- Coût du voyage
7- Chargement du véhicule
8- Suggestion de calendrier pour votre préparation locale
9- Feuille de route du convoi solidaire de fin mars 2017
10- Contact inscription convoi, temps de réflexion et conseils collecte
11- Juste avant de partir
12- Si vous ne pouvez pas partir avec nous

1- OBJECTIF
Apporter un soutien politique, matériel et financier au mouvement social en Grèce, qui résiste, crée et multiplie les initiatives solidaires autogérées (tant à l’égard des Grecs frappés par une austérité mortifère et une misère dévastatrice qu’à l’égard des réfugiés et migrants bloqués en Grèce par l’accord Union européenne-Turquie et tentant d’échapper aux sordides camps de rétention de l’Etat grec et du HCR des Nations-unies).

2- HISTORIQUE
Sept ans de solidarité (actions vers la Grèce 2009-2016), dont une caravane solidaire médicale en octobre 2016 à l’initiative de camarades parisiens et bretons ciblant principalement la santé (que nous avons également soutenue).
http://blogyy.net/2016/10/20/sept-ans-de-solidarite-face-a-la-crise-grecque-des-premieres-valises-a-la-caravane-solidaire/
Préparation et départ du dernier convoi solidaire vers la Grèce (janvier 2017, photos)
http://blogyy.net/2017/01/23/fourgons-solidaires-vers-la-grece-on-est-partis/
Réflexion à bord du ferry
http://blogyy.net/2017/01/25/vivre-les-bras-ouverts/
Arrivée et semaine de distribution et d’entraide (photos)
http://blogyy.net/2017/02/03/mission-accomplie/

3- DÉNOMINATION : CONVOI SOLIDAIRE OU HUMANITAIRE ?
Ce convoi n’a rien d’humanitaire. Les actions humanitaires sont (ou se prétendent) totalement apolitiques. A l’inverse, notre action est totalement politique. Notre action soutient directement la résistance, s’inscrit complètement dans la solidarité au sein du mouvement social et ne collabore ni avec l’État (qui décrète et impose l’austérité que nous combattons), ni avec les ONG qui font du marketing ou du business avec la misère, ni avec les fondations ou associations humanitaires créées par les firmes et les multinationales pour améliorer leur image (social-washing) alors qu’elles sont souvent responsables de la privatisation ou de la destruction du bien commun (par exemple, Vinci, GDF-Suez, EDF, Véolia et beaucoup d’autres firmes françaises prédatrices en Grèce). C’est pourquoi notre convoi est un convoi solidaire.

4- RAISON D’AGIR : PAS DE LUTTE SANS SOLIDARITÉ
Être solidaire n’empêche pas de lutter, bien au contraire : cela permet à la fois d’être cohérent (donner à voir le monde qu’on désire), mais aussi élargir le domaine de la lutte en reprenant, les unes après les autres, les prérogatives sociales abandonnées par l’Etat sous la dictée de la troïka. Désormais, de plus en plus de gens comprennent mieux ce que nous désirons et de quoi nous sommes capables ensemble : prendre nos vies en mains. Et, comme l’écrivait Nikos Kanzantzakis : « La seule façon de te sauver toi-même, c’est de lutter pour sauver tous les autres. »

5- CONDITIONS POUR REJOINDRE NOTRE CONVOI
– Partager les valeurs et les luttes de la résistance en Grèce (critique du capitalisme, des politiques d’austérité, de la coercition par la dette, de la destruction du bien commun, de l’Europe forteresse…)
– Disposer d’un véhicule de type fourgon ou utilitaire assez spacieux (automobiles break déconseillées : trop peu de volume utile, sauf si vous poursuivez votre séjour en vacances, auquel cas, c’est à vous de juger)
– Être au moins deux à l’avant du véhicule pour se partager le volant (par exemple, la distance Tarn-Bologne le samedi 25 mars est d’environ 1000 km dans la journée).
– Être autonome financièrement et matériellement avec son réseau local (réseaux d’amis, collectifs, syndicats, associations…).

6- COÛT DU VOYAGE
Le coût du voyage aller-retour pour un fourgon avec deux passagers est d’environ 1000 euros (carburant + péage + ferry pour le fourgon et les passagers aller et retour) soit 400 euros de plus que deux billets d’avions à prix moyen pour la Grèce. Un appel à soutien dans votre zone/réseau peut vous permettre de financer une partie ou la totalité de ce coût (voir ci-dessous « Suggestion de calendrier pour votre préparation locale »). D’autre part, le but du voyage est non seulement d’amener du matériel, des fournitures, ainsi qu’un coup de main et un soutien politique en Grèce, mais aussi des fonds aux initiatives qui en ont le plus besoin. Notre collectif Anepos s’en charge depuis des années, au fil des mois (structure autogérée de santé d’Exarcheia, espaces sociaux libres, prisonniers politiques, cuisines sociales ou encore squat de réfugiés Notara 26 depuis sa création), notamment au moyen de nos films solidaires, mais toute autre aide financière serait la bienvenue si possible (le cas échéant, on vous informera tout simplement des différents lieux qui en ont le plus besoin, avec tous les détails, et vous choisirez librement avec votre réseau local quel sera votre ou vos destinataires). Même les sommes modestes sont les bienvenues. Quand nous sommes arrivés à Exarcheia, par exemple, le squat Notara 26 n’avait plus que 160 euros en caisse pour plus de 100 réfugiés démunis, dont beaucoup d’enfants. Même avec 50, 100, 200 ou 300 euros, les squats solidaires et la cuisine sociale l’Autre Humain peuvent nourrir énormément de personnes en souffrance. Autre dépense éventuelle, au sujet de laquelle on nous interroge parfois : si vous voulez mettre à l’abri votre fourgon dans Athènes, il existe des parkings à 8 ou 10 euros les 24h, dont plusieurs à Exarcheia. Si votre fourgon dépasse 2m10 en hauteur, le parking sera un peu plus loin, mais pas de souci.

7- CHARGEMENT DU VÉHICULE
Pour votre appel à fournitures dans votre zone/réseau, vous pouvez utiliser notre nouvelle liste mise à jour en fonction des besoins locaux précis :
http://jeluttedoncjesuis.net/spip.php?rubrique4
Les besoins principaux :
– d’avantage de lait infantile, puériculture, couches, soins bébés, jouets non encombrants, produits d’hygiène, fournitures paramédicales et médicales sans ordonnance, biscuits, aliments légers.
– un peu moins de livres, papier, riz, conserves, couverts et autres fournitures certes utiles mais trop lourdes pour les essieux de nos véhicules et gourmandes en carburant (et qu’il vaut mieux acheter sur place).
– plus du tout de couvertures et de vêtements chauds (exceptés ceux déjà récoltés) car d’avril à octobre, c’est l’été en Grèce.
Pensez à demander de l’aide à vos amis et/ou camarades pour regrouper la collecte, la trier, l’emballer et la charger dans le véhicule. Avec un repas partagé (auberge espagnole), ça peut être un excellent moment de rencontre et d’implication pour d’autres personnes intéressées par l’action. Si vous avez encore de la place, on vous aidera à compléter.

8- SUGGESTION DE CALENDRIER POUR VOTRE PRÉPARATION LOCALE
– Durant le mois de février, appels à dons et à fournitures. Des classes de lycées peuvent être intéressées (ce fut le cas pour le convoi précédent), parmi d’autres exemples. Plusieurs événements de soutien peuvent être organisés : projections (n’hésitez pas à utiliser nos films solidaires « Ne vivons plus comme des esclaves » et « Je lutte donc je suis » pour financer votre départ, d’autant plus que la plupart des lieux destinataires y sont présentés), débats, concerts, etc. (avec urne ou prix libre et collecte des fournitures)
– Samedi 11/03 ou mercredi 15/03 bouclage de la collecte et début du regroupement vers le lieu du futur tri/emballage
– Samedi 18/03 ou dimanche 19/03 tri des fournitures collectées et emballage par catégorie (avec marquage précis, svp, par exemple : lentilles ou lait infantile ou jouets 4-10 ans)
– Mercredi 22/03, jeudi 23/03 ou vendredi 24/03 chargement du fourgon (pensez à prévoir votre nourriture et vos boissons pour le voyage, car les stations d’autoroutes et les restos sur le ferry sont chers)

9- FEUILLE DE ROUTE DU CONVOI SOLIDAIRE DE MARS 2017
– Samedi 25/03 (tôt le matin) départ vers l’Italie et nuit près de Bologne
– Dimanche 26/03 départ vers le port d’Ancona et nuit dans le ferry
(23 heures de traversée tous ensemble d’Ancona à Patras)
– Lundi 27/03 arrivée à Patras et départ vers Corinthe, pause technique collective de quelques heures pour préparer au mieux les livraisons par lieux en harmonisant le contenu de certains fourgons (regroupement pour les dispensaires médicaux, pour la cuisine sociale, pour les squats de réfugiés, etc.), nuit près de Corinthe.
(à savoir que deux fourgons descendront du ferry avant Patras, au port d’Igoumenitsa, pour livrer dans le nord de la Grèce jusqu’à Thessalonique)
– Mardi 28/03 départ vers Athènes et début des livraisons aux collectifs solidaires autogérés d’Exarcheia et alentours.
– Mercredi 29/03 et jeudi 30/03 poursuite des livraisons, bricolage dans les lieux, aide aux personnes, accueil éventuel de fourgons retardataires (à éviter si possible), actions politiques éventuelles, visite guidée d’Exarcheia par Maud et Yannis, etc. (celles et ceux qui n’ont pas le temps peuvent tout livrer avec notre aide dès le mardi 28/03 puis partir aussitôt ailleurs)
– Vendredi 31/03 plusieurs fourgons solidaires partiront vers d’autres directions, par exemple celui de Maud et Yannis quittera Athènes vendredi soir pour livrer d’autres lieux en Crète.
– Date du retour en France en fonction des préférences de chacun (possibilité de regrouper plusieurs véhicules), mais mieux vaut le savoir à l’avance, car en réservant le retour avec l’aller, on a 30% de réduction sur le prix du ferry.

10- CONTACT INSCRIPTION CONVOI, TEMPS DE RÉFLEXION ET CONSEILS COLLECTE
– Contact inscription convoi (lieux, dates, réservations collectives…)
convois2017anepos@riseup.net ou 06 24 06 67 98 (laisser un message si indisponible) Temps de réflexion : contactez-nous aussi vite que possible, car les réservations collectives sur le parcours ont commencé, en particulier pour être sûr de trouver de la place à nos côtés sur le même ferry pour faire le voyage tous ensemble. Il est également préférable de commencer assez tôt à rassembler soutien financier et collecte à charger pour chaque fourgon.
– Contact collecte (conseils concernant la collecte si nécessaire)
anepos@no-log.org ou 06 18 26 84 95 (laisser un message si indisponible)11- JUSTE AVANT DE PARTIR Temps de réflexion : contactez-nous aussi vite que possible, car les réservations collectives sur le parcours ont commencé, en particulier pour être sûr de trouver de la place à nos côtés sur le même ferry pour faire le voyage tous ensemble. Il est également préférable de commencer assez tôt à rassembler soutien financier et collecte à charger pour chaque fourgon.
– Contact collecte (conseils concernant la collecte si nécessaire)
anepos@no-log.org ou 06 18 26 84 95 (laisser un message si indisponible)
– Temps de réflexion : contactez-nous aussi vite que possible, car les réservations collectives sur le parcours ont commencé, en particulier pour être sûr de trouver de la place à nos côtés sur le même ferry pour faire le voyage tous ensemble. Il est également préférable de commencer assez tôt à rassembler soutien financier et collecte à charger pour chaque fourgon.
– Contact collecte (conseils concernant la collecte si nécessaire)
anepos@no-log.org ou 06 18 26 84 95 (laisser un message si indisponible)

11- JUSTE AVANT DE PARTIR
N’oubliez pas une pièce d’identité et les papiers du véhicule (vérifiez l’assurance). Et si vous savez bricoler, prenez votre boite à outils (plomberie, menuiserie, peinture, etc.) et des vêtements adaptés. Si vous êtes qualifié en pharmacie ou en médecine, merci de nous le signaler et d’emmener le cas échéant un justificatif. Si vous aimez prendre des photos, n’hésitez pas à prendre votre appareil, mais n’oubliez pas de demander l’autorisation aux camarades et réfugiés sur place avant de les viser. Si vous jouez d’un instrument de musique, bingo : emmenez-le, on fera la fête ! Et si vous chantez, révisez votre répertoire de chansons de lutte, on adore ça !

12- SI VOUS NE POUVEZ PAS PARTIR AVEC NOUS
– Vous pouvez soutenir le départ d’un fourgon solidaire dans votre secteur.
– Vous pouvez soutenir les lieux que nous aidons en suivant le lien ci-dessous :
http://jeluttedoncjesuis.net/spip.php?rubrique4

Au plaisir de voyager avec vous et de vous faire découvrir ces lieux formidables. Et pour les autres, merci de votre soutien, quelle que soit la forme.

Solidairement (et bénévolement),

Yannis Youlountas po/ collectif Anepos

Pour celles et ceux qui ne me connaissent pas (suite à un partage), je suis le réalisateur des films documentaires « Ne vivons plus comme des esclaves » (2013) et « Je lutte donc je suis » (2015), qui se déroulent en Grèce dans les lieux destinataires et qui sont visibles gratuitement ici :
http://nevivonspluscommedesesclaves.net/spip.php?rubrique16
et là : http://jeluttedoncjesuis.net/spip.php?rubrique18
Je suis également l’auteur des livres « Paroles de murs athéniens » (2011) et « Exarcheia la noire, au cœur de la Grèce qui résiste » (2013), œuvres également solidaires et en creative commons, conçues dans un but de contre-information au sujet de la situation réelle en Grèce et disponibles au bénéfice de nos actions solidaires en suivant ce lien : http://jeluttedoncjesuis.net/spip.php?rubrique4