Auteur : Yannis Youlountas

Le bulletin de la discorde

Accepter, respecter et même aimer notre diversité. LE BULLETIN DE LA DISCORDE Je ne connais vraiment et personnellement que quelques centaines d’entre vous, mais je suis convaincu que vous êtes, pour la plupart, des personnes de bonne volonté qui veulent vraiment faire avancer les choses (vers plus de liberté, d’égalité, de solidarité, c’est-à-dire moins de misère, d’exploitation, de domination, de massacre….). Une bonne partie d’entre vous désire même, avec moi, la destruction totale du pouvoir et se donne des moyens divers et variés pour y parvenir. Malheureusement, je vous vois régulièrement vous déchirer pour des virgules et même me prendre...

Retour en France

Retour en France (après la Grèce, l’Italie, la Suisse, la Belgique et l’Algérie ces derniers jours). Aujourd’hui, samedi 10 décembre, nous serons en Haute-Loire, à deux endroits : STE-SIGOLÈNE (À CÔTÉ DE ST-ÉTIENNE) Cin’étoiles, 13 avenue Lafayette – 17h00 à 18h00 : collecte des fournitures destinées aux initiatives solidaires en Grèce (cf. nouvelle liste des besoins) – 18h00 à 19h30 : projection de la nouvelle version de « Je lutte donc je suis » – 19h30 à 20h30 : débat en présence du réalisateur (nous quitterons vers 20h45 Ste-Sigolène pour Le-Puy-en-Velay, afin de rejoindre le public à la fin du film pour...

Le bras de fer continue en Grèce !

L’organisation des travailleurs de la mer (PNO) vient de décider de prolonger sa grève et son blocage complet des ports, alors que la pénurie commence à toucher les îles et même certaines villes de la Grèce continentale. LE BRAS DE FER CONTINUE EN GRÈCE ! Après les affrontements d’avant-hier dans une dizaine de villes et en pleine grève générale aujourd’hui dans tout le pays, on attendait avec impatience la décision des marins, déterminante pour bloquer l’économie grecque (approvisionnement principal du pays par la mer Adriatique, rotations agro-alimentaires Crète-Athènes, forte dépendance des autres îles, mouvement des personnes et des matériels, carburants,...

Grèce : grève générale plus suivie que la précédente

Aujourd’hui en Grèce :   NOUVELLE GRÈVE GÉNÉRALE « CONTRE L’AUSTÉRITÉ », PLUS SUIVIE QUE LA PRÉCÉDENTE Les rassemblements et manifs ont commencé dans toute la Grèce, notamment à Athènes, alors que le parlement discute aujourd’hui du budget 2017 et des nouvelles mesures d’austérité, toujours plus insupportables et mortifères. Au premier abord, cette nouvelle grève générale semble plus suivie que la précédente, notamment parmi les enseignants et d’autres salariés du secteur public violemment frappés par la casse des conquis sociaux. On attend avec impatience de savoir si l’organisation des travailleurs de la mer (PNO) va continuer à bloquer les ports et les...

Mainstream à la traine ? Mainstream quand même !

  Recette de 20minutes pour déprécier ce qui s’est produit en Grèce ces dernières heures, à défaut de pouvoir l’occulter totalement. MAINSTREAM À LA TRAINE ? MAINSTREAM QUAND MÊME ! 1) minorer l’événement dès le titre : évoquer uniquement des « heurts » et ne parler que d’ « Athènes » et pas de la dizaine d’autres villes concernées. 2) réagir à la traine, uniquement si nécessaire, même plus d’une dizaine d’heures après les faits, c’est-à-dire sous la pression des réseaux sociaux en train de fustiger le silence des médias mainstream. 3) choisir la pire photo possible à la une...

Athènes est un volcan, Exarcheia est son cratère (vidéo)

A défaut de médias dignes de ce nom, à nous de faire circuler l’info : ATHÈNES EST UN VOLCAN, EXARCHEIA EST SON CRATÈRE L’éruption continue dans la nuit, dans le silence total ou le mépris contagieux des journalistes bien-pensants : vrais ennemis ou faux amis qui, dans le meilleur des cas, minimisent les événements et déprécient leur signification. La gamelle doit être bonne. Y.Y. Vidéo : Quelques photos :                               Rappel du contexte : Ne vivons plus comme des esclaves 2012-2014 : Je lutte donc je suis...

Une invitation qui fait très plaisir

Décembre à Alger… UNE INVITATION QUI FAIT TRÈS PLAISIR Le FICA (Festival International du Cinéma d’Alger) nous a transmis une double invitation pour participer à sa grande fête populaire et gratuite du cinéma au cœur de la capitale. C’est une joie à plusieurs titres. D’abord, j’adore cette terre, j’ai la mémoire de nombreux visages amis et d’un festival palpitant à la programmation bien plus subversive que la plupart de ses homologues européens, trop souvent empêtrés dans le politiquement correct. Au FICA, je ne me lasse pas de savourer la plupart des films, entre deux thés à la menthe, dans la...

Road movie

Notre plus grand bonheur, en vivant sur la route l’essentiel de notre existence, ce sont les rencontres. ROAD MOVIE Samedi à Bruxelles, suite à un concours de circonstance, nous ne savions pas où dormir avec Maud. Après un appel ici-même samedi matin, nous avons reçu une dizaine de propositions en deux heures, toutes plus adorables les unes que les autres. Finalement, ce sont les ami-e-s de Nathalie Jabli qui sont venus nous chercher à la gare, avec leur van woodstockien : Margaux et Pierre semblaient tout droit sortis d’une bande-dessinée ou d’un road movie. Elle, jeune libraire lumineuse passionnée par les mouvements d’émancipation...

8 heures contre la dette ce dimanche à Bruxelles !

Rappel : ce dimanche 4 décembre à Bruxelles, organisé par nos camarades du CADTM, en présence d’Eric Toussaint, Yannis Youlountas et beaucoup d’autres invités : 8 HEURES CONTRE LA DETTE ! http://www.cadtm.org/8-heures-contre-la-dette Une grande journée d’informations, de réflexions, d’échanges et de convivialité, à ne pas manquer ! On vous attend, dès 11h30 et jusqu’au soir ! Maud

Des lettres d’amour

Ma réponse à un camarade qui vient de commenter ainsi un de mes posts sur Facebook (publiquement) : « Je me permets, Yannis, même si on ne se connaît pas, de vous poser une question ici. Je ne lis pas. Je n’ai jamais lu. J’y arrive pas. Je vois autour de moi plein de militants instruits, ayant beaucoup lu (dont vous). Moi, tout ce que j’ai, c’est ma rage de ce monde abject, sombre, vil, sans espoir. Ma question est simple : c’est possible, selon-vous, de s’affranchir de nos pères et de mener un changement (une révolution ?) sans aucun repère que...