Une étoile noire au coeur d’Exarcheia ★

La solidarité continue avec les collectifs et lieux autogérés en Grèce, malgré les pressions et intimidations du pouvoir. 2ème épisode des livraisons en cours :
.
UNE ÉTOILE NOIRE AU CŒUR D’EXARCHEIA ★
.
Outre le Notara 26, il est un autre lieu qui résiste encore à Exarcheia et qui tient bon depuis dix ans, un lieu connu partout en Grèce, c’est le K*Vox. Ce centre social autogéré borde la place centrale du quartier et propose de nombreuses activités : bibliothèque sociale, librairie de bouquins d’occasion en soutien des luttes, débats et projection de films, concerts et bar autogéré en aide aux prisonniers politiques et des compagnons criblés de frais de Justice… Ce lieu est aussi notoirement connu pour être le siège du groupe anarchiste Rouvikonas*, l’une des bêtes noires du pouvoir en Grèce, dont le logo est une étoile noire avec son initiale en son sein (le R s’écrit P en grec).
.
Depuis quelques semaines, le K*Vox est également devenu un lieu où on rassemble des aliments et où l’on fait la cuisine pour la solidarité. En effet, le groupe Rouvikonas, après avoir multiplié les actions solidaires en Attique dès le début de la crise du covid, a proposé la création d’une coordination des groupes et structures solidaires de l’Attique. Au nombre de 8 jusqu’à aujourd’hui, les voilà maintenant au nombre de 11 à unir leur force dans une convergence de luttes qui réjouit beaucoup de membres du mouvement social.
.
Ces jours-ci, les plats préparés au K*Vox (et ailleurs) partent accompagnés de sacs de fruits à destination de familles précaires et de sans-abris qui sont, d’une certaine façon, sous la protection de l’étoile noire et des autres collectifs de la coordination. L’éveil de la conscience politique passe parfois par l’apaisement de la faim : un fléau qui frappe de plus en plus durant cette période à nouveau très difficile en Grèce.
.
Pour nous, l’aide à apporter au K*Vox n’est donc plus comme d’habitude une aide pour le groupe et, parfois, une autre pour le lieu, mais désormais aussi un soutien nécessaire pour réaliser ces nombreux repas gratuits qui font partie intégrante du projet politique de nos compagnons de luttes : donner à voir la société qu’on désire, une société basée sur la solidarité et non sur la compétition stérile. L’aile droite du K*Vox est aussi le siège de la structure autogérée de santé d’Exarcheia, et ce, depuis sa création il y a 8 ans.
.
Parallèlement, les actions coup de poing de Rouvikonas se sont poursuivies durant le mois de juin, parfois organisées simultanément en plusieurs points d’Athènes (par exemple en ripostes contre des conditions de travail insupportables dans certaines entreprises). Mais le groupe et ses nombreux soutiens ont également été présents dans les manifs contre le passage de la journée maximale de travail à 10 heures au lieu de 8 heures, au cœur du mouvement de protestation très intense.
.
Le K*Vox a également essaimé, non pas sous la forme d’un squat mais cette fois d’une location dans un quartier voisin : le centre social autogéré Skopeftirio commence à se faire connaitre à Kaisariani (qui était un haut lieu de luttes durant la guerre civile après la deuxième guerre mondiale) et propose des activités similaires au K*Vox. Si vous passez par Athènes dans les mois qui viennent, allez boire un verre au K*Vox (qui a fait peau neuve) ou au Skopeftirio (tout nouveau) plutôt que de laisser votre argent aux patrons des brasseries aseptisées du camp d’en face 😉
.
Encore merci à celles et ceux qui nous épaulent pour continuer à faire vivre l’utopie concrète et persévérer dans l’adversité. Pas question de baisser les bras, même si les temps sont difficiles. À bientôt pour d’autres nouvelles du quartier et d’autres lieux ailleurs en Grèce, dont certains viennent de naître. Non, rien n’est fini, comme vous pourrez le voir dans les prochains épisodes !
.
Salut fraternel de nos camarades et compagnons d’utopie ici ✊
.
Maud et Yannis et les membres et soutiens de l’action
PS : si vous voulez soutenir les prochaines actions dans les jours à venir (évidemment sans subvention ni partenariat médiatique avec les valets du pouvoir) à destination de plusieurs autres collectifs et lieux autogérés à Athènes puis ailleurs), c’est ici :
.
1- Pour effectuer un virement à ANEPOS
IBAN : FR46 2004 1010 1610 8545 7L03 730
BIC : PSSTFRPPTOU
Objet : « Action Solidarité Grèce »
.
2- Pour participer via PAYPAL, suivre le lien :
.
3- Pour envoyer un chèque à l’ordre de ANEPOS
Adresse postale : ANEPOS – Action Solidarité Grèce – 6 allée Hernando – 13500 Martigues
.
Contact : solidarite@anepos.net
Tél. Grèce (0030) 694 593 90 80 / Tél. France 06 24 06 67 98
.
Si vous envisagez de venir par la route en Grèce cet été et que vous aurez de la place dans votre véhicule, faites-nous signe 🙂
.
* Petite présentation de Rouvikonas (vidéo de 10 minutes) :