Archive du mois : février 2018

L’attente

Fin de la dernière projection-privée. L’ATTENTE Ultime échange. Comme à chaque fois, le public-test confirme aimer encore plus ce film que les précédents… à l’unanimité ! Émue, Maud se demande si les spectateurs en salle vont réagir pareillement. Petit coup de stress. La pression monte. Dans trois jours, elle aura la réponse. Les dés sont jetés. On a fait tout ce qu’on a pu durant 15 mois. Les musiciens ont été formidables. Tous nos compagnons de tournage aussi. A la technique et à la finition, l’ambiance était extraordinaire, malgré les embûches, les soucis matériels, les contretemps, le harcèlement du pouvoir...

Soutien au lycée expérimental de St-Nazaire

Devant la menace de sa disparition, faute de lieu : SOUTIEN AU LYCÉE EXPÉRIMENTAL DE ST-NAZAIRE ! Le pouvoir et la bureaucratie jouent actuellement au ping pong avec son avenir et ne l’associent pas aux débats*. Leur but ? Remettre les jeunes originaux dans le droit chemin de la normalité crasse et de la productivité abrutissante. Mort au pouvoir et à la bureaucratie ! Longue vie aux expériences éducatives créatives et rebelles ! Y.Y. * http://www.presseocean.fr/actualite/saint-nazaire-lavenir-en-suspens-du-lycee-experimental-21-02-2018-263209 Photos : souvenir de l’un de mes passages au lycée, il y a deux ans, où j’ai rencontré des personnes formidables dont je me...

Des gros cailloux anti-SDF/anti-migrants

Que faire des gros cailloux anti-SDF/anti-migrants placés par la mairie de Toulouse sur certaines pelouses, en particulier sous la passerelle des Minimes ? 1- Laisser faire, parce que le monde est injuste, on n’y peut rien. 2- Les balancer dans la flotte en essayant de faire des ricochets. 3- Les ramener à la mairie de Toulouse, en relançant l’activité des verriers. Y.Y.

Le 11 avril à Lille ou Calais ou Amiens ou Rouen ou Le Havre ?

Réponse à celles et ceux qui nous demandent pourquoi on n’annonce rien dans le Nord avec « L’ Amour et la Révolution » : LE 11 AVRIL À LILLE OU CALAIS OU AMIENS OU ROUEN OU LE HAVRE ? Passant le 9 avril à Liège et le 10 avril à Bruxelles, nous avions prévus de faire l’étape du 11 avril à Lille, avant de partir vers la Bretagne via Caen le 12 avril. Malheureusement, le cinéma lillois pressenti dit ne pas pouvoir à cette date là (malgré les 200 spectateurs de la dernière fois avec « Je lutte donc je suis »). Idem pour...

L’amour et la révolution

Volontairement à l’écart du spectacle médiatique, notre nouveau film s’apprête à débarquer : « L’AMOUR ET LA RÉVOLUTION » Les personnes qui viennent de le découvrir lors de l’ultime projection-test sont allées jusqu’à dire qu’elles l’avaient « encore plus aimé » que les deux précédents, « Ne vivons plus comme des esclaves » et « Je lutte donc je suis » ! Toutes, sans exception, l’ont confirmé à la fin des échanges ! Fichtre ! Tournée générale de raki ! En tout cas, on vous l’avoue : nous, on l’aime ce film, on l’aime énormément ; ravis de repartir bientôt à votre rencontre avec lui. Voici la liste...

Pressions, censure et désinformation : ça commence !

Trois semaines avant la sortie de notre film, nous assistons à un premier déploiement de contrefeux, en particulier contre Rouvikonas, et d’obstacles à notre diffusion. PRESSIONS, CENSURE ET DÉSINFORMATION : ÇA COMMENCE ! Jusqu’ici, les médias français à la botte n’avait quasiment jamais évoqué le groupe Rouvikonas qui, pourtant, défraie régulièrement la chronique en Grèce depuis plusieurs années par ses nombreux sabotages et occupations, frappant jusqu’au sommet du pouvoir. Seule une pincée de brèves creuses et insipides étaient parues furtivement au pays de Macron, dans la veine des infos sporadiques et inquiétantes qui insistent sur le chaos alentours pour inviter...

Le capitalisme : fossoyeur d’utopies

Non, ce n’est pas une surprise. Tout l’Histoire des luttes pour l’émancipation sociale à commencer par celle des révolutions en est la sombre répétition : revoilà fascisme et capitalisme main dans la main contre nos ilots d’utopie, une fois de plus. Et ensuite, bien sûr, on nous martèle qu’il n’y a pas d’alternative, que nous n’avons pas d’exemple sérieux à proposer, que la Commune de Paris ou l’Espagne de 1936, ça n’a pas marché, que nous sommes des rêveurs complètement irréalistes. On nous dit aussi que certains parmi nous sont violents, qu’il faut savoir être raisonnable et patient, ou encore...