Archive du mois : avril 2017

La révocation approche ?

Voici les premiers résultats des départements et territoires français d’outremer. Ils s’avèrent particulièrement mauvais pour Fillon et plutôt prometteurs pour Mélenchon. Il y a du coup de balai dans l’air. LA RÉVOCATION APPROCHE ? ST-PIERRE-ET-MIQUELON 1 – Mélenchon 35,45 % 2- Le Pen 18,16 % 3 – Macron 17,97 % 4 – Fillon 9,32 % Hamon 8,24 % Dupont Aignan 3,00 % Arthaud 1,06 % Poutou 2,43 % Lasalle 2,05 % Asselineau 1,37 % Cheminade 0,34 % MARTINIQUE 1 – Mélenchon 27,36 % 2 – Macron 25,53 % 3 – Fillon 16,85 % 4 – Le Pen 10,94 % Hamon...

Quoiqu’il arrive, rendez-vous dans la rue

En Grèce, on évoque un score très serré : « Les 4 candidats de tête sont dans un mouchoir de poche, ce sera très serré, le résultat certain ne sera probablement pas connu à l’heure habituelle, mais beaucoup plus tard. » QUOIQU’IL ARRIVE, RENDEZ-VOUS DANS LA RUE En Belgique, les médias qui, pour la plupart, n’ont jamais cessé de rouler pour Macron balancent actuellement leur ultime manipulation à destination des Français qui essaient de se renseigner. Si vous vouliez poussez les gens à voter Macron, que feriez vous ? Vous annonceriez : – un FN très haut ; – Fillon juste devant Macron...

Ceci n’est plus une élection

J’observe que beaucoup se déchirent encore sur la question du vote et sur celle de descendre dans la rue, en opposant hâtivement les deux. Je me permets d’intervenir car je trouve absurde cette opposition et cette action hémiplégique, d’autant plus que la situation n’est plus du tout la même qu’il y a un mois. Ne tournons pas autour du pot et appelons un chat un chat : CECI N’EST PLUS UNE ÉLECTION C’est clairement devenu un référendum révocatoire accompagné de mobilisations dans la rue, sous diverses formes, qui se poursuivront bien au-delà du second tour. Ce référendum imprévu donne l’opportunité...

Voter FN, c’est voter Daech

A trois jours du premier tour, on commençait à s’étonner de ne pas avoir reçu la consigne de vote de Daech. La voici, toujours pareille : VOTER FN, C’EST VOTER DAECH La raison est simple. Daech et le FN soutiennent tous deux la haine de la différence et le « choc des civilisations », caressent le rêve d’une nouvelle guerre de religions et veulent surtout, l’un et l’autre, fonder des sociétés expurgées, uniformes et autoritaires. Sauf qu’en piquant quelques gogos à la baudruche Macron qui s’empressent depuis hier soir de foncer chez Le Pen ou Fillon, les intolérants de tous bords dégagent...

Quand Eurobank fait boum !

Encore une banque défoncée à coup de bombe incendiaire, hier soir à Athènes. QUAND EUROBANK FAIT BOUM ! Vers 22h40, c’est l’une des principales banques qui participent au harcèlement, à l’humiliation et à l’expulsion des familles pauvres qui vient de partir en fumée, en plein centre de la capitale. Les auteurs (sans doute le groupe Lutte révolutionnaire, mais ce n’est pas encore revendiqué) ont pris soin de téléphoner 35 minutes auparavant (vers 22h05) pour s’assurer qu’il n’y avait personne à l’intérieur. Bien connue des manifestants athéniens, parce que située entre les rues Panepistimiou et Stadiou (précisément au 7 rue Santaroza)...

Grèce 2015, France 2017 ?

Bon, je réponds à une question insistante qu’on m’a posé plusieurs fois ces jours-ci, en tant qu’observateur lointain de la campagne électorale française : « UNE SURPRISE ÉLECTORALE À LA GRECQUE EST-ELLE POSSIBLE EN FRANCE, DEUX ANS APRÈS LA VICTOIRE DE SYRIZA ? Y’ A-T-IL DES SIMILITUDES ? » Oui, j’en vois au moins trois : 1- LE PROFIT DE LUTTES RÉCENTES Durant les mois de novembre et décembre 2014 en Grèce, les luttes sociales avaient repris force et vigueur, par solidarité avec plusieurs prisonniers politiques — principalement anarchistes, à commencer par Nikos Romanos. Après plusieurs manifestations fleuves, un vaste mouvement d’occupation...

L’élection présidentielle française vue de Grèce

« L’IRRUPTION IN EXTREMIS DE HOLLANDE POUR ESSAYER D’EMPÊCHER MÉLENCHON DE GAGNER RAPPELLE EXACTEMENT CE QU’IL EST VENU FAIRE À ATHÈNES EN 2012 ! » Même au fin fond de la Crète où je me trouve actuellement, dans l’un des villages où vit une partie de ma famille, je suis étonné de voir autant de personnes me parler de la campagne présidentielle française. Surtout ces derniers jours. Apparemment, le suspens suscite de plus en plus d’intérêt, même parmi ceux qui ne votent pas, et a fortiori parmi les autres. Au lendemain du dimanche pascal, profitant du lundi férié, les discussions se déroulent...