Archive du mois : avril 2016

Mai 2016 : servez-vous !

Rappel pour mai 2016 qui commence : inutile de nous demander l’autorisation pour projeter gratuitement « Je lutte donc je suis » ou « Ne vivons plus comme des esclaves » dans des occupations (places, lycées, facs, usines, squats, etc.). VOICI DES VISUELS VIDES, PRÊTS À COMPLÉTER : SERVEZ-VOUS ! Ce soir, par exemple, on nous signale que « Je lutte donc je suis » est projeté à Martigues, en plein air et gratuitement, à partir de 21h00 (sur la façade de l’Eglise de la Madeleine, dans le quartier de l’île, juste à côté du fameux Miroir au oiseaux). Au moins une quarantaine d’autres projections gratuites ont...

Totem du pouvoir et tabou de la violence révolutionnaire

Je viens de rentrer d’une petite action de soutien à un groupe de réfugiés, à la fois menacés par la police grecque et par Aube dorée, et j’ai découvert certains de vos commentaires et messages suite à mon billet de ce matin : « Reprendre sa vie en mains commence par reprendre ses mains pour défendre la vie »*. Une mise en point s’avère nécessaire. TOTEM DU POUVOIR ET TABOU DE LA VIOLENCE RÉVOLUTIONNAIRE Tout d’abord, loin de lancer un « appel à la violence », je ne fais qu’exprimer un point de vue à propos du tabou lui-même, très...

Reprendre sa vie en mains commence par reprendre ses mains pour défendre la vie

Contre l’amputation symbolique du corps social. REPRENDRE SA VIE EN MAINS COMMENCE PAR REPRENDRE SES MAINS POUR DÉFENDRE LA VIE Ce 28 avril 2016, sur ordre d’un pouvoir toujours plus méprisant et violent, enfermé dans sa logique destructrice des conquis sociaux et du bien commun, la police vient d’amplifier ses tirs tendus de grenades et de flashballs sur les manifestant-e-s, un peu partout en France. Le but est clairement d’intimider la foule et de la ramener dans son lit, devant sa télé, dans sa soumission routinière. Voici un exemple évocateur, photos à l’appui : à Marseille, les policiers ont tiré...

Film solidaire : nouvelle action en Andalousie

Parallèlement à nos actions solidaires, ces jours-ci, à Athènes, Idomeni, en mer Égée et en Crète : NOUVELLE ACTION DE SOUTIEN DE « JE LUTTE DONC JE SUIS » AUX FAMILLES OCCUPANTES DE SANLUCAR Au nom du collectif du film, plusieurs personnages (Nicolas Patris, Marianna Zungri, Francisco José Cuevas Noa et la petite Lucia qui a encore grandi) épaulés par Aurora van Echelpoel et des compagnons de la CNT de Jerez de la Frontera, viennent d’apporter notre soutien et d’effectuer une livraison de nourriture aux « corralas de la dignidad » de Sanlucar de barrameda. Dans cette ville — la plus pauvre d’Andalousie et de tout l’État espagnol —...

L’émancipation sociale passe par celle des enfants

Merci de tous vos messages et photos qui fond chaud au cœur. C’est toujours un déchirement de quitter un front de résistance pour un autre et certains compagnons de lutte pour d’autres. Mais en Grèce, rien n’est fini, bien au contraire, et nos collectifs attendent maintenant nos fournitures et notre participation aux assemblées. L’ÉMANCIPATION SOCIALE PASSE PAR CELLE DES ENFANTS Nous venons de finir de remplir le troisième véhicule de notre petit convoi solidaire chez Nadine et Jean-Charles Huver, juste avant la frontière italienne. Merci aux camarades de l’ICEM (Institut Coopératif de l’Ecole Moderne) de nous avoir transmis plein de matériel...

Communiqué du collectif suite à la censure à Toulouse

Nouvelle censure pour « Je lutte donc je suis », cette fois à Toulouse ENCORE UNE PROJECTION-DÉBAT INTERROMPUE BRUTALEMENT : DE QUOI LE POUVOIR A-T-IL PEUR ACTUELLEMENT EN FRANCE ? Cet après-midi à Toulouse, le président de l’Université Jean Jaurès a fait interrompre manu-militari la projection-débat de « Je lutte donc je suis » organisée par les étudiant.e.s en lutte. La projection du film était en train de se terminer quand les vigiles sont intervenus pour expulser le public de l’amphi 3 de la fac, juste au moment où le débat avec Yannis Youlountas allait commencer par visio-conférence. Ce sont les agents de sécurité...

Censure à la fac du Mirail

Encore une projection-débat interrompue manu-militari… CENSURE À LA FAC DU MIRAIL Jean-Michel Minovez, le président de l’Université Toulouse Jean Jaurès (Le Mirail), vient de faire interrompre brutalement la projection-débat de « Je lutte donc je suis » avec les étudiants en lutte. La projection du film était en train de se terminer quand le public a été expulsé de l’amphi 3 de la fac, juste au moment où le débat avec moi allait commencer par visio-conférence. Sans doute suis-je considéré comme l’un des « agents extérieurs déstabilisateurs » qu’il dénonçait ces jours-ci : https://iaata.info/Universite-du-mirail-la-presidence-veut-vider-le-campus-1130.html « Corruption de la jeunesse », c’est ça ? Vivement que les gardiens...

Au revoir, les ami-e-s…

On vous souhaite le meilleur pour le mois à venir. AU REVOIR, LES AMI-E-S : ON REPART DANS LES LUTTES ET LES INITIATIVES SOLIDAIRES EN GRÈCE, TOUT EN VOUS LAISSANT NOS FILMS EN LIBRE-SERVICE Après une première série de 190 projections-débats de « Je lutte donc je suis » en 7 mois (en cinémas, occupations, lycées, facs et lieux de luttes), nous faisons notre première grande parenthèse. Juste le temps de défaire et de refaire nos bagages, scotcher une vingtaine de cartons solidaires et ajouter quelques surprises pour nos compagnons de luttes en Grèce, et nous reprendrons demain la route pour Exarcheia,...

Le convoi se prépare…

En un temps record, suite à notre appel, vous nous avez submergés de matériel médical, fournitures pour nourrissons, médicaments de base délivrables sans ordonnance, produits contre la malnutrition et la déshydratation, compléments alimentaires, messages de soutiens à transmettre, dessins d’enfants, livres pour les petits et les grands, ouvrages politiques et philosophiques, manuels scolaires, cahiers, stylos, classeurs et jouets. Un grand merci ! Hier soir, les 137 spectateurs de Je lutte donc je suis au Ciné Palace d’Epinal ont battu tous les records de collectes et on n’attend plus maintenant que les derniers compléments au Sémaphore de Nîmes ce soir, puis...

Pas d’autorisation à demander

Beaucoup de projections de « Ne vivons plus comme des esclaves » et de « Je lutte donc je suis » dans les facs, lycées ou amphis occupés ces jours-ci… Rappelons qu’IL N’Y A AUCUNE AUTORISATION À DEMANDER. C’est simple, rapide et entièrement gratuit. 1 – téléchargez gratuitement l’un des films sur youtube (en HD720p) ou commandez le DVD ici : http://jeluttedoncjesuis.net/spip.php?rubrique4 2 – téléchargez gratuitement l’affiche sans texte du film ici, puis complétez-la comme bon vous semble : http://jeluttedoncjesuis.net/spip.php?rubrique14 3 – informez-nous, si vous voulez, pour élargir la circulation de l’info. Une projection de plus qu’on vient de nous signaler : AUJOURD’HUI À...