RÉPONSES À VOS PRINCIPALES QUESTIONS -6-

6 – POURQUOI LA BCE VIENT-ELLE DE DÉCIDER* DE FRAGILISER ENCORE PLUS LES BANQUES GRECQUES ? CHERCHE-T-ELLE LE GREXIT ?

C’EST FAUX.

LA TROÏKA BLUFFE. ELLE NE CHERCHE PAS DU TOUT LE GREXIT, MAIS À FAIRE TOMBER LE GOUVERNEMENT TSIPRAS.
La diplomatie américaine a également insisté dans ce sens, toute la semaine dernière : elle ne veut pas non plus d’un Grexit parce qu’elle s’inquiète d’un rapprochement de la Grèce avec les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique-du-sud) et avec certains pays d’Amérique Latine…
Autrement dit, la BCE fait cela pour coincer Tsipras en tenaille entre deux alternatives difficiles voire fatales, CE QU’ON APPELLE UNE FOURCHETTE AUX ÉCHECS :

1 – être obligé d’accepter en urgence un accord catastrophique qui le rendrait impopulaire, diviserait aussitôt Syriza et ferait tomber son gouvernement en moins d’une semaine ;
2 – se résoudre à la banqueroute et au Grexit sans préparation technique ni préparation de l’opinion, alors que 72% des Grecs n’en veulent pas pour l’instant (la réalité est sans doute plus proche de 60%), ce qui reviendrait (si ça se faisait précipitamment) à une trahison selon eux. D’autant plus que Tsipras s’y était encore engagé vendredi soir.

A suivre…
Y.Y.
jeluttedoncjesuis.net

* La banque centrale européenne a annoncé, hier soir, qu’elle durcissait les conditions d’obtention de liquidités du système bancaire grec, au risque d’un effondrement bancaire dans les prochains jours.

bce-fragilise-les-banques-grecques